Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur l’imprimante 3D Anycubic Vyper. La Vyper est une imprimante 3D milieu de gamme, abordable en termes de coût, mais elle est livrée avec certaines fonctionnalités que vous paieriez bien plus cher chez la concurrence. Elle vient étoffer la gamme d’Anycubic, fabricant qui s’est hissé au TOP dans le domaine grâce à des produits de qualité très abordables.

Fiche - Anycubic Vyper

Fabricant : ANYCUBIC
Prix : 459,99 €

Chercher sur les boutiques en ligne:

Une imprimante 3D à technologie FDM

La Vyper est un modèle d’imprimante 3D qui utilise la technologie FDM pour Fused Deposition Modeling. Cette technologie qui dépose un filament de plastique fondu couche par couche présente de nombreux avantages par rapport aux machines à base de résine. Les imprimantes FDM sont beaucoup plus silencieuses, plus faciles d’utilisation et ne produisent aucune fumée désagréable.

Imprimante 3D Anycubic Vyper - L'installation est assez simple

Imprimante 3D Anycubic Vyper – L’installation est assez simple

Dans les grandes lignes, la Vyper est un système 24 volts tournant sous Marlin 2.0 sur une carte 32 bits avec les drivers TMC2209. Plutôt compacte, elle mesure à sa base 50,8 cm x 45,7 cm pour 51,6 cm de hauteur et 10 kg sur la balance sans compter les bobines. Elle offre un volume d’impression de 24,5 x 24,5 x 26 cm avec une épaisseur de couche minimale de 100 µm. Elle utilise un système d’extrusion Bowden avec un capteur de fin de filament et une extrudeuse à double engrenage.

Imprimante 3D Anycubic Vyper - une fois tout assemblée on peut commencer à imprimer

Imprimante 3D Anycubic Vyper – une fois tout assemblée on peut commencer à imprimer

Son lit magnétique enduit de poudre PEI est d’une qualité rare pour cette catégorie de budget. Le nivellement est complètement automatisé. L’imprimante 3D Anycubic Vyper utilise des vis à double tête pour l’axe Z avec des écrous anti-jeu (que j’ai légèrement ajusté lors de l’installation) L’axe Z dispose également de deux capteurs de fin de course, un de chaque côté lors du calibrage de l’imprimante. Pour l’impression, l’Anycubic Vyper se connecte en USB ou via un lecteur de carte SD. Un écran couleur tactile de 4,3 pouces vient piloter l’ensemble. Elle embarque des tendeurs de courroies pour les axes X et Y, ainsi qu’un tiroir de rangement intégré contenant tous les outils pour l’entretien de la machine. Enfin, elle est livrée avec trois buses de 0,4 mm qui fonctionnent avec des filaments de 1,75 mm.

Imprimante 3D Anycubic Vyper - Un gros plan sur le hibou de calibration qui permet de voir la finesse d'impression

Imprimante 3D Anycubic Vyper – Un gros plan sur le hibou de calibration qui permet de voir la finesse d’impression

Déballage et montage

À première vue, l’emballage est très bien protégé avec des renforts en mousse pour le transport et vous ne devriez pas avoir de mauvaises surprises. Déballer et monter l’imprimante est un jeu d’enfant, car elle se compose de deux sections principales qui sont déjà à moitié connectées et tout ce que vous avez à faire est de les visser ensemble et de clipser quelques connecteurs. Comme dit plus haut, les outils sont fournis dans un boîtier intégré au châssis de la machine qui contient des clés Allen, une pince coupante, une aiguille de nettoyage, des clés plates et des buses de rechange.

Imprimante 3D Anycubic Vyper - Une pieuvre articulée vraiment impressionnante

Imprimante 3D Anycubic Vyper – Une pieuvre articulée vraiment impressionnante

Le reste du packaging est très complet avec les câbles, les guides, des pièces de rechange, l’écran tactile, une carte SD et un échantillon de PLA. Son aspect aluminium inspire confiance et les éléments amovibles ont l’air solides. Une fois l’écran installé et la bobine en place, vous êtes prêt pour la première impression.

Lire aussi :
Bon plan Impression 3D Résine : Anycubic casse ses prix !

Réglages et test d’impression

Le calibrage du lit (Bed en franglais) prend un peu de temps, mais grâce aux capteurs tout est automatique et en quelques minutes vous êtes paré pour la première impression. J’ai testé la machine avec le fichier test « Owl Statue » présent sur la carte SD. Après l’avoir inséré dans le lecteur, tout se passe sur l’écran tactile. Il faut aller dans le menu « Print » et rafraîchir la liste pour voir apparaître un fichier GCODE puis le sélectionner et lancer l’impression. Durant le processus, l’écran affiche quelques données utiles comme le temps écoulé, la progression en % ou les températures de la tête et du lit.

L’impression de cette petite chouette a pris une bonne heure. Comme d’habitude avec les imprimantes 3D FDM ; il ne faut pas être pressé, mais le résultat est franchement propre même dans les petits détails. Le seul bémol est le bruit dégagé par les ventilateurs qui gâche un peu le fonctionnement silencieux du moteur. Il est d’ailleurs possible de remplacer les ventilateurs par des Noctua pour ceux qui aiment bricoler.

Imprimante 3D Anycubic Vyper - Fier de mon Groot en résine imitation bois !

Imprimante 3D Anycubic Vyper – Fier de mon Groot en résine imitation bois !

Conclusion

L’imprimante 3D FDM Anycubic Vyper vous donne accès, pour prix très compétitif, à une machine très bien conçue, simple d’utilisation et robuste. Anycubic est à l’écoute de la communauté des makers et propose avec cette Vyper un outil de grande qualité.

L’imprimante arrive presque prête à l’emploi et avec une petite initiation au logiciel Cura, j’ai été en mesure de réaliser mes premières impressions immédiatement sans enchainer les manqués.

Lire aussi :
Bon Plan | -30% | Artillery Sidewinder-X1 3d à 367 € au lieu de 523€

Bref, elle est facile, abordable et éfficace !

Je ne peux que vous recommander cet achat pour une première expérience comme mo.

N’hésitez pas à me poser toutes vos questions dans les commentaires !

Gwen

Disponible dans nos boutiques partenaires :

Chercher sur les boutiques en ligne: