Accueil > Le geek et les jeux vidéo > Test | F1 2016 – PS4 – Le retour en grâce de la discipline reine

Test | F1 2016 – PS4 – Le retour en grâce de la discipline reine

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis










Submit

Comme à son habitude, Codemasters nous revient cette année avec une nouvelle version de l’une des licences les plus connues sur consoles, F1 2016. 2015 avait été l’étape d’un certain renouveau sans être parfait. 2016 se présente beaucoup mieux et on vous explique pourquoi.

Une après-midi avec F1 2016

Soyons clair, F1 2015 nous avait plu tout en nous laissant royalement sur notre faim au niveau sensations et graphismes. Codemasters a eu 1 an pour revoir sa copie et nous fournir un opus pouvant devenir la référence en matière de F1 sur consoles next gen. Même s’il s’agit de l’une des plus vieilles licences sur consoles, force est de constater que la F1 a perdu de son charme. Garder l’intérêt pour une discipline de plus en plus ennuyeuse à regarder était tout le challenge des équipes de développement pour F1 2016.

F1 2016 – un mode carrière vraiment complet

Niveau contenu, même si son prédécesseur offrait 2 saisons en 1, ici on retrouve la saison 2016 officielle, avec tous les circuits et tous les pilotes. Pas beaucoup de nouveautés si ce n’est Hockenheim et Bakou, les petits nouveaux des 21 circuits du championnat 2016. Vous aurez le choix de créer un pilote assez rapidement afin de parcourir toutes les épreuves comme le contre la montre, la course rapide, le championnat du monde et surtout, le mode carrière. Rien à dire niveau contenu, on voit que Codemasters dispose de toutes les licences et le tout est assez bien retranscrit.

Un mode carrière vraiment au top
Un mode carrière vraiment au top

Même si on se plaira à refaire des courses au choix ou à essayer de battre le record du tour sur certains circuits, le vrai intérêt d’un jeu comme F1 2016 réside dans son mode carrière. Et là franchement, on peut dire qu’on a en face de nous un mode vraiment bien complet. Pilote créé, vous devrez ensuite choisir quelle écurie vous souhaitez rejoindre. Chose un peu surprenante mais toutefois plaisante, la possibilité de rejoindre directement les écuries de pointe (McLaren, Mercedes, Ferrari) et donc de jouer les premiers rôles avec l’une des meilleures voitures du plateau. Je vous avoue que j’adore car parfois le mode carrière m’énerve tant on démarre en bas de l’échelle et que l’on met des heures avant de prendre réellement du plaisir. Votre job sera donc de remplir les objectifs communiqués par votre team.

Ce que j’ai vraiment apprécié c’est l’immersion dans ce mode. Votre équipe ne vous demandera pas seulement de gagner les courses mais aussi de gagner plus d’argent en réalisant certains défis. Il vous faudra parfois faire le tour le plus rapide avec le moins d’essence possible, reconnaitre le circuit pour récolter les données ou encore faire des tours pour mieux gérer l’usure de vos pneus. Ludique et amusant à la fois, j’adhère !

A vous de tout gérer...ou presque
A vous de tout gérer…ou presque

Quid de la jouabilité sur cette version 2016 ?

La prise en mains est relativement aisée sur ce F1 2016, pour autant que vous laissiez toutes les aides actives bien entendu. Car une fois celles-ci enlevées, on retrouve enfin une version moins arcade, plus punitive et où il vous faudra patience et pratique afin de devenir le meilleur. On prend cependant toujours du plaisir, les sensations sont là il faut bien l’avouer. Je pense que les meilleures sensations se retrouveront certainement lorsque vous roulez avec un volant mais manette en mains, j’ai tout de même bien aimé. On sent la voiture qui part et la sensation de vitesse est bien présente. Tout cela rend l’immersion totale et cela faisait longtemps que je n’avais plus eu envie de jouer une fois le test passé. Les amateurs de sensation apprécieront, beau travail de Codemasters.

Une immersion totale pour un plaisir garanti
Une immersion totale pour un plaisir garanti

C’est joli et agréable mais…

Venons aux graphismes maintenant. Il faudrait être fou pour dire que F1 2016 n’est pas joli car il l’est. Les voitures sont superbement modélisées, les circuits sont tous fidèles et les animations sont correctes. On apprécie le niveau de détail apporté aux environnements comme l’intérieur de la voiture ou lorsqu’on est dans le mode carrière à l’intérieur du stand ou du garage. Cependant, tout n’est pas parfait. Notamment au niveau des décors ou spectateurs parfois un peu statiques ou rigides. On observe également, du moins sur la version PS4, certaines chutes de framerate ainsi que de l’aliasing qui, même s’il n’est pas gênant, est cependant un peu décevant vu les capacités des machines actuelles. F1 2016 fait donc mieux que son aîné et est très agréable à regarder mais on aimerait encore un petit effort pour la prochaine version pour peut-être arriver à un jeu de formule 1 au niveau des Forza.

Joli sans être parfait pour autant
Joli sans être parfait pour autant

J'ai aimé

  • Les sensations
  • Le mode carrière
  • La modélisation des véhicules
  • La jouabilité
  • Retrouver une référence

Je n'ai pas aimé

  • Les graphismes perfectibles
  • Les commentaires

Résumé des scores

Graphismes
Jouabilité
Durée de vie

Immersif

Un retour en grâce de la F1 sur nos consoles next gen qui fera plaisir aux amateurs de conduite

Revue de presse

 /

Gamekult

 17/20

Gamergen

 16/20

JV.com

 16/20

Gameblog

Conclusions hâtives de l’ami Arnaud

Voilà, après quelques heures passées sur cette version 2016, je peux vous dire que la copie a été revue et bien revue. Tant au niveau du contenu, que de l’immersion générale et des sensations de pilotage, on a envie d’y retourner encore et encore. Graphiquement perfectible, on pardonnera ces quelques défauts à F1 2016 tant sa jouabilité est grisante. Nous avons ici la référence en la matière et on espère que l’équipe de développement continuera sur les mêmes bases pour la version 2017.

Site officiel F1 2016

Et vous que pensez-vous de cette version 2016 ? N’hésitez pas à nous laisser vos commentaires pour en discuter.

A bientôt sur Sitegeek.

Arnaud

testUAMA1_vectorized

Un bon petit ver :

F1 2016 - édition limitée
Développeurs Codemasters
Editeur Codemasters 
Plateforme PlayStation 4
Date de sortie 19 August 2016
Prix EUR 19,75
Achetez le sur :
Amazon
Boulanger


F1 2016 - édition limitée
Développeurs Codemasters
Editeur Codemasters 
Plateforme Xbox One
Date de sortie 19 August 2016
Prix EUR 13,90
Achetez le sur :
Amazon
Boulanger


F1 2016 - édition limitée
Développeurs Codemasters
Editeur Codemasters 
Plateforme Windows 10
Date de sortie 19 August 2016
Prix EUR 24,90
Achetez le sur :
Amazon
Boulanger

Bande annonce :

Galerie :

A propos Arnaud

Fan de football, de jeux de voiture, de gadgets (de préférence avec une pomme) mais aussi de bières, de whisky, de jeux de plateforme et beat'em all, touche a tout par excellence qui essaie de trouver du temps pour travailler au milieu de tout ça.

Voir aussi

ombre de la guerre

Test | L’Ombre de la Guerre – Definitive Edition – Xbox One – Le jeu en version enfin complète !

Test | Avec cette édition definitive "L'Ombre de la Guerre" nous arrive dans une version complète. C'est ainsi que les jeux devraient être dès le départ !

Starlink

Test | Starlink : Battle for Atlas – PS4 – De la SF bien enfantine

Test | Loin d'être un simple copié/collé des jeux vidéo utilisant des jouets, Starlink : Battle for Atlas est une belle introduction à la SF pour enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.