Chanceux que nous sommes chez Sitegeek, j’ai pu tester les écouteurs intra-auriculaires Melomania 1+ de la marque Cambridge Audio et je vous donne toutes mes impressions.

Pour de nombreuses personnes, la marque Cambridge Audio est synonyme de savoir faire et d’expertise en matière de son et ce depuis plus de 50 ans. Il y a maintenant 2 ans, la marque britannique sortait ses premiers écouteurs intra-auriculaires, les Melomania 1 que je vous avais présentés.

melomania 1+

Un peu plus tôt cette année, Johnny vous avait présenté les Melomania Touch. Aujourd’hui, Cambridge débarque avec les Melomania 1+, une version améliorée des Melomania 1 pour une expérience toujours plus poussée. Tour d’horizon.

Présentation vidéo de l’app Melomania 1+

Unboxing des Melomania 1+

Depuis mon premier test dans lequel j’avais découvert la marque, Cambridge Audio m’évoquait la qualité, qui se voyait jusque dans leur packaging.

melomania 1+

Encore une fois, les Melomania 1+ sont super bien présentés, sans fioritures et avec tout ce qui est nécessaire. Dans la boite on retrouve donc :

  • 2 x Écouteurs
  • 1 x Boîtier
  • 1 x Câble USB-A à USB-C
  • 4 x Embouts en silicone petit format
  • 4 x Embouts en silicone moyen format
  • 4 x Embouts en silicone grand format
  • 4 x Embouts en mousse à mémoire de forme moyen format
  • 4 x Embouts en mousse à mémoire de forme Comply

Voilà, plus que complet donc et pour ma part j’ai opté pour le modèle noir mais sachez que les Melomania 1+ existent également en blanc.

melomania 1+

Toujours pas d’étui en silicone fourni avec pour protéger le boitier mais sachez que ceux-ci sont disponibles séparément pour 10 euros.

Premiers pas et premières sensations

Qui dit intra-auriculaires dit absence ou limitation des boutons de fonction. Ce qui a pour conséquence de devoir tout regrouper sur un seul bouton, ce qui nécessitera donc d’apprendre ce qui se passe si vous appuyez une fois, plusieurs fois ou même si vous restez appuyé. Je vous avoue que l’appairage, lors de la première utilisation, peut s’avérer un peu galère. Un petit conseil, lisez bien le manuel ou regardez la vidéo ci-dessous, ce sera plus simple.

Par contre, une fois cette étape franchie et pour toutes les futures utilisations, les Melomania 1+ viendront se connecter automatiquement à votre smartphone pour une utilisation immédiate.

Premier changement pour ces écouteurs, c’est au niveau du boîtier avec une entrée USB C et plus micro USB. Pour le reste, comptez 9 heures d’autonomie avec une charge. Le boitier en offrant jusqu’à 36 supplémentaires.

melomania 1+

Une fois sur la tête et après avoir éventuellement choisi parmi l’énorme choix d’embouts, les Melomania 1+ sont encore plus légers avec 4,6 grammes à peine par écouteur.

Niveau son, c’est encore une fois une très belle performance. Avec son nouveau mode hautes performances, le son est encore plus clair qu’avant. Le spectre sonore s’étend encore pour apporter plus de clarté surtout sur les voix. Les aigus sont super bien rendus et clairs, en particulier avec de la musique classique. Le bémol se situe au niveau des basses. En effet celles-ci manquent de profondeur et apparaissent parfois un peu étouffées, surtout pour moi qui écoute pas mal de rap.

Une nouvelle app bien complète

Dernière nouveauté et non des moindres, les Melomania 1+ se dotent d’une application dédiée.

melomania 1+

En plus de pouvoir vérifier l’autonomie restante à tout instant, vous pourrez également les mettre à jour ou encore profiter de l’égaliseur intégré. Celui-ci montrant de vraies différences en fonction du style choisi, je vous invite à tester.

Mon avis en bref sur les Melomania 1+

Je suis toujours charmé par la qualité sonore et de fabrication de la marque Cambridge Audio avec ses Melomania 1+. Si vous recherchez des basses puissantes, ce n’est peut-être pas le bon modèle. En revanche quelle clarté et profondeur sur les aigus et les voix. Proposés pour un prix de 130 euros, nul doute qu’ils sauront trouver leur public.

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site officiel de la marque.

À bientôt sur Sitegeek.

Arnaud