La saga dormait depuis 2012. Certains la croyaient même éteinte à jamais. Et pourtant, dans le cadre du 60ème anniversaire de Sega, un dernier cadeau ouvre les portes de l’été 2021 : Virtua Fighter Ultimate Shodown, exclusivement sur PlayStation 4, depuis ce 1.06.2021.

Virtua Fighter V Ultimate Shodown : le contexte de la saga

Virtua Fighter est la licence de vs fighting la plus célèbre de la ludothèque Sega. Cependant, la firme japonaise n’avait plus sorti un épisode depuis juin 2012. En effet, il y a 9 ans sortait l’adaptation arcade de la énième mouture de VF5, le susnommé Final Shodown. La dernière génération de consoles, PS4 et Xbox ONE, n’ont même pas eu droit au chapitre. Les fans ont petit à petit perdu espoir. Puis soudain, le 25 mars 2020, l’espoir les a à nouveau gagné. Sega teasait en effet un éventuel retour de la saga. Le pétard fut mouillé. Je vous en avais d’ailleurs fait part dans un article mélancolique sur le non-évènement. Les mois passèrent et presque tout le monde avait tourné la page.

Fin mai 2021, tout s’enflamme !

Soudain, une fuite d’un site d’informations vidéoludiques espagnol Areajugones annonçant le retour de la franchise via le PlayStation + de juin a emballé la toile. Les fans se sont mis à spéculer. Et dans la foulée, Sega a confirmé le lifting de son poulain sur la 4ème console de Sony exclusivement. Dans la foulée, un compteur s’est déclenché sur la chaine Youtube officielle de Virtua Fighter, décomptant les heures jusqu’à une autre annonce concernant du Virtua Fighter X eSports ! Finalement, les deux nouvelles se rejoignent et concerne le même Virtua Fighter V Ultimate Shodown.

Virtua Fighter V Ultimate Shodown = VF6 ou VF5 ?

Malheureusement, ce Virtua Fighter 5 Ultimate Shodown n’est pas le 6ème épisode tant attendu de la série. Il s’agit bel et bien d’un facelift, au propre comme au figuré, du VF5 Final Shodown de 2012. Il est exclusivement disponible sur PS4. Selon le producteur principal du jeu, ce nouveau titre a été développé dans le cadre du projet SEGA’s 60th Anniversary. Les artistes des studios AM2 et Ryu ga Gotoku Studios ont mis la main à la pâte. C’est un gage de qualité quand on sait que ces derniers ont réalisé Yakuza 6 et Yakuza Like a Dragon pour Sega.

Lire aussi :
Dragon Quest XII : The Flames of Fate, un nouvel épisode bien plus sombre à venir

Voici un récapitulatif des nouveautés :

Une légende repensée pour la nouvelle génération : VF5 HD avec des modèles de personnages, des stages, des cinématiques et des musiques mis à jour.

Écrasez la compétition : créez des salles privées réunissant jusqu’à 16 joueurs et défiez vos challengers un par un dans des Ligues, Tournois et autres types de matchs en ligne. Regardez les affrontements en temps réel et communiquez votre ferveur avec des tampons à mesure que la température monte sur le ring !

De nombreuses manières de jouer : entrez dans l’arène avec l’un des 19 personnages jouables, maîtrisez chacun de leurs styles de combat uniques dans de nombreux modes solo et multijoueur.

Une expérience complète : faites revivre la virtuosité de Virtua Fighter 5 dans les grands classiques Rank Match, Arcade, Training et Versus en local pour devenir la prochaine légende du World Fighting Tournament !

Et pad en main, ça donne quoi ce Virtua Fighter V Ultimate Shodown ?

Une bonne couche de couleur sur les décors et les persos…

La communauté des fans était déjà divisée entre l’excitation de reprendre le pad, et la déception d’un faux retour. Après une soirée de combats en ligne et contre le CPU, je dois admettre que le pétard sent un peu le savon. Les nouveautés annoncées sont bien présentes, mais elles ne sont qu’esthétiques. Au cœur des combats, les animations, les graphismes et surtout les décors ont reçu un bon coup de pinceau. Puis… c’est tout. Alors, je valide le lifting mais cela reste de la chirurgie esthétique. Comparé aux titres d’aujourd’hui, ce VF 2021 tient la route. Toutefois, ils ne bousculent pas les ténors de ces dernières années.

VF5 ultimate sarah sexy

Miss Sarah en a toujours sous le capot

Le mode ONLINE au goût du jour

La vraie nouveauté concerne le mode en ligne. Vous pouvez dorénavant en effet créer des salons confortables pour vous confronter à des adversaires plus exotiques que votre grand-mère qui vit au-dessus de votre appartement. C’est cool. Le mode Ranking match est aussi disponible. Ici, pas question de rigoler. Vous êtes là pour monter en grade et viser le haut du classement. Le jeu n’est sorti que depuis ce 1er juin, mais les salons sont déjà bien remplis et le niveau est déjà très élevé. On sent que les joueurs day one sont des vieux de la vieille. Les prochains jours seront cruciaux pour mesurer l’engouement des nouveaux adeptes de la saga, ou pas. Sega a aussi annoncé des tournois officiels avec des récompenses à la clef, on verra…

VF5 ultimate menu

Le menu mise sur les modes online…

Où est la customisation des personnages ?

Le dernier aspect qui peut potentiellement appâter les foules concerne la customisation des personnages. Et là, c’est le néant. Du moins, pour les gamers qui profitent du jeu via le PS+ ou le PS NOW. La seule option pour customiser votre avatar réside dans le contenu téléchargeable. Avec un pack unique à 9,99 euros, vous pourrez profiter des skins stylés rétro du 1er Virtua Fighter et autres babioles décoratives. C’est fun, mais un peu maigre. Un minimum de customisation inclue aurait été le bienvenu, comme dans les autres épisodes. Néanmoins, dès lors que vous vous procurez la version “payante” à 29,99 euros du titre, vous aurez accès à ces contenus de customisation.

vf5 ultimate custom

Un Jacky habillé pour l’été dans la section cutom, payante…

Conclusion Day one

Le manque cruel de nouveautés in-game laisse un goût amer. Tout est mis en place pour vous exciter puis finalement, vous vous retrouvez avec un jeu dont vous aviez déjà exploré toutes les ficelles il y a 9 ans. Le focus sur le mode en ligne est très intéressant et le potentiel est énorme. Néanmoins, cela risque de rebuter les nouveaux joueurs qui vont se faire détruire lors de leur premier combat. Vu sous ce angle, VF5 risque de rester un jeu de niche. Pour ma part, j’y retourne car malgré son manque d’innovation, le revival de ce bijou de technique m’a déjà rendu addict.

Lire aussi :
Test | Just Sing - PS4 - Réalise ton propre CLIP !

A bientôt sur sitegeek.fr !

Vega