Accueil > Le geek et les jeux vidéo > Test | Shadow of the Tomb Raider – Xbox One – L’aboutissement
shadow of the tomb raider

Test | Shadow of the Tomb Raider – Xbox One – L’aboutissement

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis










Submit

Certains chanceux l’ont déjà en édition précommande, d’autres doivent encore patienter quelques dodos avant le 14 septembre. Une chose est certaine, Lara est de retour dans Shadow of the Tomb Raider, l’aboutissement d’une trilogie plus que réussie.

Une après-midi avec Shadow of the Tomb Raider sur Xbox One

Tout d’abord je tiens à vous dire que je suis un vrai fanboy de Tomb Raider depuis son premier épisode en 1996. J’ai accueilli avec un énorme plaisir la nouvelle trilogie en 2013. Celle-ci avait pour ambition de revenir aux origines de Lara, de mieux comprendre sa personnalité, découvrir son parcours pour devenir l’héroïne que l’on connaît aujourd’hui.

Dans Shadow of the Tomb Raider, Lara continue sa poursuite des Trinitaires, dans sa quête de vengeance de la mort de son père. Première destination, le Mexique. C’est là que vous arriverez, avec l’aide de votre fidèle Jonah, à vous emparer de la dague de Chac Chel. Une relique également convoitée par le Dr Dominguez, nouveau chef des Trinitaires et qui vous la dérobera. Après avoir déclenché ce qui s’apparent à la fin du monde, Lara devra poursuivre son aventure afin de retrouver la boite d’argent de Ix Chel. Dominguez ayant en effet prévu de refaçonner le monde une fois les 2 reliques rassemblées. A vous d’explorer le Pérou est ses contrées et une fois de plus, de sauver le monde.

Lara a rendez-vous avec l’Amérique du sud cette fois

Et si parfois un bon jeu était simple ?

Comme je l’ai dit récemment pour mon test de Spiderman, pourquoi vouloir réinventer quand on arrive à trouver le parfait mélange entre mécaniques connues, graphismes à tomber et gameplay efficace et suffisamment complexe ? Sans rien révolutionner, Shadow of the Tomb Raider construit sur les bases des épisodes précédents en rajoutant 2-3 choses ici et là. En plus de l’aventure principale ou comme d’habitude, vous enchainerez entre phases d’exploration, de gunfights, d’infiltration et de résolution d’énigmes, le jeu comporte énormément de missions secondaires. Tomb Raider est immense, 3 fois plus grand que les épisodes précédents avec le hub de Paititi, principale point de départ de votre exploration et des missions secondaires.

Lara fait du Lara, en mieux équilibré et plus profond

Ajoutez à cela un plus grand nombre de tombeaux à explorer en dehors de la trame principale ainsi que le grand retour du monde aquatique cher aux joueurs et vous l’aurez compris, cela vous prendra énormément de temps pour parcourir Shadow of the Tomb Raider de long en large.

Bien qu’étant une bonne idée, on regrette le manque de finition du mode audio immersif. L’idée, géniale à la base, propose de faire parler les gens dans leur langue natale. Les mexicains échangeant donc avec vous dans un espagnol hyper local. Malheureusement, avec Lara qui continue à leur parler en français comme si de rien n’était, cela casse un peu le concept.

Ah l’exploration aquatique est de retour

Un gameplay plus profond pour plus de richesse

Dans l’ensemble, on peut dire que Shadow of the Tomb Raider offre une expérience plus profonde et c’est vrai aussi pour le gameplay. Il vous faudra cependant être patient car parfois, au début du jeu, on a cette désagréable sensation de beaucoup observer et que le jeu n’offre rien de neuf. Par après, le jeu offre un équilibre parfait entre des énigmes bien diversifiées et pas toujours hyper simples, des phases d’infiltration/gunfights bien dynamiques et des moments plus aventure ou vous devrez courir, sauter, nager, vous balancer… Votre environnement sera votre meilleur et votre pire allié. Vous pourrez ainsi toujours utiliser les plantes pour vous cacher mais également décider de vous recouvrir de boue ou vous fondre dans des murs de lianes pour être à l’abri de vos ennemis et les éliminer discrètement.

