Nommé Bizarro, ce malware se répand par mail et vole les identifiants de ceux qui tombent dans le panneau.

De nouveaux virus en tout genre font leur apparition régulièrement. C’est le cas de Bizarro, un malware qui se propage par mail et fait des ravages sur Windows 10. Ce logiciel n’a qu’une seule mission : voler vos identifiants bancaires et vider vos comptes.

Une nouvelle campagne de phishing

Bizarro est un virus particulièrement actif en Amérique du Sud, mais également en Europe, où il sévit en France, en Belgique, en Espagne, en Italie ainsi qu’au Portugal.

Sa méthode de diffusion est des plus classiques : il circule via mail. En effet, ce malware se cache dans des liens d’email frauduleux usurpant un organisme bancaire ou une administration fiscale. Ainsi, dans ce courrier électronique, l’organisme en question demanderait de régler un problème avec votre compte et vous demande alors de suivre un lien qui vous demandera diverses informations comme votre nom, prénom ou encore numéro de compte bancaire et mot de passe. Une fois ces informations données, les pirates informatiques pourront alors accéder aux données de votre compte.

Protegez vous des pirates informatiques.

Protegez vous des pirates informatiques.

Néanmoins, selon les experts de la société de cybersécurité Kaspersky, qui a découvert ce malware , les créateurs de ce dernier ne font que récupérer les données des victimes. En effet, ils ne vident pas eux-mêmes les comptes et préfèrent revendre les données au marché noir, pour que d’autres personnes vident ensuite les comptes. Une façon de se faire de l’argent, sans pouvoir être accusé de vol bancaire.

Lire aussi :
Quelle est l’utilité des puces électroniques sous-cutanée ?

Quoi qu’il en soit, il est nécessaire de faire très attention à ce type d’email. En effet, les campagnes de phishing sont très répandues, probablement le type d’arnaque le plus courant en ligne d’ailleurs. Ainsi, si vous recevez un tel email, préférez vous assurer de sa légitimité en appelant votre banque avec le numéro de téléphone indiqué sur le site officiel de celle-ci ou sur vos contrats, par exemple.

Bref, faites attention à vous.

Gwen