Il y a peu de temps je vous parlais du 1er épisode de la saison 3 de Star Trek Discovery. Le dernier épisode étant disponible sur Netflix il est temps de débattre afin de savoir si oui ou non le Discovery saura s’imposer dans le coeur des fans de la licence.

/!\ Attention spoiler plus que possible évidemment /!\

Star Trek Discovery Saison 3 – On partait pourtant pas mal

Si vous avez lu mon avis sur l’épisode 1 vous saurez que j’étais déjà mitigé. Pas vraiment convaincu mais en aucun cas déçu pour autant. Le résultat après ce 13ème épisode qui clôture cette saison 3 de ST Discovery est bien plus tranché. À savoir que je suis déçu par la série en tant que licence Star Trek. Elle est pourtant une série de science-fiction plus que correcte mais pas mal de bourdes des réalisateurs viennent entacher le tableau.

Star Trek Discovery - Booker et Burham formait pourtant un bon duo

Star Trek Discovery – Booker et Burham formaient pourtant un bon duo

Je ne suis pourtant pas un fan de la première heure de l’univers Star Trek mais j’ai toujours eu un penchant pour ce genre de série : Battlestar Galactica, Cosmos 1999 ou encore Stargate pour ne citer qu’eux, ont bercé mon adolescence. Mais même sans être accroc aux respect des licences j’avoue que j’aime qu’on respecte certains codes lorsqu’on décide d’utiliser un logo aussi fort que celui de Star Trek. Et ici pour moi cette 3ème saison essaye un peu trop de s’émanciper. Pas de capitaine charismatique, (quasi) plus de Klingons ou de Vulcains, plus d’Enterprise (ça c’est normal pour le coup)…

Lire aussi :
Shadowz | Mon avis sur la première plateforme de screaming

Pas de capitaine, pas de vaisseau !

Je vais me répéter mais l’un des plus grands problèmes de cette série est l’absence d’un vrai capitaine. Autant le Discovery aurait pu devenir emblématique avec son seul mode de transport (BLACK ALERT !), autant si on a pas de capitaine digne de ce nom c’est dur de s’attacher à l’ensemble. Ce problème est là depuis la première saison d’ailleurs; Lorca, Pike, Saru, Tilly et puis Burnham. Cela fait au final 5 têtes pour à peine 3 saisons. Pour ma part j’aurais plutôt apprécié de voir Burnham en tant que coursière au côté de Booker, un peu en mode Han Solo et Chewbacca.

Picard et les autres ont pourtant bien plus marqué les esprits

Picard et les autres ont pourtant bien plus marqué les esprits

Le capitaine Pike était tellement emblématique qu’ils ont décidé de le faire venir dans la série afin qu’il dirige le Discovery. James Kirk est si charismatique que c’est sa jeunesse qui a été choisie pour les films Star Trek sortis en 2016. Et ne parlons même pas de Jean-Luc Picard qui a une série homonyme de haut-vol (comme vous le confirme Johnny). On nous avait pourtant fait envie avec l’officialisation du Capitaine Saru qui amenait un vent de fraîcheur en proposant un Kelpien comme capitaine d’équipage. Tout ça pour le mettre déjà de côté en tant que baby-sitter dans le dernier épisode.

Burham en tant que Capitaine... Je ne lui donne pas deux saisons

Burham en tant que Capitaine… Je ne lui donne pas deux saisons

Il y a pourtant des efforts

C’est triste pour le Discovery de finir une saison de la sorte car on sentait pourtant que les scénaristes avaient envie de bien faire. Le fil rouge qu’était le brasier, bien qu’un peu pauvre, n’était pas une mauvaise idée et puis la renaissance de la Fédération ouvrait les portes de bien des mondes. Mais au final on se retrouve avec deux épisodes qui recyclent maladroitement l’univers parallèle en voulant juste faire disparaître Giorgou (certainement pour mieux la faire revenir dans le spin-off de la section 31).

Soyez certains que la section 31 ne s'arretera pas après Discovery

Soyez certains que la section 31 ne s’arretera pas après Discovery

Quelques épisodes clins d’oeil à l’univers Star Trek et deux épisodes de clôture qui mettent de suite Saru de côté en vue de nous habituer déjà à l’arrivée imminente de Burham aux commandes. Comme je vous le disais l’ensemble est pourtant sympa et le tout se laisse regarder sans mal. Mais je ne pense pas que les fans sauteront de joie avec ce nouvel équipage qui a du mal à se faire une place.

Lire aussi :
Critique | Stranger Things Saison 2 - Les mêmes, mais en mieux

Découvrez la bande-annonce de Star Trek Discovery Saison 3


En bref

Dans mon article précédent je prédisais 5 saisons à Discovery avant de s’évaporer aussi vite qu’elle est apparue. Je ne change pas d’avis après cette conclusion de 3ème saison. Quant on sait que la série originale comptait 79 épisodes (ce qui était pas mal pour l’époque), qu’ensuite la nouvelle génération, Deep Space Nine et Voyage en ont cumulé chacun aux alentours des 175 épisodes, il va être compliqué pour Discovery de faire mieux. Mais bon, courage vous êtes déjà à 42.

Plus d’infos sur le site officiel de la série.

Et vous ? Vous pensez que c’est une série qui va durer ?

À bientôt sur Sitegeek.

Frédéric Perez