Des phases de gunfights bien nerveuses

Le grappin est lui toujours aussi utile tout en offrant une plus grande liberté de mouvements. Outre le fait de pouvoir escalader, il vous sera également possible de sauter pour vous accrocher, descendre en rappel ou encore courir le long des parois rocheuses. Enfin, les phases d’exploration sous-marine auront une grande place. Offrant au joueur diversité de gameplay, stress afin de trouver des poches d’air et surtout, nombre trésors à récupérer dans des sous grottes.

Graphiquement sublime malgré quelques petits bugs

Graphiquement, Shadow of the Tomb Raider nous offre encore une fois une des plus belles copies sur consoles à ce jour. Que ce soit le village de Kuwaq Yaku ou celui de Paititi, ceux-ci ont bénéficié d’un level design jusque dans les moindres détails. Ceci offre, comme à son habitude, des plans tous plus beaux les uns que les autres (tout cela en sachant que je ne joue même pas avec la XoneX).

Les effets de lumière et la gestion de l’eau relèvent également d’une direction artistique superbe.

Un niveau de détails et des effets de lumière somptueux

On note cependant quelques défauts. Un manque d’expressions chez Lara, quelques petits bugs de temps en temps, les cheveux de Lara pas toujours assez authentiques et également certains endroits hyper sombres et impossibles à illuminer davantage.

On passe cependant la majeure partie du jeu à être admiratif devant le travail, les développeurs nous offrant un magnifique épilogue à la série.

J'ai aimé

  • Les graphismes somptueux
  • La jouabilité
  • La richesse du contenu
  • Les phases tombeaux
  • Les enchaînements en mode accrobranche

Je n'ai pas aimé

  • Les cheveux de Lara
  • Quelques endroits beaucoup trop sombres
  • Le mode audio immersif raté malgré l'idée excellente

Résumé des scores

Graphismes
Jouabilité
Contenu
Plaisir du testeur

Cours Lara, cours

Lara revient dans un 3eme épisode magnifique, dynamique et super équilibré

Revue de presse

 06/10

Gamekult

 17/20

Gamergen

 16/20

JV.com

 08/10

Gameblog

Conclusions hâtives de l’ami Arnaud

Shadow of the Tomb Raider est à nouveau un petit bijou. Offrant un meilleur équilibre que les épisodes précédents tout en étant plus profond de par la taille de son univers, ses missions (principales ou secondaires) à réaliser et ses objets dissimulés partout. Jouissant d’une direction artistique presque parfaite et d’un gameplay connu mais offrant une plus grande palette de mouvements. Ce jeu est l’aboutissement de la trilogie et on a qu’une envie c’est d’en reprendre même s’il faudra parvenir à renouveler la licence.

Plus d’infos sur le site officiel de Shadow of the Tomb Raider.

A très bientôt sur Sitegeek

Arnaud Godet

Disponible dans nos boutiques partenaires :


Amazon
Boulanger
Priceminister

testUAMA1_vectorized

Lara et ses tourments


Shadow of the Tomb Raider - Edition Guide Digital Exclusif Amazon
Développeurs Square Enix
Editeur Square Enix 
Date de sortie 14 September 2018
Prix 42,99

 Achetez le sur :
 
Amazon
Boulanger
Priceminister
 

Bande-annonce :

Galerie :

A propos Arnaud

Fan de football, de jeux de voiture, de gadgets (de préférence avec une pomme) mais aussi de bières, de whisky, de jeux de plateforme et beat'em all, touche a tout par excellence qui essaie de trouver du temps pour travailler au milieu de tout ça.

Voir aussi

Starlink

Test | Starlink : Battle for Atlas – PS4 – De la SF bien enfantine

Test | Loin d'être un simple copié/collé des jeux vidéo utilisant des jouets, Starlink : Battle for Atlas est une belle introduction à la SF pour enfants.

cthulhu

Test | Call of Cthulhu – PS4 – Sombrez dans la folie !

Test | Call of Cthulhu - PS4 - l'oeuvre de Lovecraft est de nouveau mise sur le devant de la scène mais dans le monde du jeu vidéo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.