Amazon préfère les formats propriétaires pour lire des livres numériques.

Amazon décide enfin de faire comme les autres : après 15 ans, sa liseuse Kindle prend en charge le format ePub, enfin presque. Le ePub n’est toujours pas supporté nativement, mais on peut passer par une application pour le convertir. De quoi ravir les concurrents, qui supportent ce format universel depuis longtemps.

Les Kindle ne supportent que les formats propriétaires

Alors que les concurrents fabricant des liseuses électroniques prennent tous en charge le format ePub, Amazon a décidé de rester sur un format propriétaire. En effet, pour lire un livre numérique sur Kindle, il faut que celui-ci soit au format .mobi. Le .mobi est issue de la société française Mobipocket, acquise par le géant du net en 2005.

La liseuse Kindle ne supporte donc que son propre format, l’objectif est sûrement de pousser l’utilisateur à passer par le catalogue Amazon pour ses achats. Cela ne simplifie pas la tâche de l’utilisateur, qui doit passer par le logiciel Calibre pour convertir le fichier, avant de l’envoyer sur l’appareil. Cette étape supplémentaire est fastidieuse, c’est pourquoi Amazon a simplifié le processus.

Le ePub non supporté nativement

Il n’est pas nécessaire de passer par Amazon pour acheter des livres numériques. Ces dernières années, l’offre s’est largement étoffée, avec des concurrents comme Sony ou encore Barnes & Nobles. De nombreux éditeurs proposent des œuvres à prix réduit, avec une part plus importante pour l’auteur. Il s’agit d’un risque pour Amazon, qui risque de voir les clients se détourner de son écosystème.

Pour ne pas compliquer la vie de ses clients, Amazon aurait décidé de prendre en charge le format ePub. Toutefois, cette prise en charge ne se fait pas de façon native. La liseuse d’Amazon ne pourra pas lire un ePub directement, mais une application permettra de convertir le fichier au format KF8.

Dans tous les cas, le ePub est un format universel adopté par tous. Et si les utilisateurs de Kindle se lassaient de devoir passer par une étape supplémentaire avant de profiter de leur livre numérique ?