Voilà le jeu que je ne m’attendais pas à retrouver à cette Gamescom et qui pourtant a réussi à me faire faire plus d’une heure de file pour 10 minutes de gameplay. Ce jeu c’est Ori and the Will of wisps, le deuxième épisode faisant suite à Ori and the blind Forest sorti il y a 3 ans sur Xbox One. Je vous avoue que j’ai failli quitter plusieurs fois cette interminable file mais j’avais vraiment envie d’avoir un petit aperçu de ce qui est une des rares exclus Microsoft.

Pour ceux qui l’ignorent, Ori est un metroidvania dans lequel vous incarnez un être de lumière qui doit explorer différents niveaux en mode plateforme afin de débloquer de nouveaux pouvoirs et trouver des orbes de lumière pour débloquer de nouveaux niveaux. Tout cela dans un univers enchanteur, hyper coloré et plein de poésie. Fort d’un premier épisode quasi parfait, on espérait beaucoup de choses de ce nouvel opus et l’on n’a pas été déçus.

Encore une fois, difficile de tout vous dire sur 15 minutes de gameplay mais de ce que j’en ai vu, Ori and the Will of wisps est le digne successeur du 1er épisode. Reprenant les mêmes bases de gameplay parfaites il faut le dire, ce nouvel épisode arrive avec son lot de nouveautés. Ori dispose en effet d’une bien plus grande panoplie de mouvements maintenant. Celui-ci pouvant même dégainer une épée ou un marteau de lumière pour dégommer ses ennemis. Toujours aussi magnifique dans son univers, Ori vous prend directement. On est impatients d’être en 2019 afin de tester la version finale, qui en plus, inclura un mode multijoueurs pour encore plus de durée de vie.