Accueil > Le geek et les jeux vidéo > Rainbow Six Siege – Avis – Gamescom 2015
Rainbow Six Siege Xbox One
Rainbow Six Siege Xbox One

Rainbow Six Siege – Avis – Gamescom 2015

Partagez avec vos amis










Submit

Nous avions testé en live l’Alpha et malgré son manque de textures, les sensations étaient là. Nous n’avions pas testé le jeu à l’E3 mais l’affront fût réparé lors de cette dernière Gamescom. Si un jeu doit démontrer la force du multijoueurs, c’est bien celui-là, surfant sur l’émotion que nous procurait la grande époque ADSL/Counter Strike, Rainbow Six Siege est le parfait exemple de la coopération, le stress, l’immersion, l’envie de victoire ! Quelques minutes sur le titres suffisent pour se remettre dans le bain et se rendre compte que l’on tient là un des meilleurs jeux online jamais réalisé (heureusement car celui-ci est uniquement pensé pour cela), un sans-faute des équipes d’Ubisoft et n’oubliez pas, si vous l’acquérez sur Xbox One, les titres sortis sur Xbox 360 vous seront offerts.

Rainbow Six Siege  – Bande annonce

Site Officiel de Rainbow Six Siege 

N’hésitez pas à visionner nos autres articles Gamescom 2015 ci-dessous

Tuni

Les jeux du dossier Gamescom 2015

A propos Gwen

Passionné de nouvelles technologies | J'aime les jeux vidéo, les séries US, les zombies, les chats, les boulettes et surtout le risotto à la truffe.

Voir aussi

Test | Trials Rising – Xbox One – On change pas une équipe qui gagne

Test | Trials Rising débarque 3 ans après "Blood Dragon" et même si les mécaniques n'ont pas bougé d'un iota c'est un plaisir de s'y replonger.

Test | Degrees of separation – Xbox One – A deux on va toujours plus loin

Test | Degrees of Separation - Xbox One - Partez à l'aventure avec Rime et Ender en mettant vos pouvoirs en commun pour progresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.