Il y a quelques semaines, la SteelSeries Rival 650 se hissait au sommet de notre top des souris gaming sans fil. On était donc obligé de vous sortir un test complet à son sujet. Bref on vous dit tout sur la souris la plus cool du marché !

Fiche - SteelSeries Rival 650

Fabricant : SteelSeries
Date de sortie : 1 January 2020
Prix : 124,94 €

Chercher sur les boutiques en ligne:

Unboxing de la SteelSeries Rival 650

S’il y a bien deux choses que j’aime dans la vie, ce sont les souris et les produits SteelSeries. Ok j’avoue, j’exagère un peu. Mais force est de constater que le fabricant danois nous gratifie encore une fois d’un très beau produit enrobé dans un très beau packaging. En effet, la SteelSeries Rival 650 et ses accessoires sont solidement emballés dans leur boîte à l’abris du moindre choc. C’est assez habituel avec cette marque mais à chaque fois ça m’enchante. Et pour cause, quand on voit comment certains livreurs acheminent nos colis, il y a de quoi s’inquiéter. Mais avec SteelSeries, notre matériel est en sécurité.

Unboxing de la SteelSeries Rival 650

SteelSeries nous gratifie encore une fois d’un beau packaging bien fourni

Mais trêve de bavardages et déballons la bête. Une fois la SteelSeries Rival 650 en main, mes premières impressions ont directement été très bonnes. D’ailleurs, je vous le dis tout de suite : si vous aimez les souris très légères, vous pouvez immédiatement passer votre chemin. En effet, la Rival 650 pèse environ 120 grammes (sans aucun poids) et confère immédiatement une sensation de robustesse. Le plastique est de très bonne facture et j’ai tout de suite apprécié les bandes antidérapantes posées de chaque côté de l’engin.

Pour le reste, la boîte contient :

  • 8 poids de 4 grammes dans leur housse en caoutchouc
  • Un câble micro-USB
  • Un dongle Wi-Fi 2.4 GHz
  • Et un adaptateur USB pour rapprocher la souris du dongle
Lire aussi :
Bon Plan | -30% | Artillery Sidewinder-X1 3d à 367 € au lieu de 523€

Connexion sans fil 2.4 GHz sans lag

Pour beaucoup d’entre nous, “sans fil” et “gaming” sont des termes qui ne font pas très bon ménage. Mais grâce au système Quantum Wireless 2.4 GHz, la SteelSeries Rival 650 affiche un taux de rapport de 1 ms sans décalage. J’ai donc testé ça pendant une cinquantaine de parties de League Of Legends qui est un jeu assez exigeant en termes de réactivité et je dois bien avouer que je n’ai souffert d’aucune latence. Partant de zéro, j’ai réussi à monter un ADC jusqu’au niveau 5 de maîtrise sans encombre. J’ai donc été ravi par ce mode wireless.

Gros plan sur la SteelSeries Rival 650 et le le dongle

Pour recharger, connectez simplement la souris au câble après avoir débranché l’adaptateur/dongle

Et si vous avez peur de tomber à court de batterie en pleine partie, pas de panique. Vous n’aurez qu’à débrancher le dongle et connecter la souris à la place.  Cela vous permettra de basculer en mode filaire en moins de deux secondes. Si vous avez lu notre test de la Roccat Kain 200 AIMO, ce système ne doit pas vous être inconnu. Notez aussi qu’il suffira de 15 minutes de charge pour ensuite jouir de 10 heures d’autonomie en mode sans fil. Ce qui permet d’enchaîner les sessions de gaming sans avoir à se soucier de quoi que ce soit.

Précision et personnalisation

Je vous parlais plus tôt de League of Legends qui requiert beaucoup de réactivité, mais c’est un jeu qui demande aussi énormément de précision. Et encore une fois, la SteelSeries Rival 650 ne m’a pas déçu à ce niveau-là. Et  pour cause, la 650 est équipée du TrueMove3+ qui est le système de capteurs le plus perfectionné au monde. D’une part, on retrouve un capteur classique 1:1 de luxe et à côté de ça, on dispose d’un deuxième capteur qui gère la détection de la distance de soulèvement. Pas de problème si vous vous emballez un peu trop pendant une game, vos mouvements seront toujours détectés.

La SteelSeries Rival 650 vue du dessous

Gros plan sur les deux capteurs et les poids de la Rival 650

En ce qui concerne la personnalisation, on n’est pas en reste non plus. Sachez tout d’abord que la SteelSeries Rival 650 est livrée avec 8 poids de 4 grammes qui permettent 256 configurations de centre de gravité différentes. Afin de calibrer la souris, il n’y aura plus qu’à retirer ses deux bords amovibles et de jouer avec les lests afin de trouver la configuration qui vous conviendra le mieux. Et si vous aimez tout ce qui brille, sachez aussi que la Rival 650 est équipée de 8 zones RGB différentes paramétrables à loisir avec le soft SteelSeries. Détail sympathique, cette dernière s’éclairera en rouge au démarrage si elle est à court de batterie. Sympa pour ne pas tomber en rade en pleine partie.

La SteelSeries Rival 650 ouverte et ses poids

Configurer le centre de gravité de la Rival 650, rien de plus simple

Mon avis en bref sur la SteelSeries Rival 650

Vous l’aurez compris, j’ai vraiment été conquis par la SteelSeries Rival 650. Quand on voit toutes les options qu’elle propose malgré son prix abordable tournant aux alentours des 120 euros, on comprend aisément pourquoi je l’ai mise en tête de mon top. Performance, ergonomie, personnalisation, voici selon moi les atouts majeurs de cette souris. Ajoutons à cela un processeur 32 bits ARM qui vous permettra d’enregistrer vos différentes configurations de boutons et d’éclairages et on atteint presque la perfection. Si vous cherchez une bonne souris gaming, avec ou sans fil, je ne peux donc que vous conseiller de vous procurer la Rival 650, je vous garantis que vous ne serez pas déçu.

La souris SteelSeries Rival 650

La Rival 650, un modèle d’ergonomie

Pour plus d’infos sur les produits SteelSeries, rendez-vous sur leur site officiel. Et pour plus de tests de PC gaming, rendez-vous sur Sitegeek !

Lire aussi :
innr Flex Light 4m | Test de la bande lumineuse

Johnny.

Disponible dans nos boutiques partenaires :

SteelSeries Rival 650

Chercher sur les boutiques en ligne: