On arrive bons derniers pour donner notre avis sur Red Dead Redemption II. À en juger par les notes de nos confrères le jeu détrônait tous ceux qui ont essayé d’avoir le titre de “jeu de l’année”. En débutant mon test j’avais vraiment envie de trouver des défauts au jeu afin de pouvoir critiquer cet excès d’engouement. Mais au final je ne peux que rejoindre les rangs et abandonner ma vie de famille afin d’aller errer dans ce WestWorld version console.

Une après-midi avec Red Dead Redemption II sur Xbox One

Ce n’est pas parce qu’on arrive après les autres et qu’en plus je suis du même avis que l’on peut laisser ce test vide. C’est pourquoi je vais encore vous rabâcher les oreilles sur les points forts et le “point faible” de Red Dead Redemption II.

L’histoire vous met dans la peau d’Arthur Morgan, faisant partie d’un groupe de hors la loi luttant pour leur survie du mieux qu’ils peuvent. Quant à savoir si Arthur prend du plaisir à trucider ses ennemis ou si il aimerait arriver à se ranger pour devenir un bon samaritain, ce sera à vous d’en décider. Chacun de vos actes dans cet univers fera de vous quelqu’un de bon ou mauvais, ce qui amènera les gens à agir envers vous en conséquence. Autant vous dire que si vous êtes mauvais il vous faudra dormir votre six coups sous l’oreiller.

Red Dead Redemption II - Arthur Morgan est au centre de cet aventure

Red Dead Redemption II – Arthur Morgan est au centre de cet aventure

Souvent une trame principale est faite d’un grand but qui se profile dès les premiers instants. Dans Red Dead Redemption II il n’en n’est rien. Vous serez plongé dans l’histoire en pleine période de grand froid, devant simplement chasser et retrouver des personnes de votre groupe. Le fait d’avancer dans le scénario comme on avancerait dans la vie augmente encore cette sensation de similitude avec le titre que j’ai donné à l’article. J’ai vraiment eu le sentiment d’être un participant de la série WestWorld (pour ceux qui ne connaitraient pas n’hésitez pas à (re)lire l’article d’Arnaud), avec le choix de pouvoir faire ce que bon me semble dans ce Far West impressionnant de réalisme.

Red Dead Redemption II – Du contenu en veux-tu en voilà

Au-delà de la trame principale qui risque bien de vous occuper durant une cinquantaine d’heures, les événements annexes sont tout aussi prenants. Comme souvent dans les jeux de Rockstar Games vous aurez la possibilité de vous perdre dans la pléiade de jeux et autres. Que ce soit du Poker, les dominos, les spectacles, les PNJ à aider/tuer, le Blackjack, j’en passe et des meilleures. Vous pourriez démarrer une partie, jouer durant 3h et ne pas avoir avancé d’un pouce dans l’histoire (et je sais de quoi je parle).

J'adore le Poker, ça tombe bien... ou pas.

J’adore le Poker, ça tombe bien… ou pas.

En parlant de se perdre, parlons un peu du seul “défaut” du jeu. Il est immense (le jeu, pas le défaut hein) ! Le réalisme de Red Dead Redemption II est poussé à un tel niveau qu’il vous sera compliqué voir parfois impossible d’aller vite d’un endroit à un autre. Heureusement les développeurs ont eu la gentillesse de vous mettre un mode auto-pilote. Il vous suffit pour cela de tracer un trajet sur la carte, passer en mode cinéma avec la touche “select” et d’appuyer deux fois sur la touche “A”. Votre cheval se mettra alors au galop sans perdre son énergie et pourra parcourir tout le trajet seul. Attention que si il y avait des ennemis, embuscade, loup ou autre, vous devriez tout de même reprendre les rennes mais généralement il se débrouillera.

Pour ce trajet qui n'est pas énorme mon cheval à pris 8min

Pour ce trajet qui n’est pas énorme mon cheval à pris 8min

Le réalisme poussé à son paroxysme

Que ce soit en termes de graphismes ou de détails autres tels que la faim, le froid, les réactions des PNJ… tout est fait pour que l’aventure soit la plus réaliste possible. Ce qui aura pour effet que vous y réfléchirez vraiment à deux fois avant de commettre des crimes ou d’aller vous aventurer dans le froid sans avoir les habits adéquats. Car si votre tête est mise à prix et qu’il vous faudrait par exemple débourser 100$ pour que les autorités vous oublient je vous promets que vous mettriez longtemps à récupérer cette somme en début d’aventure.

Réfléchissez bien à vos actes

Réfléchissez bien à vos actes

De même, et toujours dans un but d’immersion, il vous est possible de configurer sur simple pression d’une touche le fait d’avoir ou non des informations à l’écran. Malheureusement lorsque vous effacer toute info de l’écran il devient extrêmement compliqué d’être efficace durant les combats ou de bien voir où se trouvent les événements aléatoires. Pour ma part donc j’alterne entre l’écran vide et la mini map apparente lors des combats/événements.

Les combats… parlons-en des combats ! Que ce soit à mains nues ou les gun-fights ils sont, une fois de plus, hyper immersifs. Les bagarres de saloon seront d’un réalisme incroyable et lorsque vous apercevrez 4 hommes armés il vous faudra privilégier une approche plus silencieuse. Sans quoi vous auriez vite l’impression de jouer à Dark Souls.

Inutile de vous saouler plus longtemps sur tout ce qui fait qu’il vous faut Red Dead Redemption II. Si vous aimez les open world et le far west ce jeu ne peut que vous plaire. Je me revois encore pleurer le ratage technique de Mafia 3 et je ne peux que d’autant plus glorifier Rockstar Games de nous avoir offert un tel chef d’oeuvre. Nul doute qu’il restera encore longtemps dans les mémoires. Surtout qu’en plus de tout ce que l’on connait le multijoueur (que je n’ai pas encore testé) risque bien d’occuper les fans du genre des années durant.

J'ai aimé

  • L'ambiance du Far West
  • Le système ATH dynamique
  • La beauté du jeu

Je n'ai pas aimé

  • Je cherche encore
  On arrive bons derniers pour donner notre avis sur Red Dead Redemption II. À en juger par les notes de nos confrères le jeu détrônait tous ceux qui ont essayé d'avoir le titre de "jeu de l'année". En débutant mon test j'avais vraiment envie de trouver des défauts au jeu afin de pouvoir critiquer cet excès d'engouement. Mais au final je ne peux que rejoindre les rangs et abandonner ma vie de famille afin d'aller errer dans ce WestWorld version console. Une après-midi avec Red Dead Redemption II sur Xbox One Ce n'est pas parce qu'on arrive après les autres et qu'en…

Résumé des scores

Graphismes
Scénario
Jouabilité
Plaisir du testeur

Unanime

Conclusions hâtives de l’ami Fred

Tout m’oblige à ne pas en dire plus sur Read Dead Redemption II ! Que ce soit le fait qu’on soit dans les derniers à donner notre avis, le fait que tout le monde soit unanime sur la réussite de Rockstar Games, l’envie de retourner chevaucher les plaines à la recherche d’aventures,… TOUT !

Pour vous dire aussi d’arrêter de lire, afin de vite écrire au Père Noël que vous ne voudriez rien d’autre que ce jeu ! Et que si  par mégarde le Papi en question achetait un autre jeu on serait tenté de l’attraper au lasso pour le traîner derrière notre cheval des kilomètres durant ! Quoi ?! Non, non ce jeu ne donne pas de mauvaises idées…

Plus d’infos sur le site officiel de Read Dead Redemption II.

A très bientôt sur Sitegeek

Frédéric Perez

Disponible dans nos boutiques partenaires :


Référence : Red Dead Redemption 2
Amazon
Boulanger
Rakuten

Le Far West !


Red Dead Redemption 2
DéveloppeursRockstar Games
EditeurRockstar Games 
Date de sortie26 October 2018
Prix 29,89

 Achetez le sur :
 
Référence : Red Dead Redemption 2
Amazon
Boulanger
Rakuten
 

Bande-annonce :

https://www.youtube.com/watch?v=3R7-pDXQmOk

Galerie :