Accueil > Le geek et les jeux vidéo > Test | The Division 2 – PC – Un mix entre solo et multi qui fait mouche

Test | The Division 2 – PC – Un mix entre solo et multi qui fait mouche

Partagez avec vos amis










Submit

Alors que la plupart des jeux vous propose de jouer au multi pour prolonger le solo, ici The Division 2 offre un intéressant mix entre les deux.

Une après-midi avec The Division 2 sur PC

Le tout dernier Tom Clancy intitulé The Division 2 apporte une approche assez étonnante du multi dans sa campagne de jeu solo. Certes d’autres jeux tels que State of Decay 2 proposait déjà un mélange d’histoire et de coopération online mais si vous étiez un loup solitaire vous risquiez vite de vous retrouver mangé par les zombies. Ici il est tout à fait envisageable de faire l’aventure sans aide extérieure ou alors d’appeler à la rescousse d’autres joueurs du monde entier.

The Division 2 - You are not alone !
The Division 2 – You are not alone !

Synopsis de l’éditeur

Sept mois se sont écoulés depuis qu’un virus mortel a frappé la ville de New York ainsi que le reste du monde, paralysant la population. Lorsque le virus s’est propagé, la Division, une unité d’Agents civils dormants, a été activée comme dernier rempart. Depuis, les Agents de la Division se battent sans relâche pour sauver ce qui peut encore l’être. Pour la Division, les enjeux sont plus importants que jamais. Washington D.C. – la ville la plus protégée sur Terre – est en danger, laissant tout le pays au bord de l’effondrement. Si Washington D.C. tombe, alors c’est le pays qui tombe. En tant qu’Agent de la Division sur le terrain depuis sept mois, vous et votre équipe êtes le dernier espoir d’arrêter la chute de la société après l’arrêt de la pandémie.

Proteger Washington ne sera pas de tout repos.
Proteger Washington ne sera pas de tout repos.

Même si l’histoire est bien plus intéressante qu’un State of Decay dont je faisais la comparaison, malgré tout il ne m’aura pas fallu longtemps avant de me désintéresser de celle-ci. La faute à un système de jeu qui vous laisse le champ libre tout en vous imposant une certaine redondance dans les choses à faire. Capturer les zones, avancer un peu, capturer les zones, faire une mission en capturant une zone ou en sauvant un otage et puis enfin petite cinématique et on recommence. J’exagère un peu mais c’est vraiment pas loin de cela, j’ai parfois l’impression que les jeux Ubi se suivent et se ressemblent trop en termes de mécaniques de jeu. Ici par moment j’ai ressenti une certaine inspiration de l’univers Far Cry par exemple.

Cours Barry, cours !

Je ne peux plus, après plus de deux semaines de sortie du jeu, vous proposer un article complet vous expliquant toutes les mécaniques du jeu. Pour la simple et bonne raison que si vous n’avez pas déjà le jeu vous avez sûrement déjà pris le temps de lire tous les articles sortis avant le mien ou les vidéos de youtubeurs qui pullulaient bien avant la sortie. Il ne me reste alors qu’à vous donner mon ressenti personnel sur les petits détails qui font que The Division 2 arrive à se faire sa propre identité malgré ma remarque négative sur une certaine ressemblance globale dans les jeux Ubisoft.

Un système de cover au poil.
Un système de cover au poil.

L’un des premiers traits qui m’a plu chez The Division 2 c’est son système de cover. Bien sûr tous les jeux (ou presque) le proposent mais ici vous allez pouvoir changer de couverture avec une facilité déconcertante sur simple pression de la touche “A”. Même si parfois la prochaine couverture est très éloigné votre perso filera comme le vent alors que de votre coté vous n’aurez rien d’autre à faire que de choisir l’endroit et de maintenir la touche en question, plutôt agréable. Vient ensuite le principe de RPG, qui n’invente rien je vous l’accorde mais qui arrive à vous donner envie de faire évoluer votre perso avec une facilité et une rapidité que tous les jeux du genre n’arrivent pas toujours à avoir.

Par contre une chance qu’on n’est pas encore dans un monde où l’on joue en full immersion comme dans l’anime “Sword Art Online”. Car ici malgré la pléiade de véhicules qui jonche la ville vous allez devoir courir et courir pour atteindre vos objectifs. Pas très grave à partir du moment où vous aurez des points de téléportation mais c’est tout de même dommage et parfois même usant.

J'ai aimé

  • Le solo/Mutli
  • Le système de couverture
  • L'ambiance générale

Je n'ai pas aimé

  • Parfois trop d'info dans l'ATH
  • Un scénario trop léger
  • Des graphismes beaux mais sans plus

Résumé des scores

Gameplay
Story mode
Graphismes sur PC
Mode Multi
Plaisir du testeur

Conclusions hâtives de l’ami Fred

Je ne pense pas qu’il me soit utile d’épiloguer sur The Division 2, les notes des autres sites sont suffisamment parlantes. Même si de temps à autre on constate l’un ou l’autre site qui mettra en avant le fait que The Division 2 ne révolutionne rien. Tout le monde s’accordera à dire que dans le genre cela reste un très bon jeu et que si vous aviez ne fut-ce qu’un tout petit peu l’envie de l’avoir alors peu de chance que vous soyez déçu par votre achat.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à visiter le site officiel de The Division 2

À très bientôt sur Sitegeek.

Frédéric Perez

Disponible dans nos boutiques partenaires :


Référence : Tom Clancy's : The Division 2
Amazon
Boulanger
Priceminister

testUAMA1_vectorized

Des bouncing boobs


Tom Clancy's : The Division 2
Développeurs Ubisoft
Editeur Ubisoft 
Date de sortie 15 March 2019
Prix --

 Achetez le sur :
 
Référence : Tom Clancy's : The Division 2
Amazon
Boulanger
Priceminister
 

Bande-annonce :

Galerie :

A propos Frederic Perez

Comédien a ses heures perdues, fan de Batman, Hulk, Flash, Naruto, Fairy Tail, de films de science fiction, de jeux vidéos et de gadgets en tous genre. Voila qui fait de Fred une sorte d'hybride geek des temps modernes.

Voir aussi

Test | Dead or Alive 6 – Xbox One – La légende des “contres” tente un retour en force

Test | Dead or Alive 6 et ses célébres "contres" revient sur le devant de la scène et il espère bien y rester autant que possible

Dirt Rally 2.0

Test | Dirt Rally 2.0 – Xbox One – Le digne successeur

Test | Dirt Rally 2.0 - 3 ans après, voici le digne successeur de la meilleure simulation de rallye à ce jour. Sensations garanties!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.