Je vous en parlais il y a peu dans un article pesant le pour et le contre concernant le futur de ST Discovery. Et là, ça y est, la 3ᵉ saison de Star Trek Discovery débarque sur Netflix. Mais au compte-goutte seulement. Je vous donne mon avis sur le 1er épisode et vous explique (si vous ne le saviez pas déjà) pourquoi la série sort à raison d’un épisode par semaine.

Star Trek Discovery Saison 3 – Synopsis

Michael Burnham, Commander au sein de StarFleet, a dû faire le terrible choix d’aller dans le futur afin d’empêcher la destruction de toute vie humaine par un méga ordinateur nommé Contrôle. Elle débarque donc en l’an 3127 (930 ans dans le futur pour elle) et se rend compte que son sacrifice n’aura pas été vain. La vie existe à nouveau. Mais est-ce que tout va bien pour autant ? Est-ce que le Discovery, a réussi à passer à temps dans le trou de ver ? Est-ce que Contrôle est totalement éradiqué pour autant ?

L'an 3157 de Star Trek Discovery se devra d'être encore plus audacieux en termes de technologie

L’an 3157 de Star Trek Discovery se devra d’être encore plus audacieux en termes de technologie

L’accord fini entre CW et Netflix ne change rien

Avant de vous donner mon avis sur le premier épisode qui a débarqué ce jeudi 15 octobre sur CW* et donc le 16 sur Netflix ; je voudrais revenir sur le statut des accords entre eux. Leur accord avait débuté en 2011 et se terminait fin 2019. Il permettait à Netflix de diffuser et de profiter de toutes les séries étant sur CW. Depuis que le contrat en question est fini Netflix est toutefois autorisé à continuer de sortir les séries déjà engagées en D+1 (un jour après leur diffusion sur la chaine CW donc).

Lire aussi :
Project Power Critique - Netflix nous propose un Kinder Power

Mais pour ce qui est des nouvelles séries comme, par exemple, Batwoman ou d’éventuels autres Spin-Off il faudra repasser à la caisse. Et vu qu’il n’y a plus de contrat d’exclusivité il faudra donc être en concurrence avec Amazon Prime ou autre qui pourrait aussi tenter de se louer les droits de l’une ou l’autre série.

CBS All Access est propriétaire de Star Trek Discovery

CBS All Access est propriétaire de Star Trek Discovery

Tout cela sans compter le fait que CBS a aussi son propre service de Streaming “CBS All Access” qui commence à avoir du stock niveau Star Trek. Rien que récemment Johnny vous parlait de Star Trek Lower Decks. Warner veut également sa part du gâteau avec le plus récent HBO Max qui reprendra à Netflix les droits, entre autres, de la série Friends. Et ce sera très certainement là que sortiront les futures séries liées à l’univers DC Comics. Autant vous dire que mon article concernant l’exagération des services de streaming est encore plus d’actualité.

©tout droits de l'emoticon de l'image réservé à Apple®

©tout droits de l’emoticon de l’image réservé à Apple®

Et donc ! Ça dit quoi ce premier épisode ?

Pour ce qui est du résultat de ce premier épisode de Star Trek Discovery je suis encore réservé. Tout d’abord si vous regardez la bande-annonce en fait vous avez tout vu. C’est-à-dire qu’il ne s’y passe pas grand-chose. On voit simplement Burnham débarquer dans le futur, détruire tout retour possible et se mettre à la recherche du Discovery. On y découvre bien sûr l’un des premiers nouveau personnage : Book. C’est David Ajala qui incarne celui-ci, certains d’entre vous l’auront peut-être déjà aperçu dans Supergirl en tant que Manchester Black.

David Ajala rejoint l'équipe de Star Trek Discovery

David Ajala rejoint l’équipe de Star Trek Discovery

Burnham, quant à elle, casse les codes et on oublierait presque ici qu’elle a été éduquée par les Vulcains. Je ne sais pas encore si c’est une bonne ou une mauvaise chose mais c’est certain que cela lui enlève un peu de son aura mystique et de son lien si particulier avec Spock.

Lire aussi :
Les 19 films de 2018 que nous ne voulons pas manquer !

Autre détail qui pourrait s’avérer très vite problématique c’est qu’on commence à être vachement loin dans le futur. Déjà que dans Star Trek on était 2 à 300 ans dans le futur par rapport à notre époque. Imaginez-vous ce que les auteurs vont devoir inventer pour nous faire ressentir le 32ᵉ siècle. On a de fortes chance pour que la série abuse du fond vert et que cela se ressente aussi dans le jeu des acteurs qui doivent trop souvent jouer face à rien.

Un lit virtuel. Il va falloir faire preuve d’ouverture d’esprit.

Découvrez la bande-annonce de Star Trek Discovery Saison 3


En bref

Je ne vois pas grand-chose à dire de plus après un épisode si maigre. J’aime toujours l’univers de la série et, comme beaucoup, je suis curieux du chemin qu’elle va prendre. Il va de soi que Star Trek Discovery est et restera une série “légère” comme le sont les Flash, Riverdale, Supernatural et consorts.

Mais toujours est-il que cette série a pour lourde tâche d’être un moment charnière dans la vie de l’univers Star Trek. Et que seul le temps pourra nous dire si elle amènera ou non des nouveaux aficionados qui se déguiseraient en Voq lors des prochains Comic Con.

À raison d’un épisode par semaine il faudra donc être patient et on reparlera du résultat final en janvier 2021 lorsque tous les épisodes seront sortis.

Plus d’infos sur le site officiel de la série.

Et vous ? Vous en avez pensé quoi ce premier épisode ?

À bientôt sur Sitegeek.

Frédéric Perez