On approche de la Saint-Valentin, et Netflix a sorti depuis peu la deuxième saison de You, bien loin d’une romance à l’eau de rose classique, ici on parle plutôt harcèlement et manipulation…

You – Un amour immoral

Même si je pense ne pas avoir à le préciser, je le fais quand même : OUI c’est mal d’harceler quelqu’un ! Et OUI une relation de couple ne doit pas être basée sur la manipulation et le contrôle ! Sur ce je peux vous donner mon avis sur la série, après avoir regardé les deux premières saisons. Je tenterai de ne pas spoiler, mais je peux déjà affirmer avoir préféré la saison 1 de You, et que j’attends beaucoup de la troisième, déjà annoncée.

you

Tiens, tu me rappelles un certain Dan toi ?!

L’acteur principal vous dit quelque chose ? C’est possible… puisqu’il s’agit de Penn Badley. Quoi ça ne vous dit toujours rien ? Il s’agit de Dan, dans la série un peu plus girly” Gossip Girl ! Bon ok, si vous ne le connaissez pas, on vous en voudra pas non plus ! Plus jeune, j’ai regardé cette fameuse série, et ici l’acteur endosse de nouveau un rôle de charmant jeune homme bien sous tous rapports… Mais avec un côté malsain qu’il joue à la perfection.

Aucun doute là-dessus, il s’agit d’un sociopathe… mais aux apparences auprès du reste du monde plus que normales. Doté d’un charme naturel, avenant, gentil…mais pourtant jaloux, possessif, manipulateur. Alors qu’est-ce-qui le rend si attachant ? C’est peut-être qu’on le comprend un peu sur certains points.

Lire aussi :
Sex Education - Avis - La série qui me fait prendre mon pied

Je pourrais ainsi aisément le comparer au personnage de Dexter. Ok c’est mal de tuer… Mais il met à profit ses pulsions meurtrières au “profit” de la société. Ici le personnage de Joe pense au bien de sa dulcinée, et est donc intimement persuadé d’être dans son bon droit.  Il est d’ailleurs plein de maladresse, ce qui le rend humain et attise notre empathie. La narration y joue également pour beaucoup, puisque nous avons le point de vue de Joe dans ses moindres détails, jusque dans ses pensées.

 

un petit couple “parfait”…

You – Une satire sociale

Sous couvert de cette histoire d’amour malsaine, il s’agit aussi d’une vraie critique de nos relations sociales et de nos relations de couple. On se retrouve tous un peu dans Joe mais aussi dans sa chérie Beck. Les lois de la séduction font qu’on a tous joué un jeu ou triché, à différents niveaux bien sûr… Ne serait-ce qu’au premier rendez-vous : qui n’a pas essayé de se montrer sous son meilleur jour, ou d’embellir une vérité et de minimiser des défauts ? Qui n’est jamais allé sur le profil Facebook de l’intéressé pour se renseigner, en savoir plus sur sa vie ou ses passions… ?

Difficile également d’utiliser les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Snapchat, …) sans approche superficielle. On ne montre que ce qu’on a bien envie de montrer et on idéalise nos vies ainsi que celle du voisin. Bien sûr, chez Joe c’est un peu plus poussé. On ne va pas pour autant se masturber à la fenêtre du ou de la bien aimé(e), ni le ou la traquer dans son intimité.

you

j’me sens un peu “observée”…

Bande annonce – You

En bref

Personnellement, je ne me suis pas ennuyée devant cette série. j’ai trouvé la saison 2 peut-être un peu moins originale et trop construite sur le même modèle que la saison 1, mais cette dernière réserve quand même de belles surprises. Une saison 3 est déjà en préparation… C’est quand même perturbant d’arriver à autant apprécier un psychopathe… 

Lire aussi :
FRIENDS, la série qui a causé le déclin de notre civilisation

À bientôt sur Sitegeek !

Rendez-vous sur : Netflix

Alex