Le réajustement permettra d’améliorer le nombre de GPU sur le marché.

Cela fait un moment que l’on évoque les futures spécifications des AMD RADEON RX 7000. De la famille RDNA 3, on espérait avoir des RX 7700 en 5120 SP, des RX 7800 en 1240 SP et des RX 7900 en 15360 SP. Pourtant, des rumeurs parlent de cartes ajustées. Si ce n’est pas encore vérifié, cette théorie peut se confirmer vue la direction stratégique prise par AMD.

Les nouvelles spécifications

AMD semble avoir réduit les spécifications des prochains GPU RDNA3. Bien que cette information soit issue de sources fiables, elle n’est pas encore confirmée. À prendre avec des pincettes donc. Le Navi 31, modèle phare, comporterait désormais 48 RDNA Workgroups au lieu de 60, et 96 CU au lieu de 120. Ainsi, le XT 7900 XT aura droit à 12288 processeurs de flux et non pas 15360. Le Navi 31 est le premier GPU à proposer une approche MCM, ce qui le différencie du reste des GPU sur le marché.

Cet ajustement serait motivé par la nécessité d’améliorer le rendement de production. L’objectif est d’avoir davantage de GPU opérationnels disponibles en sortie d’usine. Les autres cartes graphiques de la gamme sont aussi concernées. Le Navi 32 qui équipera la Radeon RX 7700 proposerait désormais 32 RDNA Workgroups au lieu de 40, 64 CU et non pas 80, et 8192 processeurs de flux au lieu de 10240.

Enfin, le GPU Navi 33 et donc la Radeon RX 7600, embarquerait 16 WGPs au lieu de 20, 32 CU et non 40, ainsi que 4096 processeurs de flux.

Le design MCM pour garder les performances

Le design MCM sera la nouvelle approche de l’architecture RDNA 3 d’AMD. En gros, le multichip module permet au GPU de travailler de concert avec le CPU, une approche qui intéresse aussi Nvidia et Intel. Depuis plusieurs mois, AMD annonce une envolée des performances. L’objectif est de s’approcher des 100 TFLOPs de puissance théorique.

Malgré les ajustements vers le bas de ses équipements, AMD semble garder les mêmes objectifs de performances.