La NASA veut envoyer la gigantesque fusée Space Launch System sur la Lune. Ainsi, ce sera un grand événement car la fusée atterrira à nouveau sur la Lune après plus de 50 ans. Le 2 septembre 2020, la NASA a effectué un test de mise à feu sur un propulseur d’appoint de la fusée.

Test du propulseur de fusée – Deux minutes impressionnantes…

L’agence spatiale américaine met en avant lors de ce test toute la puissance de son booster. Pendant ces 2 minutes retransmises en direct, l’un des deux propulseur de 46 mètres, fixé solidement au sol, a produit plus de 1600 tonnes de poussée et a enflammé le sol du centre de test de Northrop Grumman dans l’Utah.

Par conséquent, cela a permis de tester toutes les performances du moteur et la qualité de fabrication. « Le test évaluera de nouveaux matériaux et vérifiera que tous les critères balistiques du moteur sont respectés », commente Nikolas Ciaston, ingénieur chez Northrop Grumman, dans un message vidéo préenregistré diffusé sur NASA TV juste avant le tir du booster.

test du propulseur de fusée

Le propulseur de 46 mètres, en pleine action, embrase le sol…

Les rockets sont en effet des moteurs puissants qui font décoller la fusée. Ainsi, la fusée SLS aura 2 propulseurs et chacun d’eux brûlera 6 tonnes de carburant par seconde. Ils fourniront donc à eux deux 75% de la poussée en 2 minutes pendant le décollage.

A quand le prochain vol sur la Lune ?

test du propulseur de fusée

Prochaine destination la Lune…

Toujours en test, ce propulseur fait partie de la plus grosse fusée de la NASA construite depuis les années 1960. La fusée SLS, mesurant 98 mètres, n’a jamais pris sont envol. En effet, celui-ci est prévu pour novembre 2021 qui verra la fusée envoyer un vaisseau spatial Orion non équipé autour de la lune pour une mission de test. Après cela, Artemis 3 doit être le premier atterrissage humain sur la lune et devrait avoir lieu en 2024 (tout savoir sur le projet Artemis). Ainsi, elle deviendra la fusée la plus puissante de la NASA.

Lire aussi :
L'intelligence artificielle s'immisce dans notre quotidien

Bien entendu, ces projets ambitieux seront donc menés à terme que si le gouvernement américain et les finances le permettent. Ce ne sera pas la première fois qu’un projet de cette ampleur soit mis en stand-by.  Affaire à suivre…

Pour conclure, j’ai toujours été fascinée par cette technologie qui fait envoler des avions et des fusées qui pèsent des tonnes… J’ai été impressionnée surtout par la puissance de mise à feu du propulseur. Par la suite, je suis vraiment excitée de voir le prochain décollage de cette fusée en conditions réelles.

Pour plus d’informations, visitez le site officiel de la NASA.

De plus, si vous êtes intéressés par la planète Mars, vous pouvez lire les 2 articles de Gwen Combien de temps pour aller sur mars ? et Une première sonde sur Mars pour la Chine ?

À bientôt sur Sitegeek.

Cécile