Il semble que la grève de Twitch ait été un succès, l’audience a sensiblement baissé lors de l’opération « Une journée sans Twitch ».

Certains streamers ont pris un jour off sur Twitch, le 1er septembre dernier, pour attirer l’attention sur des raids haineux qui ont tourmenté la plateforme au cours de ces dernières semaines. Alors que les sceptiques suggéraient que les participants au débrayage n’étaient pas assez influents pour changer la donne et affecter négativement le trafic, une baisse des spectateurs a bel et bien été constatée le jour J.

Rappel des faits

L’initiative est venue des États-Unis avec le hashtag #ADayOffTwitch. Le mouvement est né cet été après la multiplication de débordements haineux. Pour les initiateurs, il s’agit de réclamer à Twitch de prendre de nouvelles mesures pour contrecarrer les attaques ciblées menées à l’encontre de vidéastes. Ces attaques sont le plus souvent motivées par la haine, sur la base de l’orientation sexuelle, du genre ou de la couleur de peau. Harcèlements, insultes et parfois des divulgations de données personnelles, ces dérives sont de plus en plus courantes sur la plateforme.

Twitch de son côté assure avoir conscience du problème et travail pour rendre son système de modération plus efficace : « nous mettons en place un système de détection de contournement des interdictions au niveau des chaînes et améliorons les comptes pour lutter contre ce comportement malveillant ». La plateforme admet néanmoins que : « Cependant, alors que nous travaillons sur des solutions, les mauvais acteurs travaillent en parallèle pour trouver des moyens de les contourner ».

Lire aussi :
PS5 : tout ce qu’il faut savoir sur la future console de Sony

Une baisse d’audience modérée, mais bien réelle

Sur le site Twitch Tracker, qui ne dépend ni de Twitch ni de sa société mère Amazon, nous pouvons suivre les courbes d’audience de la plateforme. Le 1er septembre, l’action « Une journée sans Twitch » a bel et bien été remarquée. Plusieurs graphiques soulignent une chute d’audience pour la journée. Le nombre de streams en direct a baissé par rapport à la semaine précédente. Les spectateurs ont également été moins présents. La plateforme dépassait les 4 millions de visionnages simultanés au cours des deux dernières semaines et le chiffre est tombé à 3,5 millions pour la journée du 1er septembre.

Il est encore trop tôt pour savoir si ce mouvement aura des répercussions, mais cela montre bien que les utilisateurs peuvent faire bouger les lignes.