Accueil > Le geek et les jeux vidéo > PES 2016 – Xbox One – Le retour de l’enfant prodige?
PES 2016

PES 2016 – Xbox One – Le retour de l’enfant prodige?

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis










Submit

Ah le mois de septembre…pour certains c’est la rentrée des classes, pour d’autres ça sent encore bon les vacances mais pour moi cette année, c’est cette periode d’attente interminable afin de pouvoir découvrir la version finale de PES 2016. La démo nous annonçait le retour du roi. Alors, PES enfin couronné cette année?

Une après-midi avec PES 2016 sur Xbox One

Les années se suivent et se ressemblent et cette année ne dérogera pas à la règle avec le combat classique PES vs FIFA. Konami est le premier cette année à nous sortir sa version annuelle et nous allons voir ensemble si les bonnes impressions laissées en 2015 seront confirmées cette année. J’avoue avoir ma petite préférence cette année après notre passage à la Gamescom mais voyons ce que PES 2016 a dans le ventre.

PES 2016 – Coup d’envoi de la saison

Bon allez, je me lance un petit match d’exhibition, Barca-Juventus pour se refaire la finale de ligue des champions et pouvoir enfin constater les nouveautés de cette version. Ce qui frappe immédiatement, passé tous les menus de configurations habituels, c’est que c’est franchement joli, on a (enfin diront certains) un jeu de foot next gen avec des graphismes à la hauteur. Les joueurs sont magnifiquement modélisés, surtout au niveau des visages mais l’on constate également un gros travail réalisé sur tout ce qui entoure, avec mention spéciale aux supporters qui pour une fois paraissent moins figés que d’habitude.

PES 2016 - Une modélisation fort réussie
PES 2016 – Une modélisation fort réussie

On commence le match et l’on constate que la prise en main est immédiate, c’est fluide, rapide, les mouvements des joueurs sont beaucoup plus souples et l’on s’aperçoit très vite que l’on a là une simulation truffée de petites subtilités. J’entends par là que vous arriverez vite à faire des actions très bien construites mais il vous faudra plusieurs heures avant de découvrir tous les mouvements et gestes techniques possibles. Du grand art au niveau du gameplay, une habitude chez Konami et ceci confirme les superbes impressions de l’année passée.

Malheureusement, tout ne peut pas être parfait et c’est avec regret ou frustration, que l’on voit que ni les arbitres (coupables de laxisme incompréhensible ou aveugles) ni les gardiens (euh pardon je peux la prendre avec les mains ?) ne sont à la hauteur de l’événement. Après, j’exagère un petit peu mais c’est dommage. Ceci vous permettra cependant de pouvoir devenir un pro du tackle car ce n’est que rarement que l’arbitre vous brandira un carton rouge voir jaune d’ailleurs.

PES 2016 - Le gardien arrivera-t-il a l’arrêter?
PES 2016 – Le gardien arrivera-t-il a l’arrêter?

PES 2016 – Une belle ambiance pour un contenu conséquent bien qu’incomplet

Point de vue ambiance, on est bien servis. Pour ma part je suis assez fan de l’ambiance des stades, superbement retranscrite, spécialement pour les matches de ligue des champions avec de nombreux chants de supporters, réagissant vraiment comme en réalité lors des actions dangereuses. Pour le reste, les commentaires en français sont archi pénibles. Grégoire Margotton et Darren Tullet nous offrent des commentaires stéréotypés et on ne peut même pas dire que l’accent anglais de Darren offre un certain charme. A voir peut-être dans une autre langue ?

PES 2016 - Une modélisation des visages au top
PES 2016 – Une modélisation des visages au top

Bien entendu, un jeu de foot ne serait rien sans son contenu et même si celui de PES 2016 est conséquent, certains regretteront encore et toujours le manque de certaines licences. On retrouve bien entendu tous les modes propres à PES avec de nombreuses coupes comme la ligue des champions (propre à PES), la coupe de l’UEFA et l’AFC champions league (ligue des champions asiatique pour ceux qui ne connaîtraient pas). Point de vue des autres modes on voit la ligue des masters qui s’offre un nouveau look et qui est toujours aussi agréable a jouer, avec une importance accrue sur la gestion du recrutement mais aussi le mode vers une légende vous permettant de gérer un joueur ainsi que le mode myClub permettant de créer des équipes en ligne mais je n’ai malheureusement pas encore eu l’occasion de le tester en profondeur. A noter également, le fait que les équipes ne sont même pas mises à jour par rapport a 2015, très étrange je trouve et décevant.

J'ai aimé

  • La jouabilité
  • Les graphismes
  • La modélisation des visages
  • La ligue des champions
  • Le retour de PES au premier plan

Je n'ai pas aimé

  • Les gardiens
  • L'arbitrage
  • L'absence de certaines licences
  • Pas de mise a jour des équipes

Notes

Gameplay
Durée de vie
Graphisme

Prenant

Une simulation de football totale, c'est bien le retour du roi

Revue de presse

14/20

Gamekult

17/20

Gamergen

16/20

JV.com

16/20

Gameblog

Conclusions hâtives de l’ami Arnaud

Difficile de dire si PES 2016 sera cette année la référence des jeux de foot mais ce que l’on peut dire en tous cas, c’est que Konami a su encore revoir sa copie et continuer sa progression. Le gameplay est vraiment jouissif, l’ambiance des stades et la physique des joueurs nous plongent vraiment bien dans le match et même si l’on regrettera certains défauts comme le manque de certaines licences, des commentaires désastreux ou encore des arbitres pas à  la hauteur, je peux vous dire que je prends mon pied avec cette version 2016 et que c’est de pied ferme que j’attends FIFA pour voir s’il est capable encore une fois de détrôner le seul, l’unique, j’ai nommé PES.

Site officiel

A bientôt sur Sitegeek

Arnaud

testUAMA1_vectorized

Mon précieux :

PES 2016
PES 2016
Développeurs Konami
Editeur Konami
Platforme Xbox One, PS4, PC, PS3, 360
Date de sortie 17/09/2015
Genre Football, Simulation

Bande annonce :

Galerie :

A propos Arnaud

Fan de football, de jeux de voiture, de gadgets (de préférence avec une pomme) mais aussi de bières, de whisky, de jeux de plateforme et beat'em all, touche a tout par excellence qui essaie de trouver du temps pour travailler au milieu de tout ça.

Voir aussi

Shaq Fu

Test | Shaq Fu – A legend reborn – PS4 – Un retour réussi

Test | Shaq Fu - PS4 - Si vous cherchez un défouloir efficace, replongez plus de 20 ans en arrière et retrouvez Shaquille O'Neal

Onrush

Test | Onrush – Xbox One – Du boost, du fun et des carnages

Test | Onrush - Xbox One - Un jeu de course hyper fun et hyper rapide résolument arcade qui promet beaucoup de plaisir, seul ou à plusieurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.