La voiture électrique reçoit de plus en plus d’avis favorables. En plus du confort fourni par cette voiture, son entretien est facile et elle ne produit pas de nuisances sonores. Le gouvernement français a proposé des aides et des subventions pour acheter des voitures électriques, et ce, afin de favoriser l’achat de voitures écologiques. Voici dans le présent article, tout ce qu’il faut connaître avant l’achat d’une voiture électrique.

Bonus voiture électrique

Sans les conditions de revenus, vous pouvez avoir un bonus écologique. Cela consiste à obtenir une aide pour la location ou l’achat d’une voiture électrique ou hybride rechargeable. Le bonus de la voiture électrique ou hybride rechargeable peut s’élever à 27 % pour un véhicule à moins de 45 000 euros.

Vous pouvez obtenir un bonus de 5 400 euros pour un véhicule qui coûte 20 000 euros. 2000 euros est la somme destinée pour un véhicule coûtant entre 45 000 et 60 000 euros. Pour un véhicule électrique, le montant est augmenté de 1 000 euros pour les personnes habitant dans l’Outre-mer, tout comme l’hybride rechargeable.

Voiture électrique d’occasion

Avant d’acheter une voiture électrique d’occasion, il faut vérifier quelques critères indispensables. Plusieurs sites d’annonces peuvent vous aider, vous pouvez chercher sur LebonCoin, Automobile Propre, Carizy, etc. Avant d’effectuer l’achat, vous devez vérifier certains critères importants :

  • Les traces ;
  • Les rayures ;
  • Les enfoncements ;
  • Les frottements.

Il faut aussi vérifier l’état et la puissance de la batterie. Vous pouvez stocker l’énergie ainsi que vous obtiendrez une bonne autonomie si la batterie est puissante et possède une grande capacité. Cette étape est importante, car les batteries passent par des réactions chimiques qui peuvent diminuer leur capacité initiale.

Primes à l’achat de voiture électrique

Les primes à l’achat d’une voiture électrique se développent d’une manière régulière. Le gouvernement a lancé un grand plan pour soutenir la filière de la vente d’automobile vu la chute de la vente de voitures à cause de la crise de la Covid-19.

Cette prime est destinée aux personnes voulant mettre leur ancienne voiture à la casse et acheter une nouvelle voiture électrique neuve ou d’occasion. Les revenus et le type du véhicule acheté influencent le montant de la prime à la conversion.

Comment taxer les voitures électriques ?

Le gouvernement vise à taxer les voitures électriques les plus chères, plusieurs constructeurs veulent abandonner le modèle thermique. Si la vente de ces dernières n’arrête pas d’évoluer, c’est notamment à travers les apports fiscaux qui permettent de booster les ventes.

Pour tout achat de voiture électrique, les entreprises peuvent aussi bénéficier de bonus intéressants. Le succès de l’électrique est favorisé grâce à la fiscalité dans l’Europe et les autres pays. La Norvège est le premier pays qui a instauré une exemption de TVA sur ces véhicules.

Avis sur les voitures électriques

La construction de voitures électriques a apporté plusieurs avantages. Outre le confort inégalé, elles fournissent un silence incomparable. Leur atout incontournable est le moteur électrique qui fonctionne en respectant l’environnement, il produit une toute petite quantité de substances fines, aucun gaz n’est transmis.

Puisque le moteur garantit une partie de la décélération, les plaquettes de freins sont moins usées. Le seul élément à surveiller d’une manière régulière, c’est la batterie. Les avis sur la voiture électrique sont toujours favorables vu cette variété d’apports. L’inconvénient majeur de ce type de voiture est les stations de charge peu existantes. Son prix élevé est aussi un obstacle malgré les aides proposées.

Subventions pour acheter une voiture électrique

Plusieurs subventions sont disponibles pour acheter une voiture électrique. Le gouvernement français offre plusieurs aides pour inciter les personnes à l’achat des voitures écologiques et moins polluantes. La prime à la conversion et le bonus écologique sont deux aides proposées par l’Etat français pour booster l’achat de ces véhicules.

La prime à la conversion va jusqu’à 5 000 euros et le bonus écologique peut atteindre 6 000 euros. On considère ces subventions comme un apport par les concessionnaires. Elles aident à diminuer les dépenses sur un véhicule électrique.