Rénover son foyer afin d’améliorer sa consommation énergétique est idéal pour de nombreuses personnes, mais il ne faut tout de même pas oublier que ces derniers peuvent coûter très cher.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est préférable d’avoir recours à des aides financières afin de pouvoir se permettre tout cela. Parmi ces aides, il est possible de citer la prime énergie.

Bien que cette dernière soit très intéressante pour les bénéficiaires, il faut tout de même savoir qu’elle n’est réservée qu’à certaines personnes, et ce, en prenant en compte différentes conditions d’éligibilité.

Qui peut bénéficier de la prime énergie ?

Avant de se lancer dans des travaux de rénovation, il faut savoir qu’il est possible de bénéficier de plusieurs aides financières susceptibles de les rendre encore plus agréables et accessibles.

Parmi ces aides, l’une des plus appréciées est la prime énergie qui est accessible à tous les particuliers. Comme vous pouvez donc le constater, tout le monde peut y avoir accès. Cependant, bien que cela soit vrai, il faut tout de même savoir qu’il existe en quelque sorte deux possibilités quant à cette aide financière :

  • La première est ouverte à tout le monde ;
  • La seconde est réservée aux foyers modestes.

Pour ce qui est de la première option, il faut savoir qu’elle est ouverte à tous, et par là, on entend même pour les personnes ayant des propriétés secondaires ainsi que les propriétaires bailleurs. Il s’agit d’une première pour les aides financières de ce type.

Sachant que la consommation énergétique pèse très lourd en matière de budget, l’État souhaite encourager tout le monde à penser aux alternatives durables. Dans ce cas, il faut seulement choisir un prestataire RGE et demander la prime énergie en ligne ou non, sans qu’il y ait un quelconque plafond.

Lire aussi :
Dunant : le câble de Google qui relie les États-Unis aux côtes françaises

En revanche, pour la seconde option, elle concerne les foyers en précarité énergétique. Dans ce cas, il existe bel et bien des conditions d’éligibilité qui tournent principalement autour des ressources et de la localisation du bien immobilier.

Bien sûr, il faut garder en tête que les foyers précaires sont définis des dépenses d’énergie évaluées à environ 10% des revenus.

Quelles sont les conditions d’attribution de la prime énergie ?

Vous l’aurez compris, les situations de précarité énergétique doivent valider quelques conditions d’éligibilité pour l’attribution de la prime énergie. Il s’agit plus spécifiquement d’un plafond de ressources.

Il faut également savoir que l’attribution de l’aide se fait en fonction du nombre de personnes composant le foyer, ainsi que de la localisation de celui-ci.

Pour connaître les revenus considérés, il faut se référer tout simplement à ceux figurant sur l’avis d’imposition ou de non-imposition. En ce qui concerne les plafonds de ressources pour les foyers modestes, ils sont fixés par l’État tous les ans.

Il est donc important de les consulter régulièrement afin d’en connaître les changements, et par la même occasion, de savoir si vous en êtes concerné ou pas.

Quels travaux sont concernés par la prime énergie ?

La prime énergie aussi souvent appelée “Coup de Pouce économie d’énergie” est une aide financière qui concerne principalement les travaux de rénovation, mais il est important de s’y intéresser un peu plus pour augmenter ses chances d’attribution.

Depuis quelques années maintenant, cette aide financière a été réévaluée et a été principalement recentrée sur deux types de travaux différents. Le premier concerne le remplacement d’une chaudière au fioul par un équipement plus performant et moins gourmand en énergie.

Lire aussi :
Roccat Khan AIMO Test d'un casque qui respecte les gamers

La seconde quant à elle concerne l’isolation des combles et des toitures qui peuvent représenter jusqu’à 25% des déperditions de chaleur dans les foyers en France.

Est-il possible de cumuler la prime énergie avec d’autres aides ?

Pour répondre à cette question, il faut savoir que la prime énergie est une aide financière pouvant tout à fait être cumulée avec d’autres aides et subventions. En effet, il est donc possible de faire appel à d’autres aides telles que :

  • Le crédit d’impôt ;
  • L’éco-prêt à taux zéro ;
  • La TVA à 5%, etc.

Tout cela permet donc de bénéficier de plusieurs avantages permettant à la fois de rénover confortablement sa maison et son appartement. Ceci étant dit, il faut tout de même faire attention, car la prime énergie ne peut en aucun cas être cumulable avec les offres “Habiter mieux”. Dans ce cas, il faut simplement choisir la meilleure offre et celle qui est la plus avantageuse pour vous.