Cela fait maintenant une semaine que j’ai reçu mon kit Google Stadia Founder edition et que je teste la solution de streaming de jeux vidéo dans tous les sens. Contrairement à ce que je lis partout, ça fonctionne vraiment très bien ; même s’il y a des points critiquables évidents. Va t’-il remplacer notre console de jeux?

Google Stadia Installation sur le Chromecast Ultra

L’installation de Google Stadia se fait en 5 minutes : on branche le Google Chromecast Ultra sur la TV, on l’initialise à l’aide de l’application smartphone et on interconnecte la manette. Directement, l’interface apparaît et on peut jouer aux deux jeux inclus :

  • Destiny 2 édition deluxe
  • Samurai Showdown

Ce ne sont peut-être pas les meilleurs jeux, mais je suis tout de même agréable surpris par le gameplay de Samurai et Destiny est dans une version incluant tous les DLC.

La manette de jeu est agréable et offre une bonne sensation au toucher que ce soit pour les sticks analogiques, les gâchettes ou l’ensemble des touches. De nombreux boutons supplémentaires sont propres à Stadia afin de gérer le système, faire des captures d’écrans, etc. Le moteur de vibration donne les sensations qu’il faut et même si je préfère la manette Xbox One, je suis globalement satisfait de la manette.

Les jeux sont fluides à 60 FPS avec HDR et offrent déjà une petite claque graphique ultra HD à des années lumières de ce que les trolleurs prétendent : rendu Nintendo Switch, Wii U, Wii ou 3DS, voire PSX :-) . Je n’ai pas encore eu le temps de comparer, mais Destiny 2 me semble plus joli que mes jeux Playstation ou Xbox One. Il y a de temps en temps de petites saccades : j’en ai noté 3 ou 4 sur ma dernière session de plus d’une heure, sans que ce soit vraiment gênant.

La publicité WTF du lancement de Google Stadia

Alors pourquoi toute la presse démonte Google Stadia ?

Si vous suivez un peu l’actualité high-tech et multimédia, vous avez sans doute vu passer bon nombre d’articles concernant Stadia. La plupart d’entre eux évoquent un système pas au point, une latence gênante avec la manette et un rendu en deçà des consoles de salon. Je suis un peu surpris car cela dénote fortement avec ce que je constate chez moi et que vous pouvez admirer via les vidéos ci-dessous.

Il est clair qu’un tel système basé sur la qualité et la stabilité du réseau offrira une expérience totalement différente en fonction de votre installation. La plupart des journalistes ont testé le système sur des connexions d’entreprise de très bonne qualité, mais généralement, en entreprise, elles sont accompagnées d’un proxy et d’un tas de dispositif de contrôles régissant les applications sur le réseau. Je soupçonne que ces dispositifs soient responsables des phénomènes étranges filmés par la presse.

De plus, si l’adaptateur Chromecast Ultra peut être connecté via un câble réseau, la manette doit obligatoirement être connectée sur un réseau WiFi. Cela amène bien des contraintes que je vais aborder dans un paragraphe dédié à mes galères ; mais en gros : si les réseaux WiFi et filaires ne sont pas dans la même plage d’adresse IP, cela crée un tas de soucis. En entreprise, la bonne pratique consiste à mettre les connexions WiFi sur un réseau indépendant, donc il y a de fortes chances que cela ait pu affecter les tests des journalistes également.

Ces éléments ne sont évidemment que des suppositions pour essayer de comprendre pourquoi toute la presse critique Google Stadia. 

Google Stadia jouable sur tous vos écrans

Google Stadia jouable sur tous vos écrans

Google Stadia sur PC avec le navigateur Chrome

Pour ce qui est de l’utilisation sur Google Chrome c’est assez étrange, le système fonctionne, mais largement moins bien qu’avec le Chromecast Ultra. De ce que j’ai pu lire sur Reddit, certains utilisateurs seraient affectés, d’autres pas… Je vais tester sur un Mac prochainement, mais en l’état sur ma machine Windows 10 le rendu n’est pas glorieux… Ma connexion y est pourtant très bonne cependant le jeu s’affiche dans un profil en basse résolution et dans un rendu fortement compressé.

Si je n’avais testé le système que via le navigateur sur stadia.com, j’aurais été déçu du résultat. J’ai essayé de désactiver mon logiciel antivirus, les extensions et rien n’a vraiment changé le résultat.

Vous pouvez admirer le rendu à travers ma vidéo explicative filmée via Google Chrome :

Le jeu en ligne sur Google Stadia

Comme mon pote V1 est également founder, on se fait quelques parties ensemble pour tester la solution et à ce titre le système est diaboliquement efficace. Via la liste de contacts, je peux l’inviter dans un jeu ou dans groupe pour le chat vocal comme sur n’importe quel autre système.

Une fois connecté on se retrouve à enchaîner les parties sans aucun mal, en discutant via notre casque branché sur la manette. Le son est parfait et je n’ai jamais observé son personnage, ni un autre, se déplacer bizarrement comme on le voit parfois sur les jeux en ligne. La raison est simple, si sur Stadia la vidéo s’affiche à distance, la gestion multijoueur s’opère en local dans les centres de données de Google.

J’ignore si ce genre de configuration pourrait satisfaire des joueurs e-sport, mais en l’état ça fonctionne vraiment très bien.

Acheter un jeu sur Stadia

Une des fonctionnalités les plus orgasmiques chez Stadia consiste à acheter un jeu. En trois clics sur votre smartphone, vous achetez, vous confirmez et vous lancez le jeu qui se retrouve instantanément prêt à jouer sur votre téléviseur. Exit le téléchargement, l’installation, les mises à jour et on retrouve le côté hyper instantané autrefois caractéristique des consoles de salon. La communication autour de l’offre commerciale est assez opaque, mais voici ce qu’il faut en retenir :

  • Les jeux obtenus gratuitement via le Stadia pro ne sont plus accessibles sans l’abonnement pro.
  • Les jeux achetés via une promotion propre aux abonnés Stadia Pro restent dans votre compte à vie.
  • Les jeux achetés sur Stadia ne donnent accès que via Stadia.
Acheter Gylt sur Google Stadia

Acheter Gylt sur Google Stadia

L’offre commercial à côté de la plaque

S’il y a bien un point critiquable c’est l’offre commerciale de Stadia. La communication est mauvaise et de nombreuses personnes ne comprennent pas vraiment ce qu’est Stadia. Là où tout le monde attend un Netflix du jeu vidéo, on se retrouve à devoir payer un abonnement, mais aussi tous les jeux… En plus, la promo est absente, comme la plupart des fonctionnalités annoncées l’année dernière.

Seul le Google Pixel 4 permet de jouer sur smartphone actuellement

Seul le Google Pixel 4 permet de jouer sur smartphone actuellement

Concernant les jeux, le lineup est composé de 22 titres dont de nombreux anciens titres qui ne font plus rêver les gamers ; vendus par contre à des prix complètement dingues. On retrouve par exemple Grid à 69.99€ alors que ce dernier est disponible à 40€ sur console et PC

Un autre point gênant, c’est d’avoir à racheter des jeux que l’on possède déjà sur Steam ou sur sa console Xbox avec le Game pass.

Allez Google, on attend de vous une offre vidéoludique incluant un tas de nouveaux jeu dans le catalogue pour titiller l’industrie du jeu vidéo. Avec si possible des RPG,  des jeus d’aventures, des jeux tactiques, jeux de courses, et touis les FPS du moment (Apex, Fortnite, CS, Rainbow Six Siège … ) incluant des RPG, Apex, Fortnite, mais aussi des titres exclusifs si possible.

Le système ne dispose que d’une seule exclusivité à travers le jeu Gylt de Tequila Works vendu 30€ et qui devrait apparaître sous peu sur les autres plateformes.

Bref, Google va devoir se remuer fameusement et réfléchir à une offre en adéquation avec notre manière de consommer en 2019 pour séduire les joueurs. S’ils ne le font pas, nul doute que Microsoft se fera un plaisir de le faire à leur place.

Les fonctionnalités manquantes de Google Stadia

Annoncées dans une bande-annonce tonitruante, de nombreuses fonctionnalités de Google Stadia sont totalement absentes actuellement :

  • L’intégration avec YouTube
  • Les possibilités de streamer ses parties
  • Le jeu en splitscreen local avec chacun son propre cloud

Il manque également un tas de fonctionnalités plus basiques :

  • Acheter ses jeux via l’interface Stadia
  • Récupérer/visualiser ses captures d’écrans
  • Jouer avec la manette sans fil sur le PC
  • Utiliser Google Assistant

La liste est longue et si ce n’est pas le plus important, ça donne forcément le sentiment à tout le monde d’avoir payé pour participer à une version alpha de la solution de cloud gaming de Google.

Google Stadia : Problèmes et dépannage

Google Stadia problèmes

Google Stadia problèmes rencontrés

Mon smartphone ne voit plus le Chromecast Ultra branché en Ethernet

Chez moi, les réseaux WiFi et filaires sont sur des plages d’adresses IP différentes et du coup une fois branché via le câble réseau, mon smartphone n’était plus à même de lancer des jeux sur le Chromecast. Les deux dispositifs doivent être connectés sur le même réseau.

Chomecast ultra via un sous réseaux : ça peut fonctionner si votre routeur le permet

Chomecast ultra via un sous réseaux : ça peut fonctionner si votre routeur le permet

Mon casque micro ne fonctionne pas sur la manette

J’ai eu ce phénomène assez étrange. Lorsque je branchais mon casque sur la manette Google Stadia, le son de la TV se coupait, le casque était détecté et pourtant aucun son ne parvenait à lui. Le problème venait une fois de plus de l’utilisation de réseaux différents… Lors de l’initialisation, j’ai utilisé un WiFi Réseau A pour connecter le Chromecast Ultra, ma manette et mon Smartphone. Puis finalement via le câble réseau j’ai connecté Stadia sur le réseau B. Afin de lancer mes jeux, j’ai connecté mon smartphone sur un autre WiFi qui se trouve dans le réseau B.

Sauf qu’entre temps, ma manette est restée connectée sur le réseau A et tout fonctionnait sans aucun problème sauf le casque Micro.

Maintenant que j’ai absolument tout placé sur le réseau B, je n’ai plus le moindre problème.

  • Pour modifier le WiFi de la manette Google Stadia, il faut l’allumer en appuyant en même temps sur la touche Y et la touche Stadia. On se trouve alors à refaire la configuration initiale via l’application Google Home sur son smartphone.
  • Pour modifier le WiFi du Chromecast, ça se passe également via l’application Google Home.

Si tout cela parait limpide à mes yeux maintenant, j’ai pas mal pesté en découvrant tous ces symptômes.

Le casque se branche sur la prise jack de Google Stadia

Le casque se branche sur la prise jack de Google Stadia

Google Stadia sur Nvidia Shield

J’ai testé de lancer Google Stadia sur Nvidia Shield malgré l’incompatibilité annoncée. J’ai installé chrome via un APK sur ma console Nvidia et en demandant d‘afficher le site Stadia “comme sur un ordinateur”, je parviens à me loguer. Seulement voilà, les manettes et périphériques ne sont pas reconnus et du coup il y a un popup noir au centre de l’écran affichant un warning très désagréable. J’imagine que ce sera très facile de rendre Stadia compatible avec la Nvidia Shield, mais pour l’instant c’est à oublier. Ma manette Microsoft Xbox n’est pas reconnue en Bluetooth et mes manettes 360 ne sont pas compatibles.

Stadia devrait arriver prochainement sur Nvidia Shield

Stadia devrait arriver prochainement sur Nvidia Shield

Conclusion après une semaine sur Google Stadia

Bon après ce long papier sur Google Stadia, je peux vous dire que j’adore le concept. C’est clairement futuriste et ça remet totalement en question le fait de posséder une console de jeu. Il y a un tas de manquements niveau fonctionnalités et l’offre commerciale est à revoir complètement, mais si Google joue ça finement, ils vont forcément faire un carton. Toutes les critiques publiées récemment me semblent très/trop sévères car comme indiqué à de nombreuses reprises, chez moi ça fonctionne parfaitement.

Mon pote V1 joue même de chez lui avec la pire connexion que j’ai pu voir dans mon entourage : 6Mbps ADSL et Wifi 2.4Ghz. Sincèrement, je ne comprends même pas comment ça peut fonctionner si bien.

Si le système déconnait autant que le montre la fameuse vidéo virale du Washington Post, je serais le premier à me moquer et à dénoncer la chose.

Voilà, vous êtes plus ou moins au courant de tout ce que je sais sur Google Stadia, si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser dans les commentaires.

Si vous jouez également sur Google Stadia, n’hésitez pas à m’ajouter : ShortCuT

À très bientôt sur Sitegeek.

Gwen