Cela fait maintenant 2 années que la pandémie du covid s’est installée. 2 ans que le virus a étouffé nos vies à tous, nous obligeant à des gestes barrières, couvre-feux et autres confinements. 2 ans que le monde entier ne parle plus que de cette crise sanitaire, qui a mis bon nombre de populations à rude épreuve, sans parler des divisions instaurées entre pro-vaccin et antivax. Alors, dans ce capharnaüm dont l’on souhaite tous une issue positive pour bientôt, comment garder la tête sur les épaules ? Ou plutôt comment ne pas sombrer du côté obscur de la force ?

Prendre soin de sa santé mentale

Nous ne nous en rendons peut-être pas compte, mais il est très facile de déraper en 2022, de vriller et de se laisser aller dans un contexte antisocial et complotiste, où tout ce qui nous entoure ne serait là que pour nous nuire. Cela est surtout vrai pour des personnes un peu plus fragiles ou vulnérables que d’autres. Mais, aussi parce que des individus haut placés dans notre société font tout pour nous embrouiller l’esprit, grâce à l’apport des médias. En effet, aujourd’hui toute information, vraie ou fausse, est aussitôt relayée dans le monde entier à la seconde près. Les réseaux sociaux répandent le mal et des contre-vérités dans le cerveau de millions de personnes au même instant. Tout ceci a donc de quoi faire peur lorsqu’on y réfléchit, mais en fait, pour s’en détacher et garder un moral d’acier, il faut savoir relativiser ce que l’on entend ou voit. Il faut rester certes concerné par l’information et par ce qui nous entoure, mais à une certaine distance, pour mettre notre santé mentale à l’abri.

Savoir se déconnecter des ondes négatives en 2022

Ce qui rend la chose peu simple de nos jours, c’est le fait que nous vivons au sein d’une société où tout va très vite grâce aux images. Et que toutes ces images, qui peuvent parfois être effroyables, sont à portée de nos mains. En effet, la haute technologie du tout numérique a pris le dessus sur des réunions physiques de personnes au sein d’associations de quartiers, comme on les vivait ensemble autrefois. Et le fait de nous confiner chez nous depuis l’apparition du virus, n’arrange rien à l’affaire, puisque notre sociabilisation est fracturée, et que nous consacrons donc plus de temps sur nos smartphones et ordinateurs. Mais ne nous voilons pas la face non plus, car l’humain n’a pas attendu d’être confronté à la pandémie pour se plonger dans la sphère qu’est internet, et ce, toujours plus profondément. Alors bien sûr, le problème n’est pas internet en lui-même, mais bien plus les dérives et fake news que l’on peut y découvrir, et le temps que nous y consacrons dans une journée. Mais ce que beaucoup de personnes ne savent pas, c’est le mal que toutes ces « infos » négatives font à leur santé mentale. Car tel un venin, ces bulles toxiques et propos pessimistes nous emplissent le cerveau d’ondes négatives, qui se répercutent sur notre état d’esprit. C’est pourquoi, il faut apprendre à se déconnecter du monde virtuel et des médias, pour reprendre le contrôle de sa propre vie.

Il est important de se déconnecter de temps en temps

Il est important de se déconnecter de temps en temps

Les solutions pour se déconnecter

Le fait de s’alimenter le cerveau en ondes négatives en passant tout son temps à faire défiler toutes sortes de nouvelles sur son smartphone porte un nom : le doomscrolling, ce qui prouve à quel point cela peut s’avérer dangereux sur notre bien-être et notre santé mentale. Ce qu’il faut pour enrayer ce sombre symptôme, c’est savoir s’aérer l’esprit et se changer les idées.

Libérez-vous de votre smartphone !: Pour reprendre votre vie en main !

Libérez-vous de votre smartphone !: Pour reprendre votre vie en main !

amazon
16.00
Vérifier
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

En pratiquant par exemple une activité sportive, en discutant bien plus avec les autres, en étant plus proche de la nature, ou en se plongeant dans un bon livre, qui nous aidera à nous évader loin des soucis du quotidien, du covid et des crises liées au climat. Et justement, en parlant de livre, il en existe un qui traite du sujet avec grand intérêt : c’est « Libérez-vous de votre addiction au smartphone » de Korben, qui grâce à un discours aussi passionnant que pédagogique, nous renvoie à nos ambiguïtés concernant le rapport à notre téléphone.

Le boulot peut amener son lot de stress

Le boulot peut amener son lot de stress

Retrouver les plaisirs simples de la vie

Redécouvrir de simples plaisirs, sans l’aide de son smartphone ou pc, semble être le meilleur moyen de garder les pieds sur terre, et donc de prendre soin de sa santé mentale et physique.

En effet, les choses les plus simples comme danser ou se régaler à cuisiner une pâtisserie peuvent apporter énormément de plaisirs, qui s’imprègnent positivement dans nos cellules cérébrales. Osez la déconnexion donc, au moins quelques heures par jour, pour se retrouver tel que vous êtes réellement, reste le plus objectif à faire en ces temps certes très incertains.

Et vous, comment allez-vous en 2022?

Gwen