Le télescope James Webb découvre quatre galaxies primitives, c’est-à-dire parmi les premiers à se former. On ne sait cependant pas si elles existent encore à l’heure actuelle.

En moins de 3 ans après son lancement, le télescope James Webb a déjà transmis des centaines d’images aussi spectaculaires les unes que les autres. Il vient encore une fois de dévoiler des clichés de quatre galaxies qui se sont formées il y a 13,8 milliards d’années, soit peu de temps après le Big Bang.

Quatre galaxies, parmi les plus primitives

Le fin fond de l’espace est encore loin d’avoir livré tous ses secrets. Quatre galaxies, parmi les toutes premières à se former, viennent de nous être dévoilées grâce au télescope James Webb. La plus ancienne, baptisée JADES-GS-z13-0, est apparue il y a environ 13,8 milliards d’années, soit 320 millions d’années environ après le Big Bang. À cette époque, l’Univers n’avait que 2% de son âge actuel. JADES-GS-z13-0  présente des raies spectrales avec un décalage spectral supérieur à 10. Ce qui représente pour nous un record de distance parcourue par des photons.

Des galaxies inhabituellement peu massives

Parce qu’elles se sont formées au tout début de l’histoire de l’Univers, ces quatre galaxies récemment découvertes sont très peu massives. Elles ne pèsent que quelques centaines de millions de masses solaires. En comparaison, la nôtre est estimée à 1500 milliards de masses solaires. Elles sont relativement pauvres en métaux, ce qui explique leurs masses. Cependant, la formation d’étoiles semble y être plus active d’après les astrophysiciens. Une situation que ces derniers n’arrivent pas encore à expliquer.

Ces derniers ont également émis l’hypothèse que ces galaxies ne sont pas si lointaines que ça, contrairement aux idées véhiculées sur internet. Ce qui peut remettre en cause certaines théories selon lesquelles les galaxies primitives sont les plus lointaines à cause de l’expansion.