Pour fêter comme il se doit les 35 ans de la licence, voilà que débarque Super Mario 3D All Stars. Cette compilation regroupant les remasters de Mario 64, Mario Sunshine et Mario Galaxy est à présent disponible sur la Switch.

Fiche - Super Mario 3D All-Stars

Fabricant : Nintendo
Prix : 61,99 €

Chercher sur les boutiques en ligne:

Il n’y en aura pas pour tout le monde

Exactement à la manière de Super Mario All Stars sur Super Nintendo, cette nouvelle compilation reprend certains des épisodes les plus emblématiques des Super Mario mais cette fois-ci en 3D. Notez cependant que Super Mario 3D All Stars ne sera disponible que du 18 septembre 2020 au 31 mars 2021, que ce soit en boîte ou en version dématérialisée. Nintendo souhaitant probablement attiser les convoitises pour les 35 ans du plombier. D’ailleurs une rumeur disant que certaines précommandes ne pourront pas être honorées en raison de stocks limités court déjà sur le net. Je vous conseille donc de vous armer de patience si vous voulez vous procurer le jeu en boîte. Surtout qu’il vaut apparemment le détour puisque les 3 jeux présents sur la compil ont bénéficié d’un lissage HD. Mais voyons tout ça de plus près.

Super Mario 64

  • Année : 1997
  • Résolution en docké : 960×720
  • Résolution en portable : 960×720
  • Images par seconde : 30 FPS

Certes Super Mario 64 a mal vieilli. Certes sa caméra et ses contrôles sont un peu capricieux. Certes vous l’avez probablement déjà refait sur Nintendo DS. Mais comment envisager une compilation avec des Mario en 3D sans lui ? C’est tout bonnement impossible. Surtout que si les jeux de plateformes sont ce qu’ils sont aujourd’hui, c’est grâce à lui. En dépit du fait que les textures semblent avoir été améliorées, on regrettera quand même qu’il n’ait pas été adapté dans un format 16/9. Ça aurait rendu le jeu grandement plus lisible, surtout en portable. Malgré tout, c’est toujours avec autant de plaisir qu’on se lance et relance dans cette aventure qui a redéfini le jeu de plateforme. Et c’est donc une bonne chose de le faire découvrir aux plus jeunes d’entre nous. Même si ceux-ci le trouveront sûrement un peu dépassé.

Mario faisant face à une tortue dans Super Mario 3D All Stars

Mario 64 est un peu polygoné mais ça a son charme

Super Mario Sunshine

  • Année : 2002
  • Résolution en docké : 1920×1080 (Full HD)
  • Résolution en portable : 1280×720 (HD)
  • Images par seconde : 30 FPS
Lire aussi :
News | Rocket League s'invite sur Switch ce 14 novembre

Super Mario Sunshine est selon moi un excellent épisode qui a malheureusement souffert des ventes catastrophiques de la GameCube. Et qui, par conséquent, est un peu moins connu du grand public. L’occasion est donc toute trouvée pour (re)découvrir ce titre qui sent bon les vacances. Comme moi, vous pourrez rager pendant des heures sur les passages sans jetpack. Blague à part, le jeu est un des rares Mario qui ne se passe pas dans le Royaume Champignon, ce qui s’avère très dépaysant. Les décors très colorés de l’Île Delfino rendent assez bien grâce au lissage HD. C’est donc avec beaucoup de plaisir que je viens de me relancer dans cet épisode que j’avais, je l’avoue, un peu oublié. D’ailleurs il est toujours aussi impressionnant de constater du gap franchi entre Mario 64 et Mario Sunshine en à peine 5 ans.

Mario sur un pont dans Super Mario 3D All Stars

Super Mario 64 est très coloré

Super Mario Galaxy

  • Année : 2007
  • Résolution en docké : 1920×1080 (Full HD)
  • Résolution en portable : 1280×720 (HD)
  • Images par seconde : 60 FPS

Super Mario Galaxy est certainement le jeu qui vaut le plus le détour sur la compilation. Déjà parce que comme sur Wii à l’époque, il tourne à 60 FPS. Mais surtout parce que c’est le plus abouti graphiquement. D’ailleurs en n’y regardant de pas trop près, il pourrait aisément se faire passer pour un jeu Switch. Le seul problème, c’est que les joy-cons ne sont pas aussi précis qu’une Wiimote et que le pointeur disparaît à chaque nouvel écran. Il faut systématiquement rappuyer sur « R » pour le réactiver, ce qui est assez pénible sur le long terme. Il est dès lors beaucoup plus facile d’y jouer en portable puisqu’il suffit de toucher l’écran tactile pour attraper les fragments d’étoiles. Mais pas de panique, ces remarques sont des petits détails puisqu’il suffit de quelques minutes pour se faire à ce nouveau gameplay.

Mario affrontant une plante piranha dans Super Mario 3D All Stars

Une plante piranha colossale

Mon avis en bref sur Super Mario 3D All Stars

Super Mario 3D All Stars est disponible en dématérialisé au prix de 59.99 euros sur le Nintendo eShop. Ce qui selon moi est un peu cher pour 3 vieux jeux qui n’ont bénéficié que d’un petit lifting. Et ce n’est pas parce que le tout est livré avec la BO de chaque titre que je changerai d’avis. Chez Nintendo, ils savent pertinemment à quel point nous sommes faibles quand on touche à notre corde nostalgique et ils en profitent. Ceci-dit, force est de constater que ça marche à chaque fois, alors pourquoi s’en priver ? Mis à part ce détail du prix qui est un peu épineux, Super Mario 3D All Stars est malgré tout une compilation qu’il fait bon avoir dans sa ludothèque. Surtout si on n’a pas connu les jeux originaux ou si on veut simplement les redécouvrir.

Lire aussi :
Test | Little Nightmares Complete Edition - Nintendo Switch - Ça vaut quoi en mode portable?

Pour plus d’infos sur Super Mario 3D All Stars, rendez-vous sur le site officiel de Nintendo. Et pour d’autres aventures au Royaume Champignon, à très bientôt sur Sitegeek !

Johnny.

Disponible dans nos boutiques partenaires :

Chercher sur les boutiques en ligne: