Accueil > Le geek et les jeux vidéo > Test | Railway Empire – Xbox One – SNCB/SNCF à nous deux !

Test | Railway Empire – Xbox One – SNCB/SNCF à nous deux !

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis










Submit

Voilà un peu plus d’un an je testais pour vous le très bon Transport Fever. Toujours friand de m’essayer à ce genre de jeu j’ai attendu cette fois-ci la version Xbox One de Railway Empire. Est-ce que l’attente en valait la peine ?

Une après-midi avec Railway Empire sur Xbox One

Je sais pas vous mais moi j’ai toujours du mal avec les jeux de gestion. Tout simplement parce qu’autant j’ai envie de jouer à ce genre là, autant dès qu’il y a trop d’options je fatigue. Ici avec Railway Empire c’est exactement mon problème. On nous offre un jeu de gestion de trains avec des modes scénario fort sympathiques mais cela ne fait pas tout.

Comme je vous le disais dans l’intro mon dernier jeu de gestion était Transport Fever, difficile pour moi de ne pas les comparer. Si dans le premier je trouvais que le temps s’écoulait d’une manière assez étrange, force est de constater qu’avec Railway Empire c’est mieux géré. Le niveau de zoom est excellent et vous permet d’admirer vos trains allant gaiement d’une ville à l’autre tout en s’arrêtant régulièrement pour l’entretien si besoin.

Railway Empire - Un bon niveau de zoom
Railway Empire – Un bon niveau de zoom

Railway Empire – Du charbon à l’électrique

Je vous parlais des modes scénarisés. Il sont assez nombreux mais ne nous voilons pas la face, in fine le but restera toujours de construire des rails d’une ville à l’autre tout en faisant prospérer votre compte en banque. Malgré cela j’apprécie l’effort et c’est agréable d’avoir des buts précis. Par contre le système de contrôle des trains n’est pas optimal, des raccourcis plus intuitifs auraient été les bienvenus.

Un système de contrôle de train peu ergonomique.
Un système de contrôle de train peu ergonomique.

Ceci dit rappelons tout de même que j’ai joué sur Xbox One, à la manette donc. Et en ça les développeurs ont fait un excellent travail d’adaptation. Passer d’une ville à l’autre se fait en un instant et sans aucun ralenti, idem pour le fait de zoomer. Les graphismes aussi sont largement à la hauteur de ce portage console. Rien à signaler côté sons et musiques, c’est agréable et discret, pile ce qu’on demande.

Trop de choix, tue le choix

Jusqu’ici vous vous demandez peut-être en quoi Railway Empire est complexe ? Eh bien il offre juste trop de choix que j’estime dispensables mais qu’il s’avère pourtant obligatoire d’utiliser. Par exemple les feux de signalisation ou les déviations que vous devrez placer sans cesse vous même dans le bon sens sous peine de retrouver une bonne partie de vos trains à l’arrêt. Ou encore les arrêts d’entretien lors des longs trajets qu’il faut espacer correctement sans quoi votre locomotive se retrouvera en panne au beau milieu de nulle part. Et ne parlons même pas du système de choix de recherche. J’aurais préféré des nouveautés se débloquant avec le temps plutôt que de devoir encore faire le choix de tel ou tel innovation alors que j’ai déjà un parc entier de trains à gérer.

Il vous faudra faire des choix en termes d'innovations.
Il vous faudra faire des choix en termes d’innovations.

Et enfin dernier « détail » qui m’a perturbé c’est le choix d’imposer les gares en plein milieu des villes. Ça a pour impact de devoir détruire la moitié d’un village pour y poser celle-ci. Alors oui dans Railway Empire la ville prospérera à nouveau assez vite mais cela reste étrange malgré tout.

J'ai aimé

  • Le niveau de détails
  • Les divers modes mis en scène

Je n'ai pas aimé

  • La caméra trop peu réglable
  • Pas assez de raccourcis menu
  • Trop de choix inutiles et obligatoires
Une après-midi avec Railway Empire…

Résumé des scores

Graphismes
Fun
Jouabilité
Scénario

En voiture Simone

Sans être à l'extrême simulation Railway Empire pourrait tout de même rebuter les plus débutants en la matière. Heureusement cela ne l'empêche pas d'être un bon jeu du genre.

Revue de presse

 14/20

Gamekult

 15/20

Gamergen

 17/20

JV.com

 16/20

Gameblog

En bref

Avec Transport Fever j’avais retrouvé mon esprit d’enfance et le plaisir de jouer avec les trains. Avec Railway Empire c’est un peu plus compliqué. Car je me dois d’avouer qu’en soi c’est un très bon jeu mais je ne suis plus la cible de celui-ci. D’après moi il sera réservé aux amoureux de la gestion pure appréciant le fait d’avoir une pléiade d’options à configurer pour arriver à ses fins. Certes le jeu essaye de simplifier l’accès aux débutants en offrant un système assez accessible mais le fait de devoir obligatoirement passer par toutes les options par moments m’a fait décrocher assez vite. Sachez donc à quoi vous en tenir avant de vouloir mettre du charbon dans la locomotive de Railway Empire.

Plus d’infos sur le blog officiel de Railway Empire

A très bientôt sur Sitegeek

Frédéric Perez

Disponible dans nos boutiques partenaires :


Amazon
Boulanger
Priceminister

testUAMA1_vectorized

Marklin


Railway Empire - import Anglais
Développeurs Kalypso
Editeur Kalypso 
Date de sortie 26 January 2018
Prix 47,16

 Achetez le sur :
 
Amazon
Boulanger
Priceminister
 

Bande-annonce :

Galerie :

A propos Frederic Perez

Comédien a ses heures perdues, fan de Batman, Hulk, Flash, Naruto, Fairy Tail, de films de science fiction, de jeux vidéos et de gadgets en tous genre. Voila qui fait de Fred une sorte d'hybride geek des temps modernes.

Voir aussi

jeux vidéo 2018

Mes 10 jeux vidéo 2018 les plus attendus – Ça s’annonce chaud

Voici ma liste, personnelle et non-exhaustive, des jeux vidéo 2018 que j'attends le plus. Cette année s'annonce encore une fois hyper riche en jeux et nouvelles expériences

Shinobi Striker

Preview | Naruto to Boruto : Shinobi Striker – Va falloir s’entraîner !

Preview | Un MMO inspiré de Naruto, quelle bonne idée ! Mais notre premier contact avec Shinobi Striker n'est pas très concluant... Va falloir s'entraîner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *