Presque tout le monde possède une paire d’écouteurs intra sans fil, c’est devenu un standard. On a testé pour vous les Hama LiberoBuds qui sont vendus seulement 39 € ! On les a mis sur le grill afin de vous dire si ça vaut la peine… ou pas !

Hama propose un bon nombre d’accessoires à des tarifs très attractifs sans pour autant rogner sur la qualité. On vous en parlait il y a quelque temps dans le test du casque Hama Touch. Cette fois-ci, on se penche sur leurs écouteurs intra sans fil.

Unboxing

Une petite boite qui contient tout ce dont vous avez besoin :

  • les Hama LiberoBuds dans leur boitier de recharge;
  • les embouts selon la taille de vos oreilles;
  • le câble Micro USB pour la recharge.
Hama LiberoBuds

Tout y est !

Malgré le faible prix, Hama met à notre disposition tout ce qui sera nécessaire. On aurait pu croire qu’on n’aurait qu’une seule et unique paire d’embouts, hé bien non. Bref, un bon point pour la marque.

Impressions

Au déballage, rien à signaler. On retrouve tout ce dont on a besoin. Le boitier de rechargement est simple, sobre et compact. Je fais toujours le test suivant : “Tient-il dans ma main ?” et la réponse est oui. Sa forme ronde le rend facile à attraper et à emporter avec soi. Petit bémol à l’ouverture du boitier : aucune résistance dans le couvercle. J’aurais apprécié un petit ressort qui garantit que la boite soit bien fermée. Une fois ouverte, on a facilement accès aux 2 écouteurs et on remarque 4 leds bleus qui indiquent le niveau de charge du boitier. Les LiberoBuds sont aimantés et tiennent donc parfaitement bien dans le boitier, c’est plutôt une bonne chose.

L'état de la batterie des Hama LiberoBuds

Ici, les deux buds sont en charge et le boitier est presque plat

Mise en route des Hama LiberoBuds

Lors de la toute première utilisation, le mode d’apparaige Bluetooth (5.0 quand même !) se met en route. À vous d’aller les sélectionner dans les paramètres de votre smartphone, par exemple. Ensuite, il suffira de les sortir du boitier pour qu’ils se connectent automatiquement à votre appareil. Et c’est là que je trouve ça dommage : il n’est possible de le connecter qu’à un seul appareil. Si vous voulez les utilisez avec votre tablette, il faudra supprimer la connexion avec votre smartphone pour relancer la procédure d’appairage. À coté de ça, vous serez partis pour 16 h de liberté grâce à la batterie intégrée au boitier. Les écouteurs se rechargent à 100 % en 2 heures.

Lire aussi :
SpeechLive de Philips – Quand dicter redevient un plaisir !

L’ergonomie des LiberoBuds

J’ai été surpris de voir dépasser cette armature en caoutchouc qui vient épouser l’intérieur de votre lobe d’oreille. Les premières fois, vous allez très certainement avoir du mal à les installer correctement. Ça a été mon cas. Mais une fois que vous aurez le coup de main, ce sera un jeu d’enfant. À vous de choisir parmi les 3 paires d’embouts de taille différente, celle qui correspond le mieux à vos oreilles. Et une fois en place, ils isolent assez bien de manière passive. Même parfois un peu trop, ce qui peut donner l’impression d’avoir la tête dans un bocal. Mais une fois qu’on a lancé sa playlist ou sa vidéo, c’est de l’histoire ancienne. En revanche, après 3-4 heures d’utilisation, j’ai commencé à ressentir une gêne au niveau de l’intérieur de l’oreille, la faute à l’arceau en caoutchouc, j’imagine.

L'arceau des Hama LiberoBuds

L’arceau qu’on commencera à sentir après quelques heures

La qualité sonore des Hama LiberoBuds

On ne va pas se le cacher, Hama ne réinvente pas la qualité sonore. Mais on se retrouve sur une qualité équivalente, voire parfois supérieure à celle des écouteurs fournis avec votre téléphone. Par exemple les Earpods, quand Apple en donnait encore… On a pas mal de basses pour finalement un son qui semble étouffé. Je me doutais bien qu’ils ne remplaceraient pas mes Sennheiser CX 400 BT et ce n’est pas la prétention des Hama LiberoBuds.

Conclusion

Il y a à boire et à manger avec les Hama LiberoBuds. Et finalement, pour le prix auquel ils sont proposés, on se doute qu’on ne possède pas les écouteurs de l’année, mais ils ont le mérite d’exister. Ils sont légers, leur autonomie promise est au rendez-vous et la qualité sonore, que ce soit pour du mp3 ou des vidéos sur Youtube ou encore suivre votre streamer préféré sur Twitch est bien là également. Et encore une fois, tout ça pour 39 € ! J’imagine que je n’aurai aucun souci à les équiper pour mes futures séances de sport une fois que le soleil sera de retour. Même s’ils sont certifiés IP65, mais je n’aime pas courir sous la pluie.

Lire aussi :
Roccat Elo 7.1 Air - Test du casque gaming sans fil

Et vous, quel genre d’intra utilisez-vous ? Ou bien vous êtes de la team “casque” ?

Pour plus d’infos sur les Hama LiberoBuds, suivez le guide ! Et pour le reste, on se donne rendez-vous sur Sitegeek.

À bientôt !

Martin