Impossible de ne pas connaître l’univers Pokémon : des cartes aux films, en passant par les dessins animés, les jeux vidéo et les jouets, ces monstres sympathiques nous accompagnent depuis plusieurs générations dans les cours de récré.

Pokémon, c’est la franchise la plus lucrative de l’histoire. Oui, devant Star Wars, Disney et Hello Kitty ! La marque a aujourd’hui 25 ans et la Pokémania grandit d’année en année. Si vous voulez vous aussi devenir le plus grand de tous les dresseurs, suivez le guide !

La collection de cartes Pokémon : attrapez-les tous !

Afin de bien commencer votre collection de cartes, il faut cibler le genre de deck que vous voulez constituer. Il existe en effet tellement de cartes que le fait de toutes les obtenir est un travail herculéen. Voici deux méthodes pour aborder votre collection sereinement.

Débutez avec une série spécifique de cartes Pokémon

Dans Pokémon TCG, la série désigne un regroupement de cartes sous un même label, comme Soleil et Lune, ou Épée et bouclier, qui ont chacune leur propre logo. Pokemon Company sort de nouvelles séries régulièrement, sans pour autant arrêter de produire les anciennes. Les cartes sont numérotées par série et possèdent leur illustration unique. Il est donc recommandé de se procurer le booster de cartes Pokémon d’une série spécifique en priorité afin de pouvoir, dans un deuxième temps, vous procurer ou échanger des boosters de séries plus anciennes, si vous êtes motivé !

Partez sur le Pokédex

Le Pokédex, c’est l’encyclopédie des Pokémons. Débuter en collectionnant un Pokédex est plus simple, car vous ne devrez obtenir qu’une carte par Pokémon. Par ailleurs, c’est économique : nul besoin de posséder les versions rares de certaines cartes.

univers Pokemon jeu dessin animé cartes)

univers Pokemon jeu dessin animé cartes)

Cartes Pokémon : quels produits acheter ?

Il est difficile pour un débutant de s’y retrouver étant donné la multitude de boosters, lots et boîtes présents sur le marché. Voici quand même quelques produits parmi les plus communs en magasin.

Les boosters

Ces paquets sont le nerf de la guerre : ils contiennent 10 cartes Pokémon aléatoires et sont vendus seuls ou groupés. Veillez à acheter des boosters sous double emballage plastique et carton ou blister. Effectivement, les boosters peuvent être pesés pour détecter les cartes rares et l’emballage supplémentaire empêche cette pratique !

Lots de boosters

Le packaging change parfois, mais globalement, ce produit comprend deux boosters pour un duo pack et trois boosters pour un tripack. Ce lot possède très souvent une carte promotionnelle, identifiable avant ouverture. Ce produit est donc plus avantageux que le booster à l’unité, néanmoins il peut parfois proposer des boosters de séries différentes.

Les Decks tout faits

Le deck est un ensemble de cartes davantage axé sur le jeu et moins axé sur la collection. La liste est indiquée à l’arrière de la boîte, cela peut donc éventuellement aider à compléter une collection.

Les Pokébox

Ces boîtes métalliques contiennent quatre boosters et une carte promotionnelle, souvent une carte ultra rare de la même série. Les Pokébox sont plus intéressantes que des duos/tripacks, du fait de la présence de cette carte rare.

Les Coffrets Dresseur d’Élite

Produit destiné aux joueurs, il contient le nécessaire pour débuter une partie à 2. Il inclut les règles du jeu, tous les accessoires pour jouer, ainsi qu’un lot de 8 ou 10 boosters. Le prix par booster est plus intéressant qu’à l’unité ou qu’en duopack/tripack. Notons de plus qu’il ne contient que des boosters d’une même série et parfois des cartes promotionnelles. Il est particulièrement recommandé pour débuter sa collection.

Les displays

Le display est un regroupement de 36 boosters d’une même série dans la même boîte. C’est la façon la plus économique de compléter une collection de cartes Pokémon, le prix du booster étant vraiment bas. Un display garantit 7 cartes ultra rares. Ces displays sont scellés et possèdent des Pokéball blanches imprimées pour garantir qu’ils n’ont pas été triés.

Organisez votre collection de cartes

Avec toutes ces cartes, il va falloir faire quelques efforts de rangement ! Heureusement, une gamme de produits existe pour vous faciliter la tâche. Souvent, vous obtiendrez des boîtes solides avec les Pokebox, les Coffrets d’élite permettant même d’entreposer l’ensemble d’une série.

