Comme beaucoup d’entre vous, j’attendais Cyberpunk 2077 de pied ferme. On parle de lui depuis bien longtemps, trop longtemps même. Il est disponible sur toutes les plateformes depuis le 10 décembre. Je vais vous dire ce que j’en ai pensé !

L’univers de Cyberpunk

Vous êtes sans doute au courant : Cyberpunk 2077 se déroule dans le futur. « Quel scoop ! », me direz-vous. Parlons sérieusement. Le jeu se déroule à Night City, une énorme ville corrompue où les gangs et la police s’affrontent sans cesse. Vous allez arpenter un nombre conséquent de quartiers tous aussi bien conçus les uns que les autres. Chaque zone de la carte a sa propre identité, sa propre ambiance et une population particulière. Ainsi vous déambulerez dans les rues de Night City et croiserez une multitude de PNJ’s, de panneaux publicitaires, de véhicules ou encore de magasins. CD Projekt a tout misé sur le détail. Et ça rend l’immersion complètement folle ! Avec un assortiment de couleurs toutes plus flashy les unes que les autres.

Il m’est arrivé de jouer plusieurs heures sans suivre aucune quête, principale ou annexe. De simplement monter dans mon véhicule et de découvrir les alentours. Alors que la conduite n’est clairement pas le point fort de Cyberpunk 2077. Loin de là même. Mais l’open-world dans lequel le jeu se déroule est tellement saisissant que je suis passé outre la physique des véhicules (que ce soit voiture ou moto). Bien sur, il y a un système de déplacements rapides mais ça casserait l’immersion.

Un bref aperçu de la map de Cyberpunk 2077

Un bref aperçu de la map à un instant T

Le côté RPG de Cyberpunk 2077

On l’a déjà vu à maintes reprises : les jeux de type FPS qui ajoutent une dimension RPG. Je pense notamment aux excellents opus de la licence Borderlands qui ont été pour moi mes premiers FPS/RPG. Looter des armes ou de l’équipement à chaque fois meilleur que ce qu’on porte actuellement, un réel plaisir. Et Cyberpunk 2077 le fait encore mieux puisqu’il pousse le côté RPG dans ses derniers retranchements. On retrouve bien évidemment un nombre incalculable d’armes de poings, mitraillettes, fusils d’assaut, à pompe ou encore de précision mais surtout DES LAMES. Et chaque catégorie d’armes dispose de son propre arbre de compétences dans lequel vous pourrez choisir d’augmenter… vos compétences. Par exemple la vitesse d’exécution d’une frappe avec un katana ou les dégâts infligés par votre SMG… Mais aussi votre constitution donc votre vie max, endurance ou encore vos capacités de piratage.

À cela, on rajoute la possibilité de crafter ses propres armes mais aussi de s’équiper d’implants cybernétiques qui amélioreront, par exemple, vos chances de coups critiques, la vitesse de récupération d’endurance ou encore la régénération d’une partie de votre barre vie en cas de contre parfait. Chaque partie de votre corps peut faire l’objet d’une amélioration.

Equipez-vous des meilleurs implants cybernétiques

Vous reprendrez bien un peu de chirurgie ?

Les différentes approches de l’aventure

CD Projekt vous laisse libre de faire vos propres choix dans Cyberpunk 2077. Ainsi, à vous de choisir comment vous allez appréhender telle ou telle mission, en fonction de comment vous allez développer votre arbre de compétences. Que vous soyez plutôt discret ou encore bourrin, vous saurez trouver votre voie. Cyberpunk 2077 ne vous influence en rien et c’est assez appréciable. Pour ma part, je suis un énorme fan d’armes équipées de silencieux. Mon arsenal de base est donc composé d’un petit revolver et d’un fusil d’assaut, tous deux équipés d’un viseur spécial et d’un silencieux. Et surtout d’une lame qui me permet de découper tout ce qui se dresse devant moi en un rien de temps. Quel kiff ! Mais ça ne s’arrête pas là : vous pouvez également dépenser vos points de compétences dans des techniques de piratage. Histoire de désactiver les caméras qui pourraient vous repérer ou de retourner les tourelles contre les ennemis. Prendre une place sans jamais dégainer votre arme. Bref, autant d’approches que vous désirez. Vous avez quartier libre. Et quoi de mieux qu’une souris aux couleurs du jeu, la Razer Viper Ultimate ?

Lire aussi :
Creative SXFI Air - Test du casque Bluetooth au son holographique

Du Keanu en veux-tu en voilà !

