La marque technologique fondée par Carl Pei s’apprête comme prévu à lancer son premier smartphone.

Si vous ne connaissez pas Nothing, littéralement « rien » en français, c’est une marque de technologie crée et dirigée par Carl Pei, co-fondateur de OnePlus et responsable du marché global du fabricant chinois jusqu’en septembre 2020. Basé à Londres, le fabricant n’a pour le moment sorti qu’une paire d’écouteurs sans fil nommée ear (1), mais les choses devraient s’accélérer prochainement. Le mercredi 23 mars dernier, lors d’un évènement en ligne, Carl Pei a annoncé le premier smartphone de Nothing baptisé sobrement Phone (1), ainsi que son système d’exploitation Nothing OS basé sur Android.

Un smartphone énigmatique prévu pour cet été

Lors de l’évènement, Carl Pei a décrit le Phone (1) comme le « le cœur battant » de Nothing. Habitué des coups de com’ (dans le bon sens du terme) lors de son passage chez OnePlus, le jeune PDG n’a montré aucune image ni précisé les spécifications de ce premier smartphone. Tout ce que nous savons c’est que le Phone (1) sera équipé d’un processeur Qualcomm Snapdragon, sans précision sur le modèle exact.

Le fabricant semble donc vouloir garder un voile de mystère autour de son produit phare comme le prouve ce court teaser énigmatique publié sur Twitter :

En revanche, nous aurions tort d’accueillir cela avec scepticisme lorsque l’on regarde la liste des collaborateurs et des investisseurs de Nothing. En effet, Carl Pei a réussi à réunir autour de lui de grands noms comme Tony Fadell le créateur de l’iPod, Kevin Lin le co-fondateur de Twitch, Steve Huffman le PDG de Reddit, ainsi que la société suédoise de technologie Teenage Engineering en tant que partenaire.

Un nouvel écosystème ouvert et homogène

Carl Pei est aussi connu pour avoir travaillé sur l’interface OxygenOS des premiers smartphones OnePlus qui tranchait vraiment avec d’autres surcouches Android et était très appréciée des utilisateurs. Sans surprise, le Nothing Phone (1) proposera donc une nouvelle interface nommée Nothing OS basée sur Android. Le PDG promet un « écosystème ouvert et homogène qui connectera et intégrera sans difficulté les appareils Nothing ainsi que ceux des autres marques ».

Le fondateur qui a toujours considéré Apple et son système iOS comme une inspiration souhaite proposer « l’alternative la plus convaincante à Apple » tout en conservant un caractère ouvert pour favoriser l’innovation.

En bref, Nothing semble s’être lancé le défi un peu fou de venir dynamiter le marché du smartphone en 2022 avec son Phone (1).