Le Xbox Game Pass est l’une des raisons qui me fait rester chez Microsoft. Et cela grâce à ses jeux exclusifs : Limbo, Ori, Inside ou d’autres que j’oublie certainement. Xbox l’a bien compris et investit énormément dans ce domaine. Pour preuve le dernier en date (sorti le 19/08/2021) Twelve Minutes qui réinvente le point & click.

Fiche - Twelve Minutes (Original Soundtrack)

Fabricant : Annapurna Interactive
Date de sortie : 19 August 2021
Prix : 9,99 €

Chercher sur les boutiques en ligne:

Twelve Minutes – Tout sauf un “petit jeu”

Tant qu’un éditeur n’a pas sorti LE titre qui le fait connaître ses jeux seront souvent considérés comme “des petits jeux” voire même confondus avec des jeux indépendant. Ici la tête d’affiche de Twelve Minutes est un excellent repère pour se rendre compte que le studio Annapurna Interactive à mis le paquet pour que son jeu soit au top. Willem Dafoe (Le bouffon vert dans Spiderman sorti en 2002), James McAvoy (Xavier jeune dans X-Men first Class) et Daisy Ridley (Rey dans la dernière trilogie Star Wars) interprètent ici à merveille les trois protagonistes de l’aventure.

Twelve Minutes s'offre une belle brochette de doubleurs

Twelve Minutes s’offre une belle brochette de doubleurs

Vous ne connaissez pas Annapurna Interactive ? Comme je vous l’ai dit c’est plus ou moins normal vu que, jusqu’à aujourd’hui, ils n’ont pas sorti un jeu qui les auraient mis sur le devant de la scène. Pourtant ils ont à leur actif le simple mais mignon “Donut County” ou encore l’excellent “Outer Wilds” que j’évoquerai à nouveau plus bas. Et j’avoue que la bande-annonce de leur prochain jeu de plate-forme “The Artful Escape” donne envie de s’y essayer.

Un concept vu et revu mais qui marche toujours

En quoi consiste le jeu Twelve Minutes ? C’est simple, vous incarnerez un homme qui pensait passer une soirée romantique avec sa femme. Mais un inconnu débarque, accuse votre femme de meurtre, vous cogne à la tête et vous voilà projeté au moment même où vous arriviez chez vous. Bloqué dans une boucle temporelle de 12 minutes vous allez devoir comprendre ce qu’il se passe et tenter d’échapper à cet homme qui vous tuera encore, encore, encore, encore et encore…

Dans Twelve Minutes ce minuscule appart sera votre monde

Dans Twelve Minutes ce minuscule appart sera votre monde

Groundhog Day (Un jour sans fin) ou Happy Birthdead (Bonne fête, encore) pour ne citer qu’eux prouvent que le concept de boucle temporelle n’a rien de nouveau. Pire encore l’un des jeux précédents d’Annapurna : Outer Wilds utilise le même principe en vous faisant revivre sans cesse les mêmes 22 minutes avant que l’univers entier explose. On serait donc en droit de se dire qu’il n’y a pas grand chose d’original dans le scénario de ce titre.

Lire aussi :
Lancement de 3 nouveaux jeux Pokémon : deux remakes et un nouveau monde ouvert

Et pourtant… Twelve Minutes arrive à surprendre de par sa vue aérienne atypique ou le fait que la boucle soit si courte qu’elle en devient stressante (je suis à la moitié du temps estimé et je meurs encore aux alentours des 6-7 minutes). Comme dans toute histoire qui utilise ce principe vous allez tenter de convaincre les autres de ce qui vous arrive en prédisant le futur, vous allez mourir de toutes les manières possibles, vous allez essayer/dire des choses que vous n’auriez pas faites/dites si le tout n’était pas remis constamment à zéro.

La vue aérienne de Twelve Minutes est particulière

La vue aérienne de Twelve Minutes est particulière

Etre libre sans l’être vraiment

Bien que vous puissiez faire énormément de choses il va de soi qu’un jeu voulant raconter une histoire aura malgré tout une sorte de ligne de conduite. C’est ainsi que même si vous aviez en tête de dire ou faire quelque chose peut-être que cela ne sera possible qu’après une série d’actions à faire au préalable. Cela peut-être parfois frustrant car, sans vous spoiler, j’ai tenté de mettre un objet à la vue d’un protagoniste et malgré que celui-ci passe devant l’objet il ne le verra qu’après avoir fait son tour pré-programmé.

Twelve Minutes vous imposera de faire certaines scènes avant d'autre même si vous savez déjà ce qu'il faut faire

Twelve Minutes vous imposera de faire certaines scènes avant d’autre même si vous savez déjà ce qu’il faut faire

Au niveau de la maniabilité sur console la manette reste jouable malgré le fait qu’il est clair que le point & click reste et restera fait pour être joué à la souris (je sais bien que l’on peut mettre une souris sur Xbox mais le lieu où est placée la console y est rarement propice). Côté doublage je vous le disais plus haut les acteurs/doubleurs principaux n’ont plus rien à prouver; ils sont excellents.

Lire aussi :
Microsoft s'excuse après la déception du Xbox Inside

L’ambiance sonore joue aussi un rôle à part entière dans Twelve Minutes : la pluie battante, la radio en musique de fond, le bruit des voisins du dessus qui courent après 4 minutes, ce “ding” de l’ascenseur qui sonne le glas de votre retour en arrière… tout est parfaitement maitrisé.

Bande-annonce Twelve Minutes

Twelve Minutes en bref

Il n’y a pas grand chose de plus à dire, Twelve Minutes est une nouvelle pépite à découvrir à tout prix sur le Game Pass. Et si vous ne l’avez pas nul doute que vous ne regretterez pas d’avoir dépensé 21€. Dans tous les cas de figure ce jeu vous offrira plus ou moins 5 à 7 heures d’aventure immersive et stressante.

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site officiel de Twelve Minutes

À bientôt sur Sitegeek.

Frédéric Perez

Disponible dans nos boutiques partenaires :

Chercher sur les boutiques en ligne: