Accueil > Films et séries de geek > Les 19 films de 2018 que nous ne voulons pas manquer !
Films de 2018

Les 19 films de 2018 que nous ne voulons pas manquer !

Les films de 2018 et moi

Chaque année, je perpétue un rituel : je regarde la liste des sorties cinéma et je m’informe à leur sujet. Ensuite, je partage mes attentes avec celles et ceux que ça intéresse (oui, toi là, c’est de toi que je parle !). Et comme chaque année, je rappelle que je ne suis pas amateur de classements, de tops et autres articles clickbait. Ce n’est pas mon but avec ces films de 2018, une liste totalement subjective et assumée, qu’il faut voir comme le début d’une conversation. Celle qui, je l’espère, se poursuivra au gré des critiques que je publierai dans ces mêmes colonnes, soit pour confirmer mes plus grandes attentes (voire les dépasser, soyons fous !). Soit pour faire part de ma plus grande déception.

Pour le coup, 2017 n’a pas été tendre, malgré d’excellentes surprises. Gageons que 2018 fera mieux, ce qui ne devrait pas poser de problème aux geeks, vu le nombre ahurissant de blockbusters au programme. N’hésitez pas à faire part de vos attentes en commentaires.

19. Ready Player One

Réalisateur : Steven Spielberg
Date de sortie : 28 mars

Entendons-nous bien : Ready Player One ne sera pas un grand film. Je ne pense même pas qu’il sera un bon film. Voilà des années que je répète à qui veut l’entendre (au moins 2 personnes, donc) que Steven Spielberg est le réalisateur le plus surestimé de Hollywood. Hormis quelques films réussis adressés à un public jeune des années 80 et La Liste de Schindler, Spielberg ne m’évoque que des films scénaristiquement incohérents et confus. Alors pourquoi inclure Ready Player One dans mes films de 2018 ? C’est très simple : fan service. Une DeLorean, King Kong, TRON, Gundam et Chucky dans le même film ? Le tout vendu par un trailer sur fond de Jump de Van Halen ? Je dis oui, et sans la moindre attente, histoire de pas être déçu…

18. The Passenger

Titre original : The Commuter
Réalisateur :
 Jaume Collet-Serra
Date de sortie : 24 janvier

Jaume Collet-Serra et Liam Neeson, c’est un duo qui marche ! En attestent Sans Identité, Non-Stop ou encore Night Run, trois thrillers haletants qui, à défaut d’entrer dans les annales, s’avèrent aussi prenants que divertissants. L’acteur et le réalisateur se retrouvent une nouvelle fois dans un thriller nimbé de mystère, où un assureur est invité à jouer à un jeu aux implications troubles dans le train qu’il prend pour se rendre au boulot tous les jours. Bref, le genre de pitch qu’on retrouve chez Collet-Serra et qui devrait à tout le moins tenir en haleine le spectateur.

17. Criminal Squad

Titre original : Den of Thieves
Réalisateur : Christian Gudegast
Date de sortie : 21 février

Quand on regarde la filmographie de Christian Gudegast, y a pas de quoi s’affoler. Avec les scénarios d’Un Homme à Part et de La Chute de Londres, je ne peux pas dire que ses débuts de réalisateur me fassent rêver… Et puis quelqu’un peut-il m’expliquer pourquoi on “traduit” des titres de films américains en anglais ?! (Criminal Squad, c’est quand même pas français !) Désolé pour la parenthèse mais ça en fait déjà deux dans la liste !

Bon, je vous avoue que la seule raison de la présence de ce titre parmi mes films de 2018, c’est sa bande-annonce. Certes, on y retrouve les gimmicks ridicules des films d’action modernes mais j’y vois aussi quelque chose de plus subtil. Une sensation qui me rappelle aux bons vieux films d’action des années 90. Un air de Heat, si vous voulez… alors je doute qu’on atteigne un tel niveau avec Criminal Squad mais s’il peut au moins faire mieux que la concurrence, c’est déjà ça.

16. Alita : Battle Angel

Réalisateur : Robert Rodriguez
Date de sortie : 25 juillet

Quand j’ai vu la bande-annonce de Alita : Battle Angel, ma première réaction fut : “oh tiens, encore du white-washing. Vous savez, ce principe qui a permis à Ghost in the Shell de mettre en scène des acteurs blancs dont les personnages avaient tous des noms à consonance japonaise. La différence ici, c’est que le manga Gumn (dont est adapté le film) a déjà été plus ou moins white-washé dans sa version BD (qui s’appelle donc Alita : Battle Angel en anglais). La pilule passe donc plus facilement… Et puis Robert Rodriguez (qui n’a pas signé que de bons films) est un geek convaincu, capable de traiter le matériau d’origine avec respect. Espérons donc que Alita : Battle Angel fera honneur au manga et proposera enfin un bon film cyberpunk (non parce qu’après Blade Runner 2049, ce serait pas du luxe).

15. Bohemian Rhapsody

Réalisateur : Dexter Fletcher
Date de sortie : 26 décembre

J’aime bien la musique de Queen et j’aime bien Rami Malek. C’est pas beaucoup mais ça suffit pour que Bohemian Rhapsody attise ma curiosité. Sans compter que l’acteur-devenu-réalisateur Dexter Fletcher a le mérite de proposer des contextes très anti-blockbusteriens dans ses films. Je suis donc curieux de voir comment il va retracer le parcours du groupe de rock avant sa performance historique au Live Aid de 1985 (une performance encore considérée par bien des artistes comme la meilleure de tous les temps).

Films de 2018

14. Sicario 2 : Soldado

Réalisateur : Stefano Sollima
Date de sortie : 4 juillet

Quand j’ai vu qu’il y avait un Sicario 2, j’étais content. Ensuite, j’ai vu qu’il n’était pas réalisé par Denis Villeneuve, j’étais déçu. Puis quand j’ai vu qu’il était écrit par Taylor Sheridan (scénariste du premier), j’étais content. Mais quand j’ai vu qu’Emily Blunt avait déserté le casting, j’étais encore déçu. Bref, un véritable ascenseur émotionnel ce Sicaro 2 : Soldado, avant même sa sortie. Néanmoins, le fait de retrouver Josh Brolin et Benicio Del Toro assure la continuité et bien qu’il ait ses défauts, Sicario était un excellent film sur les cartels de drogue et la corruption entourant ce milieu. Sans Villeneuve derrière la caméra, pas sûr que cette suite soit aussi réussie mais si j’ai au moins droit à un bon film d’action avec ce qu’il faut de nuance et de complexité, ça me va.

13. The Predator

Réalisateur : Shane Black
Date de sortie : 15 août

Voilà des années que je n’ai pas revu Predator, ce film devenu culte pour la génération Schwarzy. J’imagine qu’il a dû moyennement bien vieillir, avec des gimmicks grossiers vantant la testostérone de ses héros. Reste que le film a créé toute une mythologie, se déclinant sur divers supports (BD et jeux vidéo, notamment) et en s’invitant dans la licence Alien, donnant ainsi tout un background à ces féroces prédateurs. Féroces car malgré ses traits stéréotypés de l’époque, le premier Predator était un très bon film d’horreur, travaillant sur l’ambiance pesante et le désemparement des personnages face à l’assassin ultime. Sachant que c’est Shane Black (acteur dans le premier opus) qui se charge de ce reboot, on peut s’attendre à un film respectant son héritage.

Films de 2018

12. Ant-Man et la Guêpe

Titre original : Ant-Man and the Wasp
Réalisateur :
 Peyton Reed
Date de sortie : 18 juillet

Y a rien à faire, malgré les défauts de plus en plus récurrents des films Marvel, je ne peux m’empêcher d’aller les voir. Et ce, malgré l’essoufflement des films solo… Heureusement, les dernières sorties prouvent qu’il y a encore de quoi amuser la galerie avec des héros (plus ou moins) solitaires. Entre le très divertissant Thor Ragnarok et l’excellent Spider-Man Homecoming, difficile de ne pas encore trouver une écriture habile chez les scénaristes du studio. Si vous ajoutez à cela ma sympathie naturelle pour Paul Rudd, impossible de passer à côté de Ant-Man et la Guêpe, dont je n’attends rien de plus qu’un bon moment, pop-corn en mains.

11. Black Panther

Réalisateur : Ryan Coogler
Date de sortie : 14 février

Pour Black Panther, j’attends quand même plus qu’un simple divertissement. Tout d’abord car je suis intrigué par Ryan Coogler, qui a réussi le pari de raviver la saga Rocky avec un personnage totalement secondaire dans Creed. Mais aussi parce qu’on a enfin droit à un personnage noir ne servant pas de faire-valoir et ayant son propre espace d’expression. Et de castagne aussi… Si, parce que Black Panther est quand même un personnage classe et badass, et parce que ses superbes scènes d’action dans Captain America : Civil War m’ont laissé sur sur ma faim. Donc go go, Black Panther !

10. Tomb Raider

Réalisateur : Roar Uthaug
Date de sortie : 14 mars

S’il fait bon voir des personnages noirs crédibles mis à l’honneur dans une industrie majoritairement blanche (souvenez-vous des #OscarsSoWhite), il est tout aussi agréable de retrouver un personnage féminin qui ne soit pas mis en avant que pour sa féminité ou ses formes. Disons-le franchement, les deux premiers films Tomb Raider jouaient beaucoup sur le fantasme de l’aventurière ultra-sexy qu’était alors Lara Croft. Les choses ont changé depuis 2013, avec le reboot du jeu vidéo dont semble s’inspirer ce nouveau film. On peut toujours regretter l’affiche mettant en avant le postérieur de l’héroïne mais la bande-annonce met clairement plus l’accent sur l’aventure que sur les mensurations de l’aventurière. Espérons donc que nous aurons droit à un bon film d’aventure avec une protagoniste crédible, même si la filmographie de Roar Uthaug ne semble pas étincelante.

9. Sans un Bruit

Titre original : A Quiet Place
Réalisateur : John Krasinski
Date de sortie : 18 avril

Je déteste les films d’horreur. Ou plutôt, je déteste être effrayé. C’est pourquoi j’ai une aversion certaine pour les films d’horreur contemporains, qui reposent grandement sur les jumpscares et moins sur la construction d’une intrigue ou d’une ambiance (comme je l’évoquais pour Predator). Par exemple, je fus agréablement surpris par Ça, qui travaille beaucoup l’ambiance et l’univers, sans se baser uniquement sur son clown qui fait peur. C’est ce que m’inspire, dans un tout autre registre, Sans un Bruit. Un film qui met en scène une famille vivant dans un lieu isolé où il leur est impossible de faire le moindre bruit… au risque d’attirer une présence maléfique mystérieuse. Bien que le réalisateur soit encore novice, j’espère que le film sera à l’image de la bande-annonce et proposera une ambiance travaillée.

8. Solo : A Star Wars Story

Réalisateur : Ron Howard
Date de sortie : 23 mai

Quand Rogue One fut annoncé, j’étais pas plus emballé que ça. Or, malgré son premier tiers dégueulasse (y a pas d’autre mot…), je l’ai trouvé vraiment bon. Il a même permis de répondre à l’une des plus grandes incohérences de la saga. Alors un autre spin-off tournant autour de Han Solo, pourquoi pas ? Il y a pourtant de quoi s’inquiéter, notamment du changement de réalisateur en pleine production, Ron Howard ayant repris les rennes (mais ça reste quand même Ron Howard). Le casting affiche en plus Emilia Clarke, pas la plus charismatique et talentueuse des actrices… Mes espoirs reposent donc sur Chewbacca, Woody Harrelson et Donald Glover. Et même si Disney dit craindre le flop, n’oubliez pas qu’il ne faut pas trop se fier au “journalisme cinéma”, c’est toxique !

7. Les Nouveaux Mutants

Titre original : The New Mutants
Réalisateur :
Josh Boone
Date de sortie : avril

Alors que la saga X-Men s’apprête à signer son septième long-métrage, 20th Century Fox a décidé d’exploiter le filon du spin-off. Les Nouveaux Mutants s’inspire donc de la BD éponyme, mettant en scène des mutants adolescents en pleine formation. Le film opte pour une vision plus sombre, alors que ces mêmes adolescents sont retenus prisonniers dans un endroit mystérieux où ils devront faire face à leurs propres démons et s’enfuir. Stephen King serait cité en référence… bref, ça donne envie, quoi !

6. X-Men : Dark Phoenix

Réalisateur : Simon Kinberg
Date de sortie : 31 octobre

On reste dans le même registre avec X-Men : Dark Phoenix. Si le volet Apocalypse m’a un peu déçu (un peu beaucoup, même…), les films X-Men gardent une place particulière dans mon coeur. Faut-il rappeler qu’il s’agit de la première saga super héroïque contemporaine au cinéma ? Ou encore qu’il s’agit de la seule série à avoir posé de vraies questions sur l’état de notre société ? Certes, le troisième épisode fut une daube monumentale qu’il faut rayer de l’existence (Bryan Singer l’a d’ailleurs plus ou moins fait dans Days of Future Past). Mais les deux premiers volets abordaient les question de la discrimination, de l’altérité, des moyens mis dans la lutte contre l’injustice ou encore le darwinisme social.

À l’heure où les Marvel misent tout sur le divertissement gratuit, je trouve que ce genre de thématiques manque cruellement dans les films de super héros. Malheureusement, je doute que X-Men : Dark Phoenix rectifie le tir mais le film adapte l’un des arcs narratifs les plus emblématiques de la BD, j’ose donc espérer qu’il lui fera honneur. Le seul hic, c’est que Simon Kinberg, scénariste/réalisateur de cet opus, avait notamment écrit le scénario du 3… de quoi pourfendre les espoirs les plus fous !

5. Mortal Engines

Réalisateur : Christian Rivers
Date de sortie : 12 décembre

Fraîchement dévoilé, j’ai déjà une forte envie de voir ce Mortal Engines. Pour info, le film est écrit par Peter Jackson, Fran Walsh et Philippa Boyens. Soit le trio auquel on doit Le Seigneur des Anneaux, Le Hobbit ou encore King Kong (pour ne citer qu’eux). Quant à Christian Rivers, il a supervisé les effets spéciaux de tous ces films. Un gage de qualité qui ne sera pas du luxe dans Mortal Engines, une épopée qui oscille entre le steampunk et le post-apocalyptique dans un futur lointain où les villes sont devenues d’énormes véhicules se bouffant les uns, les autres (whaaaat?!). Quant au bouquin Mécaniques Fatales, dont est tiré le film, s’il y a des connaisseurs dans la salle, n’hésitez pas à laisser un mot, ça m’intéresse.

4. L’Île aux Chiens

Titre original : Isle of Dogs
Réalisateur : Wes Anderson
Date de sortie : 11 avril

Vous savez ce qui me manque ? Une bonne comédie. Non, non, pas une bonne comédie… Une bonne comédie ! Pas le genre ultra-vulgaire et excessivement stupide que nous a légué les American Pie & Cie mais des oeuvres plus subtiles, plus raffinées et surtout bien écrites. J’ai l’impression que la comédie lambda actuelle est une parodie de la vie poussée à l’extrême, avec parfois de bons sentiments en plastique, pas crédibles pour un sou. Des comédies où l’on rit de tout, où plus rien n’a de sens et on ne sait pas trop pourquoi. Dans cet amas de médiocrité persistent des auteurs/réalisateurs de talent comme Wes Anderson (La Famille Tenenbaum, Rushmore, La Vie Aquatique, The Grand Budapest Hotel, Fantastic Mr. Fox, etc.).

C’est encore un film complètement décalé à l’animation singulière que nous propose le réalisateur avec L’Île aux Chiens, qui s’offre une flopée d’artistes derrière le micro.

3. Un Raccourci dans le Temps

Titre original : A Wrinkle in Time
Réalisateur :
Ava DuVernay
Date de sortie : 14 mars

Un Raccourci dans le Temps est adapté d’un livre fantastique des années 60. En 2007, il était encore considéré aux États-Unis comme l’un des 100 meilleurs livres destinés aux enfants. Voilà qui donne déjà une certaine stature au film prévu pour le mois de mars. L’autre élément qui m’incite à le voir, c’est sa réalisatrice, qui – malgré de nombreuses années de service – s’est révélée avec Selma et le documentaire 13th sur les discriminations raciales au sein du système carcéral américain. Je sais qu’Ava DuVernay a du talent et je suis très intrigué à l’idée de la retrouver derrière un film au thème complètement inédit dans sa filmographie. Et puis ça fait longtemps qu’un film de ce type ne m’a pas fait rêver, donc s’il te plaît Ava, donne tout !

2. Les Indestructibles 2

Réalisateur : Brad Bird
Date de sortie : 4 juillet

En voilà un qu’on aura attendu bien longtemps ! 14 ans, pour être précis. Quatorze ans, bon sang ! Et quand j’ai vu que Brad Bird était chargé de la réalisation, je ne pouvais que m’en réjouir… Voyez-vous, je reste un enfant de la génération 2D de Disney. J’ai beau apprécier les productions Pixar, aucune n’arrive à la cheville d’un Roi Lion à mes yeux. Mais si un seul film devait sortir du lot, ce serait Les Indestructibles (suivi de près de Toy Story 2). Un film d’animation à la fois épique et familial, offrant une perspective inédite sur la vie des “super héros”. C’est cet esprit chaleureux que je souhaite retrouver dans Les Indestructibles 2.

1. Avengers : Infinity War

Réalisateur : Joe Russo, Anthony Russo
Date de sortie : 25 avril

Encore un qui nous aura fait poireauter. Je me souviens de l’extase geekesque à la sortie du premier Avengers. Une consécration pour le cinéma de super héros et un film divertissant, à défaut d’être profond. À l’annonce d’un Avengers : Infinity War, les fans salivaient à l’idée de retrouver la longue liste de héros dans un seul long-métrage (voire deux, pour être exact). Iron Man, Hulk, Captain America, Veuve noire, Black Panther, Vision, les Gardiens de la Galaxie, Thor, Spider-Man, Ant-Man, Dr. Strange… … … Mon cerveau bugue rien qu’à l’idée de retrouver tout ce beau monde dans un film explosif. J’en n’attends pas moins après toutes ces années de teasing et après la relative déception que fut Justice League, Marvel a le champ libre pour bousiller la concurrence une bonne fois pour toutes. Il a donc intérêt à ne pas se planter !

Je n’ai probablement pas versé dans l’originalité ou le cinéma d’auteur mais voilà 19 films que je verrai, soit au cinéma, soit ultérieurement. Si des choix vous interpellent ou si vous avez d’autres suggestions, les commentaires n’attendent que vous.

En attendant, je vous dis à bientôt sur Sitegeek !

Musa

P.S. : Quand j’ai conçu l’image d’en-tête de l’article, Hellboy faisait encore partie des films de 2018, raison pour laquelle il y figure encore… Après, j’ai eu la flemme de la modifier (et puis je fais ce que je veux !).

A propos Musa

J'aime tout mais je suis difficile. Voilà qui me résume bien. Littérature, cinéma, jeux vidéo, séries, animés, comics, mangas, jeu de rôle papier, etc. Ce qui compte pour moi, c'est de distinguer ce que j'aime de ce qui est bon ou mauvais. Car non Einstein, tout n'est pas relatif !

Voir aussi

Sans un Bruit

Critique | Sans un Bruit – Le film d’horreur qui vous laisse sans voix

Critique | Quelle effroyable idée que de nous plonger dans un monde où le moindre bruit est synonyme de danger mortel. Tel est le pitch de Sans un Bruit, un film d'horreur où l'on se retient de crier.

Infinity War

Critique | Avengers : Infinity War – Meilleur film de super héros ever ?

Critique | Dix ans après les balbutiements du Marvel Cinematic Universe, le choc des titans tant attendu débarque enfin sur grand écran. Et Avengers : Infinity War ne se contente pas de tenir ses promesses. Il dépasse toutes nos attentes !

Un commentaire

  1. Coucou. J’ai pu jeter un œil à ce billet ainsi qu’à la liste de tous les films qui y sont présentés et perso, je n’en connais pas la moitié. :P Je pense n’avoir vu que le film avec Lara Croft. :) C’est vrai que je suis un peu à la traîne mais, je vais me rattraper. Merci pour le partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.