Accueil > Le geek et les jeux vidéo > Never Alone – Avis

Never Alone – Avis

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis










Submit

L’hiver approche et il est temps d’enfiler ses moufles et sa doudoune ! N’avez-vous jamais rêvé de vous balader sur la banquise accompagné d’un joli petit renard polaire ? N’avez-vous jamais pensé à braver le vent et le froid pour vivre une aventure palpitante ? Non ? Dommage parce que c’est vraiment dans cette direction que Never Alone va vous pousser…

Une après-midi avec Never Alone sur Xbox One

Never Alone, aussi appelé « Kisima Inŋitchuŋa », vous plonge au beau milieu d’un conte inuit. Vous êtes dans la peau de la petite Nuna qui va devoir survivre à bien des dangers au milieu de ce cauchemar glacial. Dès le début du jeu, vous voilà en train de courir pour survivre à l’attaque d’un ours polaire qui vous pourchasse afin de faire de vous son petit-déjeuner. Un renard blanc passant par là, va vous venir en aide, se débarrasser de la bête féroce et devenir votre allié. Ainsi va naître un tandem mignon qui va permettre de se lancer dans l’histoire en co-op, le deuxième joueur prenant donc le contrôle de l’animal.

Les aurores boréales sont à éviter aussi...
Les aurores boréales sont à éviter aussi…

Au premier coup d’œil, on s’aperçoit que l’animation est superbe et que la direction artistique s’annonce splendide. Les paysages enneigés sont très bien rendus, les flocons de neige ne cessent de tomber et de grosses bourrasques de vent viennent ralentir nos deux héros dans leur progression. De plus, une narration dans la langue locale (stfr) vient renforcer le côté fable ou conte inuit et ce, tout au long de l’histoire. Bref, une ambiance remarquable rarement vue.

A l'aide de vos bolas, vous allez détruire quelques éléments.
A l’aide de vos bolas, vous allez détruire quelques éléments.

Le titre de Upper One Games fait dans le classique, Nuna et Fox se déplacent de gauche à droite, sautent, grimpent au mur, se protègent contre le vent, rien de bien nouveau. La petite surprise viendra du fait que le mammifère peut faire apparaître d’anciens esprits pour vous aider à avancer. A partir de là, vous comprenez que vous êtes au beau milieu d’un puzzle-platformer et que vous allez devoir jongler entre les capacités des deux personnages, pour les faire évoluer ensemble. A deux, tout se déroule bien et en discutant, on parvient rapidement à ses fins. Seul, ça peut parfois devenir agaçant tant l’intelligence artificielle a du mal à s’en tirer. Souvent, elle se contente de vous suivre allant même jusqu’à tomber dans le vide. De plus, Never Alone souffre de quelques bugs bien lourds qui vont parfois vous empêcher de continuer l’aventure. Dommage.

Certains endroits sont magnifiques.
Certains endroits sont magnifiques.

Never Alone ne se contente pas uniquement de vous faire participer à une histoire légendaire, il va également servir de support pour vous apprendre des choses sur le peuple Inuit. A chaque fin de niveau, vous allez gagner la possibilité de voir des vidéos documentaires courtes et très intéressantes sur la vie de cette civilisation lointaine. Une initiative réellement sympathique et assez rare pour être soulignée.

Never Alone (13)
Dans Never Alone, l’ours n’est jamais loin…

J'ai aimé

  • l'ambiance polaire très bien rendue
  • les animations détaillées
  • la narration en Inuit
  • le côté documentaire
  • le mode co-op

Je n'ai pas aimé

  • l'intelligence artificielle en solo
  • certains bugs bizarres
  • un certain manque d'originalité
  • la facilité à résoudre les puzzles
  • les niveaux se ressemblent tous

Review Overview

Technique
Fun
Originalité

Poétique

Never Alone est un conte Inuit vidéoludique porté par un tandem de personnages mignons.

Revue de presse

5

Gamekult

7,5

Gamergen

7

JV.com

7

Gameblog

Conclusions hâtives de l’ami Kris

Rappelant souvent Limbo, Never Alone est un titre poétique jouissant de très belles animations et d’une direction artistique superbe. Ce beau tableau polaire est parfois gâché par une I.A. perfectible et quelques bugs importants. En co-op, par contre, le jeu est vraiment plus plaisant. Son côté documentaire lui donne aussi une touche éducative assez sympathique.

N’hésitez pas à me donner votre avis sur cet article ou sur le jeu en lui même afin qu’on en discute dans les commentaires.

Site Officiel : http://www.neveralonegame.com

A Bientôt sur Sitegeek

Kris

testUAMA1_vectorized

“Let It Snow : The Game”

Never Alone
neveralone02
Développeurs Upper One Games
Editeur E-Line Media
Platforme PC,PS4,Xbox One
Date de sortie 18/11/2014
Genre Puzzle / Plates-Formes

Bande annonce :

Gallerie :

A propos Kris

Pour créer un Kris, Versez une dose de jeux-vidéo, de télévision et de cinéma. Ajoutez à cela un petit penchant pour les jeux de sociétés, les sorties en boîte, la bière, les pastas, les chats et tout un tas d'autres trucs ridicules donc indispensables. Secouez bien le tout et vous obtenez un geek trentenaire heureux de pouvoir écrire sur ce qu'il aime ;) Cependant, ne vous fiez pas à ce profil, je déteste les émissions de cuisine (et de chant aussi, mais ça c'est encore un autre sujet...).

Voir aussi

Test | Prey Mooncrash – Xbox One – Fly me to the Moon

Test | Prey nous revient avec le DLC Mooncrash et il faut avouer qu'on est quasi face à un nouveau jeu à la hauteur (si pas meilleur) que l'original.

Shaq Fu

Test | Shaq Fu – A legend reborn – PS4 – Un retour réussi

Test | Shaq Fu - PS4 - Si vous cherchez un défouloir efficace, replongez plus de 20 ans en arrière et retrouvez Shaquille O'Neal

3 commentaires

  1. non, il n’est pas long et plutôt simple ;)

  2. Oula c’est clairement le genre de jeu qui me plaît ça. Je sent que je vais me le faire. Il est long ?

  3. Musa Saygin

    Je l’ai surkiffé, c’est très subjectif mais le concept m’a pris et surtout le thème m’a remis en question, un vrai tour de force

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.