Avec le Sonos Roam il se pourrait bien que la marque attire enfin le grand public grâce à un rapport qualité/prix étonnant. Mais est-ce que le Roam est à la hauteur du reste de la famille ?

Sonos Roam – Elle a tout pour plaire

Tout comme son grand frère le Sonos Move (testé pour vous par Christophe), le Sonos Roam est une enceinte portable utilisable en Wifi ou en Bluetooth. Cependant le tout premier avantage ici c’est le poids, car le Move affichait un bon 3Kg sur la balance ce qui le rendait moins sympa à amener hors de la maison. Tandis que le Sonos Roam s’en sort haut la main avec son poids plume de 430gr.

Avec son Bluetooth et son poids plume le Sonos Roam sera l'allié de vos pic-nic

Avec son Bluetooth et son poids plume le Sonos Roam sera l’allié de vos pic-nic

Caractéristique techniques du Sonos Roam

Pour ceux qui connaissent bien la marque Sonos vous savez donc qu’il est compliqué voir impossible de savoir exactement la puissance des speakers utilisés. Mais il faut avouer que ce n’est pas si dramatique au final puisque ce qui nous intéresse c’est de savoir si le son est bon ou non.

  • Autonomie de la batterie : 10heures
  • Connectivité : WiFi (via l’appli Sonos) et Bluetooth
  • Audio :
    • 2 amplificateurs numériques de classe H parfaitement adaptés aux haut-parleurs et à l’architecture acoustique unique de l’enceinte.
    • Un tweeter crée une réponse en hautes fréquences claire et précise.
    • Un mid-woofer garantit une restitution fidèle des fréquences médium et optimise le rendu des basses fréquences.
  • Recharge : Rechargez votre enceinte avec le câble USB-C (inclus) ou avec un chargeur sans fil certifié Qi (vendu séparément)
  • Couleurs disponibles : Noir ou Blanc
  • Poids : 430gr
  • Dimensions : H x L x P 16,8 x 6,2 x 6,0cm
  • Contrôle vocal : Fonctionne avec Amazon Alexa et l’Assistant Google.
Le Sonos Roam embarque une technologie remarquable au vu de sa taille

Le Sonos Roam embarque une technologie remarquable au vu de sa taille

Un design épuré qui se mêlera à merveille à votre intérieur

D’une manière générale Sonos à toujours tout fait pour que leur design soit le plus intemporel possible. Il n’y a qu’à voir la Sonos Play:5 qui a déjà près de 6 ans et qui a toujours un style très actuel. Le Sonos Roam ne déroge pas à cette règle et arbore une finition mat du plus bel effet (et qui ne souffre pas des traces de doigts). Que vous le placiez verticalement ou horizontalement il semble être à sa place quelle que soit l’endroit où vous le poserez.

Le Sonos Roam est partout à sa place

Le Sonos Roam est partout à sa place

Et le son dans tout ça ?

Et bien le Sonos Roam fait là aussi un excellent travail. Et contrairement à beaucoup de minienceinte de ce type, il n’essaye pas de pousser les sons graves. Il va de soi qu’au vu de la taille du Roam il ne faudra pas vouloir ressentir des mégabasses sur Another One Bites The Dust. Mais malgré tout le son sera plus que suffisant si vous désirez utiliser le Roam uniquement dans votre bureau ou sur votre terrasse. Je confirme au passage ce que Sonos annonce déjà sur leur site vis-à-vis de la position horizontale du Roam. C’est à dire que bien qu’étant possible de mettre l’enceinte en position verticale c’est clairement à plat que le son est le mieux diffusé.

Le Sonos Roam est joli en position verticale mais le son est meilleur à plat ©tous droits de la photo sous cadre réservé à InkoRèg

Le Sonos Roam est joli en position verticale mais le son est meilleur à plat ©tous droits de la photo sous cadre réservé à InkoRèg

Peut-être vous posez vous la question de l’intégration du Roam dans un environnement Sonos existant ? Et bien sachez que cette enceinte, tout comme le Move, est faite pour être compatible multi-room dans la diffusion de la musique, il est aussi possible d’en coupler deux en WiFi via l’application Sonos afin d’avoir une vraie paire stéréo mais oubliez de suite l’idée de les utiliser en tant que Surround cela n’est pas compatible. Pour cela il faudra vous diriger vers les Sonos One (testé pour vous il y a peu par moi-même).

Sonos Roam en conclusion

Avec son prix attirant de 179€ le Sonos Roam rend le Move quasi déjà obsolète, on peut le dire. Et au niveau de la concurrence Sonos s’est assez bien aligné car Bose ou Sony sont aussi dans la même gamme de prix pour une qualité équivalente mais sans la possibilité de Multi-Room.

Pour ma part le Roam vaut vraiment l’achat, que ce soit pour l’excellente application Sonos (qui a déjà été récompensée plusieurs fois pour son ergonomie et ses radios intégrées), pour le design, la qualité du son ou encore la possibilité d’en faire une enceinte multi-room avec un ensemble Sonos.

N’hésitez pas à aller voir sur le site de Sonos pour plus d’infos.

À bientôt sur Sitegeek.

Frédéric Perez