Les voitures thermiques, même si elles sont polluantes, rapportent énormément d’argent aux caisses de l’état. En effet, comme vous le savez certainement, le carburant est énormément taxé et un conducteur d’automobile thermique paiera donc des taxes à l’état à chaque fois qu’il remplira son réservoir. Mais qu’en est-il des voitures électriques ? Sont-elles taxées ? Grâce à cet article, vous saurez à quoi vous attendre avant de procéder à cet achat important.

Y a-t-il des taxes sur les voitures électriques ?

De plus en plus de personnes décident de passer aux véhicules électriques pour les nombreux avantages qu’ils présentent (économies sur le carburant, avantages fiscaux, diverses primes et bonus, pas de bruits de moteur, etc.). Leur succès est tel, que certains constructeurs automobiles prévoient même de commencer à produire exclusivement des voitures électriques d’ici quelques années. Pour le moment, il n’y a pas de taxes sur les voitures électriques en France, cependant, la situation pourrait bien changer dans les années à venir, car au-delà des subventions étatiques promises pour l’achat d’un véhicule électrique, il y a un véritable manque à gagner pour le gouvernement, et ce manque à gagner s’explique tout simplement par le fait que moins il y aura de voitures thermiques, moins il y a de taxes sur le carburant. Il y a deux taxes principales qui pourraient toucher le secteur des véhicules électrifiés ; la première est une taxation sur les voitures électriques et hybrides de luxe, la Norvège et l’Australie ont déjà commencé le processus, en taxant à hauteur de 25 % les véhicules qui dépassent un coût d’achat de 60 000 euros. La seconde mesure qui risque d’apparaître tôt ou tard pour compenser les pertes liées aux taxes de carburant, est celle de la taxation au kilomètre. Les premiers chiffres estiment qu’une distance parcourue de 20 000 km pourrait atteindre les 300 euros de taxes (environ 1.5 centimes d’euros par kilomètre). Pour rassurer les usagers, le gouvernement assure que même avec cette mesure, conduire une voiture électrique continuera de coûter jusqu’à 50 % moins cher qu’une voiture thermique.

Les avantages des voitures électriques par rapport aux taxes

L’une des raisons du succès des voitures électriques, qu’elles soient neuves ou d’occasion est sans aucun doute les nombreux avantages fiscaux promis par les gouvernements. En France, il y a par exemple :

  • Le bonus écologique ;
  • L’exonération de la TVS ;
  • La prime à la conversion ;
  • Les aides pour l’installation de bornes de rechargement ;
  • La surprime pour la ZFE ;
  • Différentes aides locales et départementales.

Par exemple, grâce au bonus écologique, il est possible d’avoir jusqu’à 7 000 euros d’aides, tant que le véhicule ne dépasse pas 45 000 euros en prix d’achat. Pour la prime à la conversion, il est possible d’avoir soit 2 500 euros, soit 5 000 euros selon votre revenu fiscal de référence (et d’autres critères). Enfin, les différentes aides locales peuvent faire monter ces aides (cumulées aux autres) jusqu’à 18 000 euros, et c’est notamment grâce à cela qu’en 2021, on estime que la vente des voitures électriques a augmenté de 140 %.