Trois ans après Borderlands 3, voilà que débarque Tiny Tina’s Wonderlands. Mais que vaut ce spin-off ? S’agit-il d’un épisode anecdotique ou du véritable renouveau de la licence ? La réponse dans ce test ! 

Promo -40%
Tiny Tina's Wonderlands Ed Next-Level (PlayStation 5)
  • Personnalisez votre propre héros multiclasse, puis tirez, pillez et lancez des sorts pour combattre et explorer d'étrang...
  • Edition jeu Playstation optimisé Next-Gen + pack Seigneur Dragon Contenu pack Seigneur Dragon : - Arme légendaire Apex -...
  • Pack de personnalisation de visage Main de la Mort Bannières Empereur des morts Statue de joueur en qwartz
amazon
74.99 44.99 Amazon Prime
Vérifier
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Le retour du Looter-Shooter

Si comme moi, vous avez poncé Borderlands 3, vous ne serez pas dépaysé en jouant à Tiny Tina’s Wonderlands. En effet, ce nouveau spin-off reprend tout ce qui a fait le succès de l’épisode précédent en le transposant dans un univers Médiéval-Fantasy. Ce qui m’amène sans transition au point fort du jeu : son scénario. Et pour cause, dans ce nouvel opus, on incarnera des personnages de Borderlands jouant à un jeu de rôle dont le MJ n’est autre que Tina, un personnage emblématique de la série très apprécié des fans. Toute l’aventure nous est donc contée par notre maître de jeu, exactement comme si on jouait à un JDR et franchement, j’adore ! Surtout quand Tina change le scénario pour tourner une situation à son avantage, le tout avec le ton et l’humour propre à la célèbre franchise de Gearbox.

Pour le reste, notons que Tiny Tina’s Wonderlands est un Looter-Shooter. Comprenez par là qu’on lootera du stuff par kilos à la moindre occasion. La montée en puissance de notre personnage n’en sera que plus agréable. En revanche, cela implique beaucoup de temps passé dans l’inventaire à peser le pour et le contre. Mais dans tous les cas, on aura l’embarras du choix et on aura toujours à notre disposition une bonne arme qui nous convient et ça, c’est bien. Par contre, ne vous attendez pas à de grandes nouveautés à ce niveau-là, car l’arsenal est à peu de choses près identique à ce qu’on retrouvait dans Borderlands 3. Ce que je trouve assez bizarre puisqu’on évolue dans un univers médiéval. Attendez-vous donc à défourailler vos mitrailleuses contre des armées de zombies et de squelettes.

Des images du gameplay de Tiny Tina’s Wonderlands

Les nouveautés de Tiny Tina’s Wonderlands

La grande nouveauté de Tiny Tina’s Wonderlands réside dans sa création de personnages. Gearbox a apporté un soin particulier à cet aspect du jeu et c’est franchement très agréable. Surtout quand on tient compte du fait qu’on joue un personnage de JDR. Si dans Borderlands 3, on avait le choix entre une poignée de persos aux capacités prédéfinies, ici, la personnalisation est de mise. Comme dans un vrai RPG, on pourra définir de À à Z l’apparence de son héros, lui assigner des points de compétences et surtout, lui choisir DEUX classes. Notez qu’on retrouve les classiques voleurs, archers, paladins et mages. Toutefois, on retrouve aussi des dragonniers et des nécromanciens qui sont très chouettes à associer aux autres classes traditionnelles. Et comme dans l’épisode précédent, chacune de ces classes dispose d’un ulti qui leur est propre que l’on peut associer à divers sorts.

Des images du gameplay de Tiny Tina’s Wonderlands

Pouvoir attribuer deux classes à son perso rend le jeu encore plus intéressant

En ce qui concerne le level design, il s’agira toujours d’évoluer dans des zones semi-ouvertes. En revanche, on ne pourra plus se téléporter d’une zone à l’autre puisque désormais, le tout est matérialisé sur une carte où l’on pourra se balader et où l’on rencontrera des PNJ qui nous confieront des quêtes diverses et variées. C’est franchement sympa au début, mais on se retrouve assez vite à devoir faire de nombreux aller-retours. Signalons tout de même que les décors sont très variés et qu’ils sont bourrés de références qui feront vibrer les geeks que nous sommes. Autre nouveauté, une fois qu’on aura terminé le jeu, il sera toujours possible de raider divers donjons dans lesquels on pourra looter du stuff, exactement comme le propose Destiny. C’est sympa, car ça allonge considérablement la durée de vie du jeu.

Des images du gameplay de Tiny Tina’s Wonderlands

Mon avis en bref sur Tiny Tina’s Wonderlands

Pas de doute, Tiny Tina’s Wonderlands est bel et bien un épisode de la franchise Borderlands. Humour décalé, graphismes en cel shading et loot à foison, on est assurément dans un titre de Gearbox et comme toujours, c’est un véritable plaisir. Et même si le jeu en solo est agréable à parcourir, sachez tout de même que c’est en coop que l’expérience se verra la plus convaincante. Ça tombe bien, car le titre est d’ores et déjà cross-play multiplateforme. Ce qui est ma foi assez agréable à l’heure ou Sony et Microsoft se font la guerre à coups de millions de dollars pour acquérir le plus d’exclusivités possibles. Notons également que le nouvel univers dans lequel on évolue apporte un véritable vent de fraîcheur à la licence. Dommage toutefois que les développeurs n’aient pas pris le risque d’y introduire un arsenal d’armes plus adapté.

Tiny Tina’s Wonderlands proposera le cross-play dès son lancement

Pour plus d’informations sur Tiny Tina’s Wonderlands, rendez-vous sur le site officiel de 2K. Et pour d’autres tests, à bientôt sur Sitegeek.

Johnny.

Meilleurs prix

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites