Les claviers minis ont la cote en ce moment, et ça Razer l’a très bien compris puisque voici le BlackWidow V3 Mini Hyperspeed. Installez-vous donc confortablement car on va tout vous dire sur ce nouveau clavier sans-fil 65%.

Fiche - Razer BlackWidow V3 Mini Hyperspeed

Fabricant : Razer Inc.
Date de sortie : 28 May 2021
Prix : 182,74 €

Chercher sur les boutiques en ligne:

C’est quoi un clavier 65% ?

Rappelez-vous, tout avait commencé quand je vous avais parlé du SteelSeries Apex Pro TKL qui est un clavier 85%. Comprenez par là qu’il est amputé de son pavé numérique. Ce qui a du sens car quand on joue, on a rarement besoin de ces touches. Quelques mois plus tard, j’avais enchaîné avec le Razer Huntsman Mini qui est un clavier 60%. Il faut reconnaitre que ce type de clavier a son charme. Malheureusement il n’est pas très pratique puisqu’il est dépourvu des touches allant de F1 à F12 et des flèches. Les claviers 65% sont donc d’excellents compromis puisqu’ils sont presque aussi compacts que les 60% tout en gardant les touches les plus utiles. Et je peux vous assurer que c’est une très bonne chose, car même si on ne s’en rend pas vraiment compte, les flèches sont des touches qu’on utilise énormément au quotidien.

Le Razer BlackWidow V3 Mini Hyperspeed

Si vous êtes fan de Form Factors, vous êtes au bon endroit

Razer BlackWidow V3 Mini Hyperspeed, mes premières impressions

Autant être honnête avec vous, je voue une passion incommensurable aux claviers minis. Il se peut donc que ce test manque quelque peu d’objectivité. Sans surprise, mes premières impressions du Razer BlackWidow V3 Mini Hyperspeed ont donc été très bonnes. Parlons tout d’abord des 3 modes de connexion du clavier puisque c’est cela qui me faisait un peu peur. Car le BlackWidow Mini fonctionne avec un câble, mais il est également possible de le passer en mode sans-fil et de jouir d’une connexion Bluetooth ou Hyperspeed (comprenez 2,4 GHz). Du coup je vous rassure tout de suite, je n’ai souffert d’aucun input lag in game. Du moins, quand j’étais en mode Hyperspeed. En ce qui concerne le Bluetooth, il est préférable de l’utiliser quand on ne joue pas, c’est moins performant mais ça a pour avantage d’économiser la batterie.

L'interrupteur du Razer BlackWidow V3 Mini Hyperspeed

Il est très facile de passer d’un mode à l’autre

En ce qui concerne l’autonomie, le tout est plutôt confortable puisque le Razer BlackWidow Mini Hyperspeed affiche une durée de vie de plus de 200 heures. À noter que 5 heures suffisent pour le recharger complètement et qu’il est bien entendu possible de continuer à l’utiliser pendant qu’il charge en filaire. Au niveau des finitions, on retrouve un châssis en aluminium très robuste qui fait son petit poids malgré la taille du BlackWidow Mini et des touches ABS  à double injection. Ces dernières ont pour avantage de très bien résister aux longues pressions répétées et offrent une sensation plutôt agréable au toucher. Enfin, signalons que ce 65% est également muni d’un éclairage RGB synchronisable avec les autres appareils de la gamme grâce à l’application Razer Chroma.

Lire aussi :
Sharkoon Pure Steel RGB - Test de la mid-tower RGB

Disponible avec deux types de switchs

En plus d’être compact et rudement pratique, le Razer BlackWidow V3 Mini Hyperspeed est disponible avec deux types de switchs :

  • Les switchs mécaniques verts Razer : ces switchs sont tactiles et clickys. Comprenez par là qu’à chaque pression, vous sentirez les interrupteurs qui s’activent sous vos doigts et vous entendrez le bruit de clics qui caractérise si bien les claviers mécaniques.
  • Les switchs mécaniques jaunes Razer : ces switchs sont linéaires et silencieux. La frappe de ces derniers est extrêmement douce et ils sont dotés d’atténuateurs de son pour d’avantage réduire leur profil sonore.
Un des switchs du Razer BlackWidow V3 Mini Hyperspeed

Les switchs jaunes sont linéaires et silencieux

J’ai pour ma part opté pour les jaunes afin de pouvoir les comparer aux switchs optiques linéaires qui équipent le Huntsman Mini que j’ai reçu il y a quelque temps. Verdict : je préfère les switchs optiques rouges du Huntsman qui ont un feeling beaucoup plus “smooth” que les jaunes. Mais ne crachons pas dans la soupe, les switchs linéaires du BlackWidow Mini sont malgré tout plus qu’acceptables et rivalisent sans problème avec des Cherry MX.

Mon avis en bref sur le Razer BlackWidow V3 Mini Hyperspeed

Vous l’aurez compris, j’ai fortement apprécié le Razer BlackWidow V3 Mini Hyperspeed qui est un clavier mécanique 65% haut de gamme. D’autant plus que sa technologie sans-fil est assez impressionnante puisqu’elle garantit l’absence d’input lag. À noter également que si on est équipé d’autres appareils Hyperspeed, on a besoin que d’un seul dongle pour faire fonctionner le tout en mode sans-fil, ce qui est assez pratique. Le seul défaut de ce clavier est selon moi son prix qui tourne autours des 200 euros. Ce qui ne le rend pas vraiment accessible au commun des mortels. Les claviers mécaniques n’étant généralement pas donnés, si on y ajoute un mode sans-fil, la note peut rapidement devenir salée. Mais quand on aime, on ne compte pas.

Le Razer BlackWidow V3 Mini Hyperspeed

Un design propre aux claviers Razer

Pour plus d’informations à propos du BlackWidow V3 Mini Hyperspeed, rendez-vous sur le site officiel de Razer. Et pour d’autres tests PC Gaming, à bientôt sur Sitegeek.

Lire aussi :
Top 5 des meilleurs écrans 144 Hz pour gamer

Johnny

Disponible dans nos boutiques partenaires :

Chercher sur les boutiques en ligne: