Accueil > Le geek et les jeux vidéo > Test | Xbox One – Mirror’s Edge Catalyst ou Remastered pour les intimes

Test | Xbox One – Mirror’s Edge Catalyst ou Remastered pour les intimes

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis










Submit

 

Mirror’s Edge fait partie de ces jeux qui ont tenté de casser les codes et de surprendre le public. Evidemment c’est toujours un pari risqué. Lors de sa sortie en 2008, Mirror’s Edge premier du nom n’avait pas connu un franc succès. Ce qui a valu à l’épisode 2 d’être post-posé et ensuite annulé pour devenir au final un reboot.

Nouvelle génération de consoles, nouveau public, nouvel échec ?

Une après-midi avec Mirror’s Edge Catalyst

Comme je le disais ci-dessus Mirror’s Edge a connu un destin assez chaotique. Sorti en 2008 sur l’ancienne génération de consoles et une année plus tard sur PC. Son succès ne fut pas au rendez-vous. Il avait pourtant tout pour plaire, un gameplay original et des graphismes épurés aux couleurs subtilement choisies. Qui plus est, à l’époque, il n’existait aucun jeu mêlant le Parkour et la vue FPS. Malgré cela ce fut un flop commercial. Le projet Mirror’s Edge 2 fut donc bien vite annulé.

Mirror's Egde 2 - Une suite qui n'a jamais vu le jour.
Mirror’s Egde 2 – Un projet qui n’a jamais vu le jour.

Qu’à cela ne tienne ! Il en faut bien plus pour décourager les développeurs. Et c’est à la grande surprise générale qu’ EA et DICE décidèrent quelques années plus tard de carrément rebooter la licence. Pourquoi pas en fait. Sauf que lorsque quelque chose ne fonctionne pas une première fois il faut se poser la question de savoir pourquoi avant de sortir simplement une version HD de l’original. Bon… J’exagère un peu car le scénario est un peu différent et ils ont ajouté certains mouvements à Faith, mais dans l’ensemble c’est tout de même pas loin de ce que j’ai dit.

Mirror’s Edge Catalyst – Cours Faith, cours ! 

L‘histoire vous plonge dans la peau de Faith, dans un futur proche ou le monde est stérile et où chacun connaît sa place. Pour lutter contre des dirigeants avides de pouvoir il existe des “coureurs” qui sautent de toit en toit pour transporter diverses infos car le savoir c’est le pouvoir. On vous demandera donc simplement de courir d’un point à un autre pour tenter d’aider la résistance à déjouer ce complot qui vise à aseptiser le monde.

Mirror’s Edge Catalyst – Jump around ! 

Côté gameplay rien à redire. Faith (l’héroine) est super speed et répond à la moindre de vos envies. Sauter, courir sur les murs, escalader, glisser… Un vrai cabri boostée au Redbull. On prend vraiment du plaisir à faire toutes sortes de cascades dans ce système de monde semi-ouvert. En cela le jeu n’innove pas vraiment mais s’aligne à ce qui se fait en ce moment. Au lieu d’avancer dans l’histoire épisode après épisode vous évoluerez sur une map ouverte qui vous permet de courir où bon vous semble, enfin plus ou moins… Car on se rend vite compte que toutes les portes ne s’ouvrent pas et que lorsque les développeurs ont décidé que vous feriez le tour alors vous ferez le tour.

Nouveau système de map
Nouveau système de map

Les courses sont à nouveau au programme mais aussi les livraisons de paquets et la récolte de divers objets au sein même de tout ce petit univers. Dans ce “nouvel” épisode un nouveau gadget fait son apparition : le grappin. Assez sympa car il offre des mouvements supplémentaires à nôtre héroïne qui en avait déjà pas mal à son actif.

Trop de brillant, tue le brillant ! 

Les graphismes ! Parlons-en ! EA et Dice ont décidé de respecter à 100% l’original. Pour ma part cela ne me dérange pas car j’avais déjà adoré à l’époque ce côté épuré et stylisé. Lumière et ombres nous en mettent plein la vue, on est bien sur new gen. Par contre on dirait que la personne en charge de la brillance devait avoir Parkinson et a cliqué sur tout ce qui passait ! Tout est brillant ! Par moment j’ai eu l’impression que je courais sur une patinoire ou que c’était une piscine.

Si ça brille, du coup c'est beau non ?
Si ça brille, du coup c’est beau non ?

Malheureusement si le jeu nous en met plein la vue, pas mal de petit soucis viennent entacher l’expérience. Tout d’abord, pas mal de bugs concernant les ennemis qui sont KO. Ou même des soucis de logique concernant la réflexion des objets dans les décors.

Ensuite les décors intérieurs sont tellement truffés de vitres que par moment on se croirait dans le labyrinthe des glaces en cherchant par où aller. Et enfin la distance d’affichage est vraiment ridicule !!! Je ne sais pas si c’est un soucis qu’ EA va corriger ou si c’est la config qui se devait d’être comme ça pour que les consoles puissent avoir un taux de rafraîchissement plus correct. Mais dans tous les cas ce n’est pas agréable de voir régulièrement divers éléments du décors apparaître ou disparaître. Comme vous pouvez le voir ci-dessous je ne suis qu’à quelques mètres des ampoules et malgré tout elles ne sont déjà plus affichées.

Je suis seuuul au monde ! 

Le jeu se passe sur les toits. De ce fait, forcément on n’est pas sensé croiser beaucoup de peuple mais malgré cela on a droit de temps à autre à des personnes lambda qui traînent sur les toits. Ils sont là mais ne bougent pas, ne réagissent pas à notre contact si ce n’est le regard qui nous suit. Bizarre… Autant ne mettre personne alors, cela n’aurait pas été si grave sur les toits de la cité blanche.

Je n’évoquerai pas spécialement l’IA car elle est totalement inexistante ! Parfois même les ennemis sont en mode combat face à vous mais n’avancent pas. Vraiment aucun challenge de ce côté là.

Des ennemis à la ramasse.
Des ennemis à la ramasse.

 

J'ai aimé

  • La vitesse de run
  • Le système de Parkour toujours au top

Je n'ai pas aimé

  • Le prix
  • Trop de bug pour l'instant
  • Peu ou pas de différence avec l'original

Résumé des scores

Graphismes
Originalité
Jouabilité

Déjà vu

Cela aurait été un simple passage de l'original vers les consoles new gen que j'aurais été plus indulgent. Mais nous vendre 70€ un jeu qu'on connaît déjà c'est un peu nous prendre pour des saucisses non ?

Revue de presse

 10/20

Gamekult

 –/20

Gamergen

 14/20

JV.com

 –/20

Gameblog

Conclusions hâtives de l’ami Fred

Tout n’est pas à jeter sur ce reboot de Mirror’s Edge et j’estime que dans l’ensemble c’est un bon jeu mais c’est juste que je ne comprends pas bien comment les développeurs espèrent changer la donne par rapport au premier épisode en reproduisant pil-poil le même schéma. Surtout que pour ceux qui avaient aimé l’original , il vous restera à savoir si vous avez envie de mettre entre 50 et 70€ dans un jeu qui vous donne constamment une impression de réchauffé ? Du coup, retour à la case départ pour moi ! Malgré ma note sévère j’adore toujours autant ce que m’offre Mirror’s Edge mais tout comme en 2008 j’attends de nouveau le 2 !

Et vous ? Que pensez-vous de ce remake, reboot ?

Plus d’infos sur le site officiel de Mirror’s Edge Catalyst.

A très bientôt sur Sitegeek

Frédéric Perez

testUAMA1_vectorized

Cours Faith, cours !

Mirror's Edge Catalyst
Développeurs Electronic Arts
Editeur Electronic Arts 
Plateforme PlayStation 4
Date de sortie 9 June 2016
Prix EUR 12,90
Achetez le sur :
Amazon
Boulanger


Mirror's Edge Catalyst
Développeurs Electronic Arts
Editeur Electronic Arts 
Plateforme Xbox One
Date de sortie 9 June 2016
Prix EUR 12,63
Achetez le sur :
Amazon
Boulanger


Mirror's Edge Catalyst
Développeurs Electronic Arts
Editeur Electronic Arts 
Plateforme Array
Date de sortie 9 June 2016
Prix EUR 11,99
Achetez le sur :
Amazon
Boulanger

Bande-annonce :

Galerie :

A propos Frederic Perez

Comédien a ses heures perdues, fan de Batman, Hulk, Flash, Naruto, Fairy Tail, de films de science fiction, de jeux vidéos et de gadgets en tous genre. Voila qui fait de Fred une sorte d'hybride geek des temps modernes.

Voir aussi

NBA Live 19

Test | NBA Live 19 – PS4 – Du bon basket sans identité

Test | NBA Live 19 doit s'affirmer en jeu arcade à part entière, afin d'avoir une identité propre car il prouve cette année qu'il en a sous le capot.

Test | The Gardens Between – PS4 – Un puzzle-game d’une riche simplicité

The Gardens Between se paie tout le charme du jeu qui a été choyé par une bande de développeurs inconnus et qui serait parfait s'il n'était pas si court.

Un commentaire

  1. Dommage les points négatifs car je pense que ce genre de titre à un vrai potentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.