Ce nouveau véhicule est conçu par Hyundai pour se déplacer dans des environnements extrêmes, comme sur la Lune.

Le géant automobile sud-coréen Hyundai vient de dévoiler son dernier UMV, pour Ultimate Mobility Vehicle, surnommé le TIGER X-1. Ce dernier robot qui rappelle un peu les Transformers ne se contentera pas seulement de pouvoir se déplacer sur les terrains terrestres les plus accidentés, mais pourra faire de même sur le sol d’une autre planète. Sa conception, qui ne lui permet pas d’embarquer de passagers, lui concède d’aller là où aucun homme ou véhicule n’est allé auparavant.

Véhicule robot Hyundai

TIGER, le véhicule robot Hyundai

Des véhicules inspirés par la science-fiction ?

TIGER signifie Transforming Intelligent Ground Excursion Robot ou en version française simplifiée « robot modulaire d’exploration intelligent ». Il présente une architecture modulaire, une locomotion sophistiquée mixte avec des jambes et des roues, un contrôle directionnel à 360 degrés et un ensemble de capteurs, selon le communiqué de presse.

Son utilisation principale sera le transport de charges utiles sur des terrains éloignés, voire inaccessibles. Il pourra donc effectuer sa mission soit comme un véhicule à quatre roues motrices classique, soit comme un robot marcheur sur quatre pattes.

Les ingénieurs de Hyundai n’utilisent pas le terme « terrain inaccessible » à la légère, car ils précisent que le TIGER X-1 peut être utilisé pour explorer « la surface d’une lune ou d’une autre planète ». Hyundai a dépensé sans compter dans cet effort.

Le constructeur automobile a récemment acquis une participation majoritaire à hauteur de 1,1 milliard de dollars dans la société Boston Dynamics, connu pour ses robots chiens. L’entreprise a également créé une nouvelle division appelée New Horizons Studio, dans la Silicon Valley à l’automne dernier. Cette division est en charge d’explorer les possibilités qu’offre la robotique au service du transport.

Lire aussi :
Une première sonde sur Mars pour la Chine ?

Le géant coréen n’en est pas à son premier UMV, puisqu’il avait présenté le concept Earthbound Elevate au CES en 2019 qui ressemble aux AT-AT Walkers de l’empire contre-attaque. La grande différence entre les deux modèles, outre le design, est le fait que ce premier pourra embarquer un conducteur et des passagers.