Une fois de plus, Nintendo débarquait à la Gamescom avec un remake, cette fois-ci il s’agit de Zelda Link’s awakening.

Zelda – Link’s Awakening Remake

Sorti en 1993 sur Gameboy, le jeu avait été un véritable succès. Certaines mauvaises langues risquent de dire que Nintendo ne sait faire que ça mais je ne suis pas forcément de cet avis.

Accueilli comme il se doit par l’attaché de presse de Nintendo, nous avons pu nous essayer pendant 15-20 minutes à ce remake de Zelda Link’s awakening et franchement j’ai adoré. Tout simplement car on revient à ce qui pour moi représente Zelda. L’aventure, les quêtes et les donjons dans un environnement 2D (ou presque). L’aventure reste la même avec Link, victime d’une tempête en pleine mer et qui se retrouve échoué sur l’île mystérieuse de Cocolint. Pour rentrer chez lui, il devra traverser des donjons difficiles et combattre des monstres terrifiants.

Zelda - Link's Awakening

Zelda – Link’s Awakening continue de tailler les buissons

J’ai tout à fait conscience que je ne me ferai pas que des amis en disant cela mais graphiquement j’ai bien accroché aussi. Même si le tout peut paraître enfantin et perdre un peu de son coté plus mystérieux de base, je trouve cela franchement joli.

Bien que capable d’admettre les mérites de Breath of the Wild que Gwen avait testé pour vous à l’époque et ayant obtenu la note maximale. Celui-ci m’avait perdu car trop grand et pas dans mes habitudes. J’ai donc hâte de retrouver ici un jeu plus classique dans une aventure qui a fait ses preuves auprès des fans.

Est-ce que cela sera suffisant pour contenter les fans absolus de la série ? Réponse fin septembre pour la sortie officielle et voir si les ventes sont à la hauteur des espérances de Nintendo.

Bande annonce de Zelda – Link’s awakening

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à visiter le site officiel de Zelda Link’s awakening.

N’hésitez pas à jeter un oeil aux autres aperçus de cette Gamescom 2019.

Death Stranding
Dying Light 2
Final Fantasy VII
Cyberpunk 2077
Man of Medan
Darksiders Genesis

A bientôt sur Sitegeek.

Arnaud