Johnny Silverhand va vous coller tout au long de l’aventure. C’est dur d’en parler sans vous spoiler l’histoire du jeu donc je ne vais pas m’attarder là-dessus. Sachez juste que c’est un révolutionnaire qui ne partagera pas forcément votre point de vue. Chacune de ses interventions vous donne à réfléchir et les nombreux dialogues entre lui et vous vous offriront la possibilité d’orienter le déroulement de la trame principale. À vous de voir si Johnny sera votre ami ou votre ennemi et si vous rejoindrez la cause qu’il défend et donc de choisir comment tout cela va se terminer.

Le rendu sur PC

J’ai la chance d’avoir ce qu’on peut appeler « une bonne bécane ». Ma config actuelle est à base d’Intel Core i9-9900k, Asus Rog Strix 2070, 16 Go de RAM DDR4, un SSD NVMe dédié aux jeux et d’un écran 34 pouces UWQHD. Et malgré tout, ça ne fait pas le café. Du moins, pas comme je l’espérais. À l’annonce du jeu, j’étais comme un p’tit fou, je pensais que je pourrais tout faire tourner au max. Mais suite aux différents reports, le moteur graphique a été revu à la hausse donc ma machine ne se situe plus en haut du classement. J’ai donc dû faire quelques concessions mais l’expérience n’en reste pas moins excellente. Tout tourne de base en Ultra 1440p avec du RayTracing Ultra. Pour ma part, j’ai diminué le RTX pour gagner quelques FPS et rendre le tout plus fluide.

Les configurations requises pour Cyberpunk 2077

Petit aperçu des différentes configs pour faire tourner Cyberpunk 2077

Cyberpunk 2077, un jeu buggé ?

Certes, le jeu rencontre quelques bugs. J’ai en effet été confronté à différentes situations tantôt drôles et tantôt ennuyantes. Que ce soit un passant qui marche à 3 mètres du sol ou un autre que vous ne savez pas bousculer parce qu’il vous passe au travers. Ou encore un objet de loot impossible à ramasser. Rien de bien méchant. J’ai également dû relancer le jeu car lors d’une mission que je voulais faire en mode discret, j’étais immédiatement détecté alors que j’étais encore à 2 étages des ennemis. Bref, une fois la mission relancée, plus de problème à signaler, tout s’est très bien déroulé. Cyberpunk 2077 comporte des bugs, c’est vrai mais personnellement, ça ne m’a pas empêché de passer d’agréables moments et d’y retourner tous les soirs après ma journée de boulot. Je ne peux pas du tout vous dire que ce jeu est parfait mais je ne peux pas non plus le critiquer sur ses bugs qui sont présents dans la plupart des jeux à leur sortie.

Lire aussi :
Walking Dead Pinball - Avis

CD Projekt a déjà communiqué sur les futures mises à jour majeures de janvier et de février qui seront entrecoupées par divers patchs mineurs pour améliorer l’expérience de jeu. Et si je ne vous ai pas convaincu, rappelez-vous Watch Dogs Legion à sa sortie ou encore n’importe quel Assassin’s Creed. Pour ma part, après plus de 20h de jeux, les bugs se comptent sur les doigts d’une… allez, de deux mains !

Mes impressions sur Cyberpunk 2077

Dans ma tête, ça a été un peu les montagnes russes. Dans un premier temps, on annonce le jeu, je ne me tiens plus. Ensuite il est reporté, plusieurs fois, et les premiers avis commencent à sortir dans la presse. Je me suis fait violence et je n’ai consulté aucun site pour me faire mon propre avis. Mais voilà, quelques détails sont arrivés jusque dans mes oreilles et donc j’étais sceptique. J’ai joué le jeu, après un premier téléchargement de 56 Go et un patch de 10 Go, me voilà à Night City. J’en ai pris plein les yeux !

L’ambiance est dingue, que ce soit en pleine rue ou dans une petite ruelle sombre en pleine nuit ou encore dans la cage d’escalier d’un immeuble pas très bien fréquenté. J’ai vraiment apprécié la façon dont nous sommes libres de parcourir l’ensemble de la map dès la fin du prologue. Et de suivre des quêtes annexes au lieu de l’histoire principale afin de gagner quelques niveaux pour rouler plus facilement sur le jeu. En effet, les missions sont classées selon leur difficulté, en fonction de votre niveau. Augmenter votre level impactera donc la difficulté des missions déjà reçues. Elles passeront de “Difficile” à “Moyenne”, par exemple. Cyberpunk rassemble pour moi tout ce que j’attends d’un bon jeu : un univers atypique, un scénario digne des plus grands films et un sentiment de liberté énorme. Et surtout : du loot, du loot et encore du loot !

Et vous, vous l’avez apprécié autant que moi ? Vous y jouez sur quel support ? N’hésitez pas à venir en parler avec nous sur notre serveur Discord.

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site de Cyberpunk 2077.

À bientôt sur Sitegeek !

Martin