Un bon “dresseur”, ou collectionneur, doit impérativement protéger ses cartes, ainsi que les tenir éloignés de toute forme d’humidité et du soleil. Certains protège-cartes sont offerts dans les Coffrets Dresseur d’Élite. Il est conseillé d’ajouter une protection supplémentaire aux cartes ultra rares, qui valent potentiellement cher.

Il existe également différents classeurs pour ranger les cartes. Ici, le choix dépend de vos goûts, mais également du nombre d’emplacements désirés. N’hésitez pas à répertorier vos cartes pour vous y retrouver !

Apprenez à comprendre les cartes

Il s’agit d’un univers qui peut paraître complexe à comprendre pour un néophyte.

Le bandeau supérieur

Ce bandeau contient 3 informations :

  • le type de carte Pokémon (Pokémon, Dresseur, Objet) et son nom,
  • pour les cartes Pokémon, le nombre de PV, son logo (Eau, Feu, etc.) qui possède souvent la même couleur que le fond de la carte,
  • pour les cartes évolution, le niveau, avec une illustration représentant l’évolution suivante dans la majorité des cas.

Le centre de la carte

On y trouve l’illustration : simple, brillante ou holographique. Elle peut s’étendre sur toute la carte dans le cas de cartes promotionnelles rares. Le centre de la carte contient les informations suivantes :

  • pour les cartes dresseurs, l’action que va permettre la carte,
  • pour les cartes énergie spéciales, leur spécialité,
  • pour les cartes Pokémon, les attaques que ce Pokémon possède, ainsi que le type et le nombre de cartes énergie nécessaires pour les lancer, plus leurs dégâts,
  • pour certaines cartes, une capacité spéciale.

Le bas de la carte

Il contient des logos indiquant :

  • les types de faiblesse et résistance du Pokémon, qui peuvent s’additionner ou se multiplier (certains Pokémon n’ont ni faiblesses ni forces),
  • le coût de retrait du Pokémon, soit le coût pour l’échanger contre un Pokémon sur le banc, payable avec une multitude de cartes, indiqué par des logos énergies,
  • les indications supplémentaires situées tout en bas, importantes pour les collections (numéro de lot, date d’émission, série, etc.),
  • la rareté de la carte située dans le coin inférieur droit (rond pour une commune, losange pour une semi-rare, étoile pour un Pokémon rare – cette étoile peut varier elle aussi : noire, 3 étoiles, étoile jaune ou blanche, etc.).
cartes Pokemon jeu

cartes Pokemon jeu

Attention aux arnaques !

Maintenant que vous connaissez l’essentiel pour commencer votre collection Pokémon, prenez conscience que ce marché génère beaucoup de profits. Certaines cartes rares valent en effet de véritables fortunes ! Afin de ne pas faire face à une potentielle arnaque, il est important de prendre garde à certains détails si vous achetez vos cartes à un particulier, ou sur des sites comme eBay, ce que nous déconseillons fortement.

Les fausses cartes sont parfois facilement repérables, présentant des fautes d’orthographe ou n’ayant même pas le bon format. Si vous ne trouvez pas le nom d’illustrateur ou de copyright en bas de la carte, c’est probablement une fausse carte !

Cependant, pour les copies réussies, l’observation peut être plus ardue. Vérifiez toujours la qualité de l’impression en comparant avec des cartes que vous possédez déjà, et n’oubliez pas le dos de la carte : le tourbillon est difficile à reproduire.

Pour les copies de cartes Pokémon plus réussies, la mission de repérage peut être plus compliquée. Toutefois, certains indices ne trompent pas. Regardez attentivement les finitions : les symboles Énergie de la carte peuvent y être déformés ou la couleur peut être différente. N’oubliez pas les textes : si la typographie est différente, c’est un très mauvais signe !

Dernier point, et non des moindres : avant d’acquérir une carte rare ou GX possédant des effets holographiques, comparez avec l’originale et si cela s’avère impossible, réclamez le maximum de photos de la carte sous tous les angles.

En espérant que cette présentation de Pokémon TCG vous aide à démarrer votre collection, il ne vous reste plus qu’à acquérir votre Pokéball et à tous les attraper, ou du moins, essayer !