[ultimatesocial_false networks=”facebook,twitter,google,pinterest,linkedin,mail”]

Depuis Rayman Legends, je jubile à l’idée de découvrir n’importe quel titre exploitant le sublime moteur 2D d’Ubisoft, « UbiArt ». Même si « Child of Light » était magnifique,  Soldats inconnus attise d’avantage ma curiosité depuis de nombreux mois, par son aspect plus masculin.  J’ai pu le tester et malheureusement, le jeu ne répond pas à mes attentes.

Une après midi avec Soldats inconnus sur PC

Soldats inconnus se présente sous la forme d’une bande dessinée interactive où l’histoire débute il y a tout juste 100 ans, lors de la guerre 14-18. En partenariat avec Apocalypse et la Mission du Centenaire, Ubisoft propose un titre pédagogique, non violent s’appuyant sur des faits et documents historiques pour retracer l’épopée des poilus, des tranchées, des gueules cassés durant la grande guerre.

Soldats inconnus - une style visuel marquant

Soldats inconnus – une style visuel marquant

Je trouve l’idée excellente et j’ai dévoré toutes les anecdotes historiques présentées dans les nombreuses séquences intermédiaires.

Freddie, le soldat américain de la légion étrangère

Freddie, le soldat américain de la légion étrangère

Seulement voilà, on parle ici d’un jeu vidéo, média destiné avant tout à nous divertir,  vous en conviendrez… Malheureusement, sur ce point, le constat n’est pas glorieux car « Soldats inconnus » manque cruellement de rythme et l’enchaînement de puzzle sans intérêt qui s’offre à nous fini vite par nous lasser.

Les animations basiques présentées à l’écran font pâle figure et, au milieu de séquences très répétitives, les bonnes idées se font rares.  Il y a bien quelques passages rafraîchissants, comme ces jeux de rythmes sous fond de musique classique épique, mais la comparaison inévitable avec Rayman,  me laisse  sur ma faim.

Une séquence musicale rafraichissante

Une séquence musicale rafraichissante

Il faut dire que je m’étais fait à l’idée d’avoir une espèce de mix entre « Rayman Legends » et « Metal Slug » mais Ubisoft a décidé autrement.

Je salue tout de même le travail artistique intéressant et la prise de risque audacieuse pour proposer un titre qui dénote des super productions habituelles.

J'ai aimé

  • Le style graphique singulier
  • La guerre 14-18
  • La marseillaise
  • Des événements en Belgique
  • Les jeux de rythmes

Je n'ai pas aimé

  • Animations simplistes
  • Répétition des puzzles
  • Gameplay approximatif
  • Manque de rythme
  • Manque de challenge
Réalisation soignée mal desservie par un gameplay un peu mou et répétitif.

Review Overview

Originalité
Fun
Technique

Décevant

Réalisation soignée mal desservie par un gameplay un peu mou et répétitif.

Revue de presse

7

Gamekult

8

Gamergen

7

JV.com

7

Gameblog

Conclusions hâtives de l’ami Gwen

Si comme moi, vous attendez un jeu punchy, succédant à Rayman, dans un nouvel univers exploitant UbiArt, vous risquez d’être déçu. Par contre, si l’idée de découvrir l’histoire de la grande guerre au travers une bd interactive d’un nouveau genre vous intéresse, foncez ! Les personnages sont attachants et le style visuel vraiment réussi.

Walt - votre fidèle compagnon

Walt – votre fidèle compagnon

Pour 15€, vous ne prenez pas de grands risques et ce sera sans doute bien plus fun à suivre que de lire les 20 tomes de l’encyclopédie de la guerre 14-18, rangés dans l’armoire de votre grand-mère, non ?

N’hésitez pas à poser des questions ou à me partager un contre-avis sur ce jeu d’un nouveau genre proposé par Ubisoft.

Ps : Cette fois-ci, je n’ai eu aucun problème avec uPlay, alléluia !

A bientôt

Gwen

testUAMA1_vectorized

Une bd interactive :

Bande annonce :

Gallerie :