C’est lors de la BlizzCon 2018 que Blizzard avait annoncé la sortie de Warcraft 3 Reforged, la version remastérisée de leur célèbre RTS. Inutile de préciser que cette annonce avait réussi à créer la hype parmi les fans. Cependant, quelques heures à peine après la sortie du jeu, c’était déjà le tollé général. Et pour cause, tout le monde criait à l’indignation. Mais était-ce justifié ?

C’est quoi le problème ?

S’il y a un jeu qui a été riche en mods, c’est bien Warcraft 3. Rappelez-vous toutes ces parties de tower defense endiablées ! Mais il n’y a pas que ça puisqu’il était possible de créer de nombreuses campagnes personnalisées et de les partager avec la communauté. Tout le monde était donc très content d’apprendre que Warcraft 3 Reforged et sa version de base allait bénéficier d’un tronc commun. Cela promettait de chouettes parties multijoueur cross-versions dans le partage et la bonne humeur… Sauf que tous les mods et les campagnes personnalisées ne sont désormais plus accessibles dans aucune des deux versions du jeu.

On est bien loin de l’expérience de jeu promise par Blizzard en 2018. D’autant plus que ça ne s’arrête pas là puisque Blizzard avait également promis de nouvelles cinématiques retravaillées à la mise en scène plus contemporaine. Malheureusement, on a juste eu droit à des versions upscalisées de la version d’origine. Par contre, les développeurs ont pris le temps de refaire entièrement les doublages. Mais était-ce une bonne idée ? Je ne pense pas. Car s’il y a bien une chose qui était devenue mythique, c’était les péons qui criaient “Encore du travail ?” ou “Oui mon seigneur !“. De plus, l’absence de système de clans et de parties classées se font aussi ressentir… Bref tous les éléments étaient réunis pour déclencher une bonne grosse shitstorm comme on en connait si bien sur le net.

Lire aussi :
Nintendo Switch : un nouveau flop à l'horizon pour Big N ?

Mais donc Warcraft 3 Reforged vaut le coup ou pas ?

Une fois ce triste constat tiré, il est dès lors plutôt difficile de s’installer devant son PC et d’essayer de sortir un test objectif. D’autant plus que Warcraft 3 est un de mes jeux préférés. Si pas mon jeu préféré de tous les temps. Surtout que je m’attendais à une version remastérisée de meilleure facture. Car oui, Warcraft 3 Reforged utilise le même moteur graphique que son prédécesseur. Il est certes possible de le pousser le jeu 4K, mais l’effet du temps se fait bel et bien ressentir. On est mille lieues de Starcraft 2 et de ces centaines de petits détails qui fourmillent un peu partout. Le jeu est relativement statique et a même tendance à ramer par moments (alors que j’ai un Ryzen 7 et une RX 5700).

Ces quelques détails mis de côté, l’essence même de Warcraft 3 est toujours bien présente. On est toujours face au monument du jeu de stratégie en temps réel dans lequel quatre factions s’affrontent intensément. On collecte toujours des ressources pour construire une base et des unités et aller poutrer les camps adverses. Les héros sont toujours bel et bien de la partie et confère toujours au titre ce petit côté RPG qui a fait son succès. La campagne solo est quant à elle toujours présente et les missions de Frozen Throne sont là comme promises. D’ailleurs si vous ne connaissez pas l’histoire du Prince Arthas, je ne peux que vous conseiller de vous jeter à corps et âme dans cette aventure.

Et le multijoueur dans tout ça ?

Malheureusement, c’est là que se situe le réel gros problème de Warcraft 3 Reforged. À une époque où le multijoueur compétitif a pris une place des plus importantes sur le devant de la scène vidéoludique, difficile de passer à côté du multi sans se plaindre. Car comme déjà évoqué précédemment, il n’y a aucune trace de partie classée et le système de ladder est passé à la trappe. Pour l’heure, on retrouve uniquement des classiques tels que : 1v1, 2v2, 3v3, 4v4 et Free for all. Reconnaissons que tout ça est un peu mince…

Le Prince Arthas

Le seul, l’unique, le Prince Arthas

Quelle régression si on compare tout ça à ce que Battle.net proposait il y a presque vingt ans. Avec un peu de recul, on peut aisément comprendre que bon nombre des joueurs soient furieux. D’autant plus que le jeu ne coûte pas autant qu’un AAA, mais qu’il est quand même vendu au prix de 30 euros. Ceci dit, et connaissant Blizzard, le célèbre studio ne tardera certainement pas à corriger le tir et à retomber sur ses pattes. En attendant, devoir vous conseiller d’acheter Warcraft 3 Reforged restera un exercice des plus périlleux. Nous laisserons donc cela à l’appréciation de votre fibre nostalgique.

Lire aussi :
News | Blacksad - Cette incroyable BD espagnole débarque sur nos consoles

Si vous voulez vous procurer Warcraft 3 Reforged, rendez-vous sur le shop de Battle.net. Pour ne rien manquer de l’actualité des jeux vidéo, rendez-vous sur Sitegeek. Et en attendant, n’oubliez pas qu’il nous faut plus de ziggurats !

Johnny.

Procédure de remboursement :

Si vous n’êtes pas content, nous venons d’apprendre qu’il était possible de vous faire rembourser Warcraft 3 Reforged et ce même après plusieurs heures de jeu. Pour ce faire, connectez-vous à votre compte Battle.net et rendez-vous sur cette page. Ensuite, vous n’aurez qu’à suivre les instructions et laisser le charme agir.