Accueil > Le geek et les jeux vidéo > Test | Hitman – Episode 2 : Sapienza – Vespa, soleil et zombies

Test | Hitman – Episode 2 : Sapienza – Vespa, soleil et zombies

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis










Submit

Ca y est l’épisode 2 est dans les bac. Sobrement intitulé Hitman – Sapienza il vous transportera sur les côtes de l’Italie. La carte est immense et vous pourrez entrez dans un nombre incalculable de bâtiments, souterrains et autre passages secrets. Mais est-ce que le “trop” n’est pas parfois l’ennemi du “bien” ?

Une après-midi avec Hitman

Pour ce nouvel épisode d’Hitman je ne vais pas vous refaire le même test, puisqu’ici en l’occurence, mis à part mon ressenti personnel, le jeu en lui même garde les mêmes défauts et qualités à savoir une carte immense et des ennemis pas très réactif. Parfois même l’un comme l’autre sont encore plus prononcés !

Après une courte vidéo vous expliquant qu’un homme fait des recherches sur un virus mortel, on vous demande bien évidemment de le zigouiller ! Pour être sur que ses recherches ne soient pas reprises on vous sera gré de faire passer, au passage, la chef des recherches de vie à trépas. Quelle chance pour nous, au delà d’être un savant fou, la cible à décider de mener ses recherches dans une superbe ville sur la côte amalfitaine : Sapienza !

Y'à pas à dire c'est beau !
Y’à pas à dire c’est beau !

Sapienza – Chérie, je crois que ça va couper  !

Après le téléchargement des 7Gb de l’épisode le jeu peut être lancé. Il vous faudra attendre plus d’une minute de chargement avant de découvrir Mr 47 avec des airs de plus en plus James Bondesque. Et ce nouveau look n’est pas pour me déplaire. Si seulement il courait un peu plus vite et qu’il était un peu plus agile j’aurais presque envie de dire que je le préfère à Assassin.

Lors de mon test j’ai eu droit à une jolie coupure de connexion qui m’à renvoyer ipso facto au menu principal ! Ca fait toujours plaisir en plein milieu de l’action. Surtout que je ne vois pas très bien en quoi le fait de ne pas être en ligne pose problème pour jouer au mode solo.

Une coupure qui m'a gentiment ramener au menu.
Une coupure qui m’a gentiment ramener au menu.

C’est pas une carte qu’il vous faut, c’est un GPS !

Si vous avez lu mon test du premier épisode vous saurez que j’avais déjà mentionné la taille incroyable de la carte. Dans Hitman – Sapienza cela est décuplé ! Vous pourrez entrez dans bon nombre d’immeubles et dans quasi chaque appartement qui débouchent sur des terrasses, des sorties de secours, des ruelles,… de quoi vous perdre ! Ce qui est assez gag c’est que je trouve l’idée de pouvoir entrer quasi partout sympa mais je préfère, comme dans Assassin’s Creed, que cela ne soit pas si “important”. Car ici vous pourrez trouver pas mal de choses utiles à votre mission dans les appartements, égouts, greniers, terrasses, caves et autres. De ce fait il serait fort peu judicieux de ne pas faire au moins une fois tout le tour de la ville pour connaître toutes les options possibles.

La carte ne suffit pas toujours à s'y retrouver.
La carte ne suffit pas toujours à s’y retrouver.

J'ai aimé

  • Les graphismes
  • La taille de la carte
  • La classe de 47

Je n'ai pas aimé

  • L'IA toujours aussi nulle
  • La taille de la carte
  • Les chargements
  • Les coupures si online

Résumé des scores

Graphismes
Fun
Jouabilité

Beau !

La carte est immense et les décors sublimes mais cette fichue IA qui n'a toujours pas été revue continue de faire une grosse tache sur le tableau.

Revue de presse

 17/20

Gamekult

 —

Gamergen

 14/20

JV.com

 14/20

Gameblog

Conclusions hâtives de l’ami Fred

Aussi court soit mon article je ne pouvais pas le terminer sans vous évoquer à nouveau le défaut de ce nouvel Hitman qui est l’IA des ennemis. Rien que le mot intelligence me fait rire quand je l’écris tellement ceux-ci ont l’air de zombies ! Vous pourriez leur lancer une brique à la tête qu’ils ne seraient pas plus étonné que ça. Je vous ai fait une petite vidéo pour vous démontrer à quel point ceux-ci n’ont pas inventé l’eau chaude. Du coup pour ce nouvel épisode je suis vraiment déçu car, à quoi bon avoir un décor sublime et des possibilités de choix quasi illimités si c’est pour se battre contre des ennemis aussi intelligent qu’une courge ? (Désolé pour les courges.)

This is Sapienza !!!
This is Sapienza !!!

Et vous ? Que pensez-vous de ce dernier épisode ?

Site Officiel Hitman

A très bientôt sur Sitegeek

Frédéric Perez

testUAMA1_vectorized

La seule arme utile ? La patience !

Hitman
Développeurs Koch Media
Editeur Koch Media 
Plateforme Xbox One
Date de sortie 31 January 2017
Prix
Achetez le sur :
Amazon
Boulanger


Hitman
Développeurs Koch Media
Editeur Koch Media 
Plateforme PlayStation 4
Date de sortie 31 January 2017
Prix
Achetez le sur :
Amazon
Boulanger

Gameplay Fred Perez :

Galerie :

A propos Frederic Perez

Comédien a ses heures perdues, fan de Batman, Hulk, Flash, Naruto, Fairy Tail, de films de science fiction, de jeux vidéos et de gadgets en tous genre. Voila qui fait de Fred une sorte d'hybride geek des temps modernes.

Voir aussi

NBA Live 19

Test | NBA Live 19 – PS4 – Du bon basket sans identité

Test | NBA Live 19 doit s'affirmer en jeu arcade à part entière, afin d'avoir une identité propre car il prouve cette année qu'il en a sous le capot.

Test | The Gardens Between – PS4 – Un puzzle-game d’une riche simplicité

The Gardens Between se paie tout le charme du jeu qui a été choyé par une bande de développeurs inconnus et qui serait parfait s'il n'était pas si court.

2 commentaires

  1. Pour info Sapienza n’a jamais été une ville de la côte amalfitaine.

    • Bonjour Raphael,

      Merci pour l’info, c’est square enix qui m’a induit en erreur dans son résumé de l’épisode 2 ou ils disent : “charmante ville sur la côte Amalfitaine” et j’avoue ne pas avoir vérifier si la ville existait ou non. :-)
      J’ai modifié l’article en conséquence.

      Bonne journée à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.