Accueil > Le geek et les jeux vidéo > Assassin’s Creed Unity – Avis

Assassin’s Creed Unity – Avis

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis










Submit

Vous dire que je suis un fan inconditionnel de la licence Assassin’s Creed serait un piètre mensonge. Après un rapide essai du premier opus, j’ai très vite catalogué cette série dans ma liste noire personnelle; pour ne plus jamais y toucher.  6 ans plus tard, on m’annonce qu’il est temps que je m’y intéresse à nouveau, car je pourrais bien être surpris…

Une après-midi avec Assassin’s Creed Unity sur PS4

À l’heure où vous lirez ces lignes, le net entier se moque d’Assassin’s Creed Unity et ses 1001 bugs; tantôt rigolos, tantôt ridicules. J’ai peut-être eu beaucoup de chance jusque-là, mais je n’ai pour l’instant rien à signaler de mon côté. Il faut dire qu’un patch conséquent « day one » (660Mo) a sans doute corrigé pas mal de choses.

Assassin's Creed Unity - La France à l'heure de la guillotine
Assassin’s Creed Unity – La France à l’heure de la guillotine

En dehors des bugs, techniquement le jeu est une catastrophe… La résolution est faiblarde, les textures très inégales et le résultat ressemble d’avantage à un jeu de génération précédente de seconde zone, plutôt qu’à un « triple A » next-gen de studio majeur ; du moins si on fait abstraction du monde ouvert. Sur PC ce n’est visiblement pas mieux car même les plus grosses cartes graphiques peinent à le faire tourner convenablement.

Assassin's Creed Unity - Paris plus réaliste que jamais
Assassin’s Creed Unity – Paris plus réaliste que jamais

Seulement, derrière ces soucis divers, se cache tout de même un jeu avec une âme. Un jeu où on peut reconnaitre Paris et voir des foules immenses de paysans s’exclamer en vieux français «  Puceau, puceau, pendez–le ! » ; et ça, avouons-le, c’est tripant.  C’est marrant, plutôt bon au niveau du level-design et on prend un malin plaisir à faire les missions et à se balader dans ce bac à sable géant ou l’on peut tout escalader ; vraiment tout.

Assassin's Creed Unity - Quel assassin êtes-vous?
Assassin’s Creed Unity – Quel assassin êtes-vous?

J'ai aimé

  • L'ambiance
  • Le contexte historique
  • La modélisation de Paris
  • Le système de combat
  • La nouvelle touche action

Je n'ai pas aimé

  • Le Framerate foireux
  • Résolution
  • Lenteur des chargements
  • Phase infiltration
  • IA bizarre

Review Overview

Technique
Fun
Originalité

Inégal

Techniquement à la traîne mais vraiment prenant, AC Unity est a acheter en connaissance de cause

Revue de presse

7

Gamekult

8

Gamergen

8.5

JV.com

8.5

Gameblog

Conclusions hâtives de l’ami Gwen

C’est moche, mais marrant, techniquement à la traine et conceptuellement novateur. Tout en contraste, cet épisode d’Assassin’s Creed répugne autant qu’il attire et si dans les mois à venir, les petits soucis venaient à être corrigés, on devrait avoir là un très bon jeu pour les fans du genre. Achetez le en connaissance de cause, ou patienter un petit peu.

Site Officiel : http://assassinscreed.ubi.com/fr-fr/news/

N’hésitez pas à me donner votre avis sur la série AC ou tous les reproches qu’on fait à ce dernier épisode dans les commentaires.

A très bientôt sur Sitegeek.

Gwen

testUAMA1_vectorized

Ici c’est PARIS  :

Assassin’s Creed Unity
AC_Unity_ARTWORK_BY_COSMOGRAFIK
Développeurs Ubisoft Montréal
Editeur Ubisoft
Platforme PC,PS4,Xbox One
Date de sortie 13/11/2014
Genre Aventure historique

Bande annonce :

Gallerie :

A propos Gwen

Passionné de nouvelles technologies | J'aime les jeux vidéo, les séries US, les zombies, les chat, les boulettes et surtout le risotto à la truffe.

Voir aussi

Ghost of a Tale

Test | Ghost of a Tale – PC – Une souris et ça démarre

Test | Parfois, pour accomplir de grandes choses, il suffit simplement d'une sacrée dose de détermination. C'est le cas de Tilo, la souris à l'affiche de Ghost of a Tale, mais aussi de son développeur qui a conçu le jeu quasi seul.

Yakuza 6

Test | Yakuza 6 – PS4 – Comment tirer sa révérence avec classe

Test | 13 ans après ses premières aventures, Kazuma Kiryu tire sa révérence de la plus magistrale des façons dans un Yakuza 6 au sommet de son art. Merci à lui.

2 commentaires

  1. Mouais, je suis un fan de la série, je les ai tous hormis celui là. J’ai même du retard dans mes jeux faut que j’en finisse un à 100% avant de passer au prochain donc j’attaque le 3 bientôt… Mais là, la fuite pour Victory en 2015, ça commence à me gonfler, je ne vois pas comment ils pourraient rehausser la technique en 2 ans. Ils ont un studio qui bosse sur Victory avec le moteur d’Unity donc les nouveautés seraient à attendre sur le prochain encore en 2016 ? On perd du temps et on a pas un jeu fini qui arrive. Pourtant ils tenaient le rythme avant, ça a toujours était aussi soutenu mais ils ne font même pas de pause pour la “nextgen”, ils continuent sans se soucier de vraiment bien faire.

    Et puis ça me saoule d’acheter des éditions à prix d’or et de devoir attendre des “season pass” pour pas trop raquer sur les dlc, tu te sens pas vraiment récompensé de payer le prix fort à la sortie et de voir les autres avoir la complète pour 10€. Je vais tous les acheter 1 ans en retard en dématérialisé maintenant, ils seront au rabais sur steam et cie avec tous les dlc et les patchs inclus. En gros, ils seront finis et vraiment beaucoup moins chers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *