55 ans après la version originale qui a valu un oscar à Julie Andrews, Disney nous revient avec le Retour de Mary Poppins. Un super film avec une Emily Blunt parfaite.

 

Un retour en enfance pour les parents

 

Quelle joie pour moi de me replonger dans l’univers merveilleux de Disney et plus particulièrement celui de Mary Poppins. Il faut dire que ma dernière pitchoune voue un véritable culte à cette dernière. Ce qui m’a valu de revoir la version originale une bonne quinzaine de fois en 1 an (sans compter le nombre de fois où l’on écoute les chansons que je connais par cœur et qui pour certaines sont devenues des berceuses).

Le retour de la famille Banks

 

Quel bonheur donc d’assister à la suite des aventures de la famille Banks et leur nounou. Dans cette nouvelle version, les enfants Jane et Michael ont grandi. Ce dernier, récemment devenu veuf et papa de 3 enfants se retrouve menacé de perdre sa maison (la maison familiale du 17 avenue des cerisiers) mise en hypothèque. Tableau plutôt sombre de prime abord – magnifiquement illustré par la triste (mais sublime) chanson de Michael à sa femme.

Heureusement, Mary Poppins vient renverser la situation en s’occupant de la famille Banks au complet (petits et grands), avec comme acolyte Jack, un allumeur de réverbère prenant la relève de Bert (Dick Van Dyke).

Bien sûr elle nous replonge dans son univers fantastique, coloré, tout en chanson et en dessin animé, pour notre plus grand plaisir. Car finalement, le retour de Mary Poppins est extrêmement similaire au 1er. Les chansons sont tout à fait dans la même lignée même si elles ne marqueront probablement pas autant les mémoires que celles de la version de 1964.

Lire aussi :
Critique | Logan Lucky - Le Ocean's Eleven à la sauce Trump

Une Emily Blunt taillée pour le rôle 

 

Si j’étais plutôt mitigée sur le choix d’Emily Blunt pour reprendre le flambeau de Julie Andrews, j’ai changé d’avis en voyant le film. Je l’ai trouvée parfaite dans ce rôle et je pense que personne n’aurait pu le reprendre aussi bien qu’elle.

Certains reprocheront au film un manque de profondeur des personnages et un manque d’intrigue. Moi, absolument pas. On est bien dans l’univers Disney, certaines chansons m’ont tiré les larmes et je n’ai pas vu le temps passer. J’étais extrêmement contente de revoir Dick Van Dyke (Bert, le ramoneur qui ici joue le patron de la banque), même si cela n’a duré que quelques minutes. Quelle prestation à 92 ans ! En dehors de ça et de la prestation d’Emily Blunt, aucun acteur ne ressort plus particulièrement du lot, chacun bien dans son rôle et faisant ce qu’on attend de lui.

Au rayon des déceptions, j’en ai 2 petites. Il y a peut-être globalement un peu trop de chansons. Même si 3 me restent en tête depuis lors et je ne peux m’empêcher de les chanter. Ensuite, la prestation assez terne de Colin Firth (que pourtant j’adore), dans le rôle du méchant fort peu convaincant.

Conclusion 

 

Au final, n’hésitez pas à faire plaisir à vos jeunes enfants en les emmenant voir le Retour de Mary Poppins. Et puis, si vous avez gardé votre âme d’enfant et surtout un bon souvenir du 1er film, ce film vous plaira tout autant.

Plus d’infos et de photos sur le site officiel.

Lire aussi :
Critique | Lucifer - Diablement tentant comme série

À bientôt sur Sitegeek.fr,

Aurore

 

Bande-